AccueilSøren Kierkegaard : l'œuvre de l'accomplissement

*  *  *

Publié le lundi 15 avril 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Afin d’orienter de façon cohérente l’étude sans fermer la perspective, et faisant écho à un mot de Kierkegaard, c’est sous le titre de « L’œuvre de l’accomplissement » que nous plaçons ce colloque proposé par la Société Søren Kierkegaard à l’occasion du bicentenaire de la naissance du philosophe. Il s’agit de montrer comment, après la publication en 1846 du Post-scriptum définitif et non scientifique aux Miettes philosophiques, le travail d’écriture de Kierkegaard est entré dans une phase réalisant des orientations antérieures d’une œuvre déjà dense, ou marquant des inflexions notables à partir de certaines thèses déjà développées. En poursuivant une stratégie sans égal, Kierkegaard s’est engagé dans un déploiement intellectuel inédit, générateur de plusieurs nouveaux chefs d’œuvre comme de publications courtes mais précieuses, et d’un massif de « Papiers » où se livre sur une multitude de plans ce qui éclaire toute l’œuvre.

Annonce

Direction : Flemming FLEINERT-JENSEN, Jacques MESSAGE

Argumentaire

Afin d’orienter de façon cohérente l’étude sans fermer la perspective, et faisant écho à un mot de Kierkegaard, c’est sous le titre de "L’œuvre de l’accomplissement" que nous plaçons ce colloque proposé par la Société Søren Kierkegaard à l’occasion du bicentenaire de la naissance du philosophe.

Il s’agit de montrer comment, après la publication en 1846 du Post-scriptum définitif et non scientifique aux Miettes philosophiques, le travail d’écriture de Kierkegaard est entré dans une phase réalisant des orientations antérieures d’une œuvre déjà dense, ou marquant des inflexions notables à partir de certaines thèses déjà développées. En poursuivant une stratégie sans égal, Kierkegaard s’est engagé dans un déploiement intellectuel inédit, générateur de plusieurs nouveaux chefs d’œuvre comme de publications courtes mais précieuses, et d’un massif de "Papiers" où se livre sur une multitude de plans ce qui éclaire toute l’œuvre.

Programme

Lundi 8 juillet

Après-midi : accueil des participants

Soirée : Présentation du Centre, des colloques et des participants

Mardi 9 juillet

Matin :

Questions introductives

(présidence: Jacques COLETTE)

  • Bernard LEMAIGRE: Kierkegaard et la quête du sens à "l'âge séculier"
  • Pierre BÜHLER: La conscience du péché, pierre de touche de l'œuvre de l'accomplissement

Après-midi :

De l'amour et de ses œuvres (I)

(présidence: Flemming FLEINERT-JENSEN)

  • Alain BELLAICHE-ZACHARIE: Parenté et proximité selon Kierkegaard et Levinas
  • Frédéric ROGNON: Les œuvres de l'amour, un hapax dans le corpus kierkagaardien?

Mercredi 10 juillet

Matin:

De l'amour et de ses œuvres (II)

(présidence: Jacques MESSAGE)

  • André CLAIR: Existence et amour. Regards sur Les œuvres de l'amour

Après-midi:

De l'amour et de ses œuvres (III)

(présidence: Alain BELLAICHE-ZACHARIE)

  • Darío GONZÁLEZ: L'amour d'autrui et la mesure de l'infini
  • Peter KEMP: Les œuvres de l'amour entre prédilection et renonciation

Table ronde: De l'amour et de ses œuvres

Jeudi 11 juillet

Matin:

Lecteurs - Heidegger, Henry

(présidence: Vincent DELECROIX)

  • Joaquim HERNANDEZ-DISPAUX: Point de vue rétrospectif sur la possibilité d'une phénoménologie à partir de La maladie à la mort
  • George PATTISON: Le Silence et le Verbe: la Mort et Dieu. Kierkegaard / Heidegger

Après-midi:

Devant Dieu (I)

(présidence: Bernard LEMAIGRE)

  • Jacques COLETTE: L'idée de Dieu dans le Journal de 1854

Concert à la cathédrale de Coutances, proposé par les Amis de la Cathédrale

Récital d'orgue, par Thomas MONNET: "1813-1913" - Mozart, Bach, Liszt, Stravinsky

Vendredi 12 juillet

Matin:

Devant Dieu (II)

(présidence: André CLAIR)

  • Emmanuel CATTIN: Le témoin
  • Vincent DELECROIX: Imitation et vérité

Après-midi : Détente

Samedi 13 juillet

Matin:

Devant Dieu (III)

(présidence: Philippe GROSOS)

  • Søren GOSVIG OLESEN: Kierkegaard, poète du religieux, mais de quelle religion ?
  • Flemming FLEINERT-JENSEN: Kierkegaard le luthérien

Après-midi:

"Nulla dies sine lacryma"

(présidence: Jacques LAFARGE)

  • Ettore ROCCA: Se faire une image de la souffrance
  • Florian FORESTIER: Kierkegaard et la phénoménologie française (sous réserve)

Table ronde: De Deo

Dimanche 14 juillet

Matin:

La Maladie à la mort: "terminus a quo" ou "terminus ad quem" ?

(présidence: Peter KEMP)

  • Hélène POLITIS: Figures et fonctions de Socrate à partir de La maladie à la mort (1849) et jusqu'en 1855
  • Mathieu HOREAU: La question du sujet dans La maladie à la mort

Après-midi:

L'ironie - une détermination intermédiaire ?

(présidence: Ettore ROCCA)

  • Jacques MESSAGE: La seconde ironie
  • Philippe GROSOS: L'ironie, le tragi-comique et l'édification selon Kierkegaard

Lundi 15 juillet

Matin :

Table ronde : La recherche kierkegaardienne en France

Après-midi : Départs 

Catégories

Lieux

  • CCIC, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France (50)

Dates

  • lundi 08 juillet 2013
  • mardi 09 juillet 2013
  • mercredi 10 juillet 2013
  • jeudi 11 juillet 2013
  • vendredi 12 juillet 2013
  • samedi 13 juillet 2013
  • dimanche 14 juillet 2013
  • lundi 15 juillet 2013

Contacts

  • Morel Michaël
    courriel : Michael [dot] morel [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • Michaël Morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Søren Kierkegaard : l'œuvre de l'accomplissement », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 avril 2013, http://calenda.org/244253