AccueilLe goût du noir

*  *  *

Publié le mardi 16 avril 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Poursuivant l’étude de l’extension du domaine du noir, entamée avec la rencontre « La fiction policière aujourd’hui », publiée sous le titre Manières de Noir (P.U. de Rennes, 2010), ce colloque se propose d'envisager les différents champs gagnés par l’esthétique et la philosophie de l’enquête, ainsi que la vision de la société qu’elle propose, dans la création des trente dernières années.

Annonce

Présentation

Poursuivant l’étude de l’extension du domaine du noir, entamée avec la rencontre "La Fiction Policière aujourd’hui", publiée sous le titre Manières de Noir (PU de Rennes 2010), ce colloque se propose d'envisager les différents champs gagnés par l’esthétique et la philosophie de l’enquête, ainsi que la vision de la société qu’elle propose, dans la création des trente dernières années.

La littérature noire étant présente dans toutes les cultures qui l’imprègnent de leurs spécificités, les regards seront tournés, sans négliger les domaines français et anglo-saxon, vers l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Asie.

Puisque le cinéma et la littérature n’ont cessé de dialoguer sous le qualificatif commun de "polar", l'on se demandera notamment ce que l’image, art du visible, vient ajouter au mystère, art de la suggestion, comment elle se joue des ellipses et éclipses du texte écrit qui permet de ne pas "dire la vérité", et si l’action se substitue à l’énigme, les milieux, si importants dans les romans, devenant de "simples" décors. Qu’en est-il aussi de l’évolution du genre dans les nombreuses séries télévisuelles qui s’en inspirent, et tendent à inventer des styles des personnages, des scénarios jusqu’alors inédits?

Par ailleurs, ces dernières décennies, la bande dessinée est passée rapidement de la ligne claire à l’image sombre, en s’appuyant sur le cinéma et la littérature : l'on se demandera ce qu'il en est de ces images-là, ce qui peut les dégager d’un statut de pures illustrations de textes, ou de reprises de schémas largement utilisés dans le film, bref si la bande dessinée invente un "polar" spécifique.

Enfin, au-delà des questions de genre et d’esthétisme, au-delà des questions sociales et politiques posées par le "noir", il faudra s’interroger sur le pourquoi. Pourquoi notre si grande fascination du mal, de la peur, de la mort, et notre universelle envie de savoir, de remonter à la cause, la source, l’origine? Pourquoi ce goût si largement partagé du "polar" sous toutes ses formes, notre besoin de confrontation au pire, et qu’on nous raconte, indéfiniment, cette histoire-là sous des intrigues différentes, nous fournissant à chaque fois une "fin", un "coupable", une "raison" qui, pour quelques instants, apaise notre inquiétude. Il sera donc temps d’interroger la philosophie, la sociologie, la psychanalyse ou l’anthropologie sur notre besoin de peur, de malaise, d’horreur, sur la capacité de fascination des morts imposées.

Direction : Gilles MÉNÉGALDO, Maryse PETIT

Programme

(susceptible de modifications)

Mercredi 17 juillet

Après-midi : accueil des participants

Soirée : Présentation du Centre, des colloques et des participants

Jeudi 18 juillet

Matin :

  • Gilles MÉNÉGALDO & Maryse PETIT : Introduction
  • Dominique MEYER-BOLZINGER : La disparition de la solution (ou la vocation critique de l’enquête)
  • Delphine CINGAL : Méandres, liens et ponts : texte et intertexte dans les romans policiers de Jasper Fforde

Après-midi :

  • Cathy FOUREZ : Ce goût sordide pour le dégoût : quand le noir se fait sanguinolent dans Muerte caracol (2010) d’Ana Yvonne Reyes Chiquete
  • Adela CORTIJO : Le chromatisme du noir dans la série Blacksad de Díaz Canales et Guarnido

Soirée : Atelier d'écriture avec Stéphanie BENSON

Vendredi 19 juillet

Matin :

Roger BOZZETTO : Le destin des détectives privés, ou la violence dans les romans noirs récents (2005-2012)

Jean-François BAILLON : V for vigilante : le retour des vengeurs solitaires dans le cinéma britannique contemporain

Après-midi :

  • Marc CERISUELO : Avatars de la réécriture chandlérienne (Robert Altman et les frères Coen)
  • Christophe GELLY : Le mode noir dans le cinéma policier contemporain : le cas Scorsese
  • Liliane CHEILAN : Marc-Antoine Mathieu, Jochen Gerner, Blexbolex : vers une forme limite du "polar" en bande dessinée ?

Soirée : Projection de films

Samedi 20 juillet

Matin :

Françoise SAMMARCELLI : Histoire(s) inquiète(s) : enquête et mémoire dans le roman policier nordique (Indridason, Mankell)

Jean-Paul MEYER : Scènes de noir, clairs de mots : Manchette au trait de Tardi

Après-midi : Détente

Dimanche 21 juillet

Matin :

  • Arnaud MAILLET : Le film noir : en voir de toutes les couleurs ?
  • Elsa GRASSO : La vérité sur écran noir. Enquête, cinéma, philosophie

Après-midi :

  • Richard BÉGIN : Technoir : l'image-implant ou l'objet cinématographique des techno-sciences
  • Jean ARROUYE : Weegee "le fameux" photographe du noir

Soirée : Débat sur les séries télévisées

Lundi 22 juillet

Matin :

  • Maryse PETIT : J. C. Somoza : le feuilletage des ombres
  • Stéphanie BENSON : Un certain goût pour le noir : de Don John à Jack the Ripper, études d'un cas
  • Les nouveaux paysages du noir, table ronde animée par Jeanne GUYON (éditrice, Rivages/noir), avec Stéphane MICHAKA (écrivain)

Après-midi :

  • Hélène MACHINAL : Crime in Africa, Thirteen Hours de Deon Meyer
  • Isabelle BOOF-VERMESSE : Cherchez l'artiste : le paradigme esthétique dans la fiction policière de William Gibson

Soirée : Projection de films

Mardi 23 juillet

Matin :

  • Catherine DU TOIT : L'enquête comme médiation culturelle dans la fiction policière africaine
  • Lauric GUILLAUD : Le polar ésotérique

Après-midi :

  • Gilles MÉNÉGALDO : James Gray et le mélodrame noir
  • Anielle WEINBERGER : Ouvertures au noir, du chapitre I de The Long Good Bye (1954) de R. Chandler à la scène d'ouverture de The Long Good Bye de R. Altman (1973). Le travail de l'adaptation cinématographique

Soirée : Projection de film

Mercredi 24 juillet

Matin :

Thierry CORMIER : Urban legend. Une cartographie de la substitution des ombres

Bilan du colloque

Après-midi : départs

Lieux

  • CCIC, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France (50)

Dates

  • mercredi 17 juillet 2013
  • jeudi 18 juillet 2013
  • vendredi 19 juillet 2013
  • samedi 20 juillet 2013
  • dimanche 21 juillet 2013
  • lundi 22 juillet 2013
  • mardi 23 juillet 2013
  • mercredi 24 juillet 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • roman policier, noir, littérature

Contacts

  • Michaël Morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • Michaël Morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le goût du noir », Colloque, Calenda, Publié le mardi 16 avril 2013, http://calenda.org/244256