AccueilÉtat de la recherche en histoire de mode

État de la recherche en histoire de mode

Fashion history - the current state of research

Regards croisés France, Angleterre, États-Unis

Comparitive perspectives: France, Britain, United States

*  *  *

Publié le jeudi 11 avril 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Le 17 mai 2013 le séminaire sur l’histoire de la mode de l’IHTP organise la journée d’étude : « État de la recherche en histoire de mode. Regards croisés France, Angleterre, États-Unis ». Cette journée se tient à l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP/CNRS). Des historiens, des sociologues, des ethnologues, français et étrangers viennent réfléchir à l’état de l’histoire de la mode en France comme à l’étranger. 

Annonce

Présentation

Le 17 mai 2013, de 10h à 17h, le Séminaire sur l’histoire de la mode de l’IHTP organise la journée d’étude : « État de la recherche en histoire de mode. Regards croisés France, Angleterre, États-Unis ».

  • Pratiques & Représentations

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’avènement de sociétés dites de consommation dans les pays développés a permis une divulgation massive de la mode vestimentaire. Cette extension à une très vaste majorité de la population des pratiques et des représentations liées à la mode s’est paradoxalement accompagnée d’une baisse drastique de la part consacrée au textile-habillement dans le budget des populations de ces pays. La mode est-elle devenue un « bien commun » ? 

  • Actions institutionnelles

Les institutions publiques se sont emparées de ce nouveau « bien commun ». Les municipalités prétendent au statut de “Fashion Cities”, les musées multiplient les nouvelles expositions et les gouvernements valorisent ce « bien commun » comme axe de développement économique. 

  • Historiographie

Le séminaire sur l’histoire de la mode de l’Institut de l’histoire du temps présent souhaite revenir sur l’historiographie actuelle d’une mode devenue à la fois « objet commun » et « objet institutionnel ». La journée d’étude du 17 mai propose de croiser les travaux de chercheurs internationaux avec les réflexions de sociologues, d’ethnologues et d’historiens notamment des entreprises.

Cette journée pourrait être le premier jalon d’un parcours interdisciplinaire qui appelle au décloisonnement pour faire de la mode un champ d’étude commun.

Programme

Introduction : « La mode comme objet commun ? »

10H30 – 12H Pour un regard comparatif et rétrospectif sur l’histoire de la mode?

  • Frédéric Godart : Assistant Professor of Organisational Behaviour, INSEAd,  Frédéric Godart est l’auteur de différents ouvrages sur la mode dont Penser la mode (2011), Sociologie de la mode (2010) et de nombreux articles de recherche.

 « Sociologie de la mode : pour une proposition de regard rétrospectif et comparatif »

  • Lou Taylor :  Professor of Dress and Textile Hisory, and organiser of the MA in the History of Design and Material Culture at the University of Brighton et auteur de The Study of Dress History (2002) et Establishing Dress History (2004).

« État des lieux sur la recherche en histoire de mode & du costume en Grande-Bretagne »

  • Emmanuel Pedler : Directeur d’études à l’EHESS, Centre Norbert Elias. Emmanuel Pedler a dirigé le récent ouvrage Théories Ordinaires (2013) qui propose de « dresser une cartographie plus ouverte de l’activité théorique et des formulations réflexives ».

« La mode entre Théories savantes et pratiques ordinaires »

12H – 12H20 : Questions et Discussion

14H – 15H Pour un renouvellement du regard sur l’historiographie de la mode

  • Manuel Charpy : Chargé de recherche CNRS /IRHIS à l’université de Lille III, Manuel Charpy est l’auteur de différents ouvrages sur les histoires de la culture matérielle, du vêtement et de la mode et des cultures et espaces urbains. Parmi un de ses derniers articles, citons « Ménages bourgeois. Ordres et désordres des choses domestiques », Le Magasin du XIXe siècle, numéro « Le siècle des choses », 2012.

« Vêtements, consommations et phénomènes de mode ? » 

  • Emmanuelle Lallement : Ethnologue, maître de conférences à Paris-Sorbonne-Celsa, Emmanuelle Lallement est membre du Gripic (Groupe de recherche sur les processus d'information et de communication) et chercheur associé au IIAC (Institut Interdisciplinaire d'Anthropologie du Contemporain). Parmi ses dernières contributions, notons « De Paris au mythe de la parisianité. Une ethnologie des résidents secondaires dans la ville » dans Ethnologie Française et « Paris métropole marchande, entre singularité locale et uniformisation urbaine? Quelques pistes d’ethnologie des mondes urbains et des mondes marchands pour comprendre la place du commerce dans la ville » in Quaderni n° 73, 2011 

 « Regard ethnologique sur la mode dite ethnique »

15H – 15H20 : Questions et Discussion

15H30 – 16H15 : Pour des propositions de recherches renouvelées

  • Diana Crane : Professeur émérite en sociologie de l’Université de Pennsylvanie, Diana Crane a publié en 2000, Fashion and Its Social Agendas: Class, Gender, and Identity in Clothing ainsi que plusieurs articles dont « Boundaries: Using cultural theory to unravel the complex relationship between fashion and art » in Adam Geczy and Vicki Karaminas (eds.) Crossovers: Fashion and Art, Oxford, UK: Berg, 2012 et  « La mode de luxe et l’artification: avant-garde ou patrimoine? », in N. Heinich and R. Shapiro (eds.) De l’artification: enquêtes sur les frontières de l’art, Paris, Editions de l’École des Hautes Etudes Sociales, 2012.

 « Is fashion an art form? Fashion collectibles as "patrimoine" »

  • Patrick Fridenson : Directeur d’études à l’EHESS, Centre de Recherches Historiques. Patrick Fridenson a dirigé de nombreuses recherches sur la mode et son dernier ouvrage co-écrit avec Philip Scranton porte sur l’histoire des entreprises, Reimaging Business History (2013).

 « La mode comme objet commun est-elle aussi un objet industriel ? »

 16H15 – 16H30 : Questions et Discussion

Pour participer à cette journée, le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire  à l'adresse suivante: seminairehistoiredemode@gmail.com

Lieux

  • IHTP, salle 159 - 59 Rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • vendredi 17 mai 2013

Mots-clés

  • histoire de la mode, sociologie de la mode, consommation

Contacts

  • Sophie Kurkdjian
    courriel : seminairehistoiredemode [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Sophie Kurkdjian
    courriel : seminairehistoiredemode [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« État de la recherche en histoire de mode », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 11 avril 2013, http://calenda.org/243888