AccueilGéographie, enseignement et tendances libertaires

*  *  *

Publié le mercredi 10 avril 2013 par Luigia Parlati

Résumé

L’école et l’enseignement de la géographie doivent beaucoup aux expériences historiques de la pédagogie libertaire (universités populaires et ouvrières, écoles nouvelles, Écoles Ferrer, etc.). La Suisse occupe une position importante en Europe et dans le monde de ce point de vue, pour avoir hébergé les réseaux d’exilés qui, tout en s’insérant dans la tradition pestalozzienne, ont inauguré cette démarche. Parmi eux, des géographes comme Élisée Reclus (1830-1905), Pierre Kropotkine (1842-1921) ou encore Charles Perron (1837-1909) ont été les pionniers de la nouvelle approche qui envisageait une pédagogie géographique passant par l’expérience directe du monde et se passant tant que possible de manuels et de cartes. Ces discours révèlent aujourd’hui leur étonnante modernité du point de vue des approches pédagogiques et didactiques, des dispositifs soulevant le rôle de l’école publique lorsqu’elle est remise en question et de la géographie de l’expérience du monde confrontée à l’enseignement. Le problème de la multi-culturalité à l’école était déjà posé à cette époque par l’entremise de principes cosmopolites véhiculés par le mouvement libertaire.

Annonce

Présentation

L’école et l’enseignement de la géographie doivent beaucoup aux expériences historiques de la pédagogie libertaire (universités populaires et ouvrières, écoles nouvelles, Écoles Ferrer, etc.). La Suisse occupe une position importante en Europe et dans le monde de ce point de vue, pour avoir hébergé les réseaux d’exilés qui, tout en s’insérant dans la tradition pestalozzienne, ont inauguré cette démarche. Parmi eux, des géographes comme Élisée Reclus (1830-1905), Pierre Kropotkine (1842-1921) ou encore Charles Perron (1837-1909) ont été les pionniers de la nouvelle approche qui envisageait une pédagogie géographique passant par l’expérience directe du monde et se passant tant que possible de manuels et de cartes. Ces discours révèlent aujourd’hui leur étonnante modernité du point de vue des approches pédagogiques et didactiques, des dispositifs soulevant le rôle de l’école publique lorsqu’elle est remise en question et de la géographie de l’expérience du monde confrontée à l’enseignement. Le problème de la multi-culturalité à l’école était déjà posé à cette époque par l’entremise de principes cosmopolites véhiculés par le mouvement libertaire.

Cette approche se double d'une réflexion sur le récent regain d'intérêt international pour les liens entre pensée géographique et pensée libertaire, attesté par plusieurs publications comme les numéros spéciaux des revues Antipode et ACME. Si certains collègues, notamment dans le monde anglophone, parlent déjà d’un « libertarian turn », nous proposons pour l'instant de structurer notre réflexion autour de la question des relations entre géographie, mouvements et enseignement libertaire.

Programme

Jeudi 2 mai — Pérolles 2

13h00- 14h00 — Accueil des participants et introduction des organisateurs

14h00 - 16h00 — Séance d’ouverture, salle C140 : 

  • Federico Ferretti — Université de Genève, Département de Géographie et environnement, Géographes, exilés et pédagogie libertaire : quand la Suisse internationale enseignait au monde (1868-1919)  
  • Alexandre Gillet — Université de Genève, Département de Géographie et environnement, Enseigner la géographie : Éric Dardel 

16h00 - 16h30 — Pause café

16h30 - 18h30 — Deuxième séance,  salle G120 :

  • Alfredo González - Germinal, Revue d'Études Libertaires, Madrid - L'éducation ouvrière dans le développement de l’anarchisme en Espagne
  • Carlo Romani — Université de Rio de Janeiro (UNIRIO), L'anarchisme et ses pratiques éducatives dans le cadre de l’émigration dans le Cône Sud entre le 19e et le 20e siècle

Vendredi 3 mai — Pérolles 2, salle G120

10h00 - 12h30 — Premier atelier

  • Marcella Schmidt di Friedberg, Université de Milan — Bicocca, Enrico Squarcina, Université de Milan — Bicocca, Stefano Malatesta, Université de Milan — Bicocca, Retour d'expériences didactiques dans la formation des enseignants : Tolstoj, Reclus et l’Histoire d’un Ruisseau

12h30 — Pause repas de midi

14h00- 16h00 — Deuxième atelier

  • Germaine Spoerri - Université de Berne - Geographisches Institut, Patrick Minder — Université de Fribourg, CERF, Retour d’expériences sur le co-learning dans les collèges d’Aarhus (Danemark)

16h00 - 16h30 — Pause café

16h30-18h30 — Séance finale

  • Caroline Frézal-Leininger — INRP, Un bilan critique de l'enseignement du développement durable dans l’enseignement primaire et secondaire en France.
  • Isabelle Lefort  — Université Lumière – Lyon 2, L'enseignement de plein vent
  • Philippe Pelletier — Université Lumière – Lyon 2,  Les objectifs de la géographie à partir des anarchistes géographes.

Sous l’égide du CERF, toutes les enseignantes et tous les enseignants fribourgeois s’inscrivant à l’une de ces journées (jeudi 2 mai ou vendredi 3 mai) ont la possibilité de faire valider leur participation comme formation continue.

Cette inscription est également reconnue par le CERF dans le cursus de formation des enseignants-formateurs du secondaire 2.

Avec le soutien du CERF — Centre d'enseignement et de recherche francophone pour l'enseignement au secondaire 1 et 2, du Fonds de Recherche de l’Université de Fribourg/ Forschungsfonds der Universität Freiburg, du Département de Géographie et Environnement de l’Université de Genève, de l’Institut de Géographie de l’Université de Berne/Geographisches Institut der Universität Bern et de la Faculté de Géographie de l’Université de Lyon 2 — Lumière

Lieux

  • Bâtiment Pérolles 2 - Rue P. A. de Faucigny 2
    Fribourg, Confédération Suisse (1700)

Dates

  • jeudi 02 mai 2013
  • vendredi 03 mai 2013

Mots-clés

  • géographie, pédagogie libertaire, Elisée Reclus, Suisse internationale, écoles Ferrer

Contacts

  • Patrick Minder
    courriel : patrick [dot] minder [at] unifr [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Federico Ferretti
    courriel : federico [dot] ferretti [at] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Géographie, enseignement et tendances libertaires », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 10 avril 2013, http://calenda.org/243884