AccueilCésaire 2013 : « parole due »

*  *  *

Publié le mercredi 17 avril 2013 par Élodie Faath

Résumé

L'année 2013 correspond au centenaire de la naissance d’Aimé Césaire. Elle permettra la célébration de la mémoire du poète-rebelle dont la voix rayonne de langage, et dont le grand cri nègre... d’une telle raideur, ébranlera les assises du monde. L’œuvre d’Aimé Césaire, vivace, habite notre temps comme un vouloir obscur et têtu, comme une vaste pensée qui nous saisit et nous mène par la force du mot sur les tracées de l’universel. Ce colloque sera un champ ouvert aux spécialistes et aux « jeunes pousses », doctorantes et doctorants, dont il est légitime d'attendre un regard neuf.

Annonce

Direction : Anne DOUAIRE-BANNY

Présentation

L'année 2013 correspond au centenaire de la naissance d’Aimé Césaire. Elle permettra la célébration de la mémoire du poète-Rebelle dont la voix rayonne de langage, et dont le grand cri nègre... d’une telle raideur, ébranlera les assises du monde. L’œuvre d’Aimé Césaire, vivace, habite notre temps comme un vouloir obscur et têtu, comme une vaste pensée qui nous saisit et nous mène par la force du Mot sur les tracées de l’Universel.

En effet, la fureur du Mot gouverne cette œuvre.

Et comme, ainsi que le rappelle le poète, c’est l’image qui est riche et le concept qui est pauvre, ce colloque abordera principalement l’œuvre par l’étude du signe avant celle du concept. Se voulant ainsi la Noria qui permet de racler les profondeurs et de les faire remonter au jour, il s’organisera autour de trois axes :

  • lire Aimé Césaire : retourner au texte, au mot, à la chair de l’œuvre, à sa genèse;
  • traduire Aimé Césaire : arts visuels, théâtre, peinture (Picasso, Wifredo Lam);
  • enseigner Aimé Césaire : enseignement concret, biographie, poésie, politique, histoire, essais, ouverture à l’Universel.

Ce colloque sera un champ ouvert aux spécialistes et aux "jeunes pousses", doctorantes et doctorants, dont il est légitime d'attendre un regard neuf.

Programme

(susceptible de modifications)

Mercredi 4 septembre

Après-midi : accueil des participants

Soirée : Présentation du Centre, des colloques et des participants

Jeudi 5 septembre

Matin :

Lire Aimé Césaire (Lectures de Ferrements)

Bernadette CAILLER : La "grande douloureuse douceur" (E. Glissant) d’Aimé Césaire : à propos de Ferrements (1960)

Mamadou BA : Entre mémoire et promesse. Lecture de Ferrements

Après-midi :

Enseigner (I)

  • Anne SCHNEIDER : De la destinée pédagogique d’Aimé Césaire : poétique(s) de l’engagement pour la jeunesse
  • Lilyan KESTELOOT : L'utilité d'une édition critique d'un poète comme Césaire
  • Christian LAPOUSSINIÈRE : Aimé Césaire et les liens intergénérationnels

Vendredi 6 septembre

Matin :

Enseigner (II)

Louise HARDWICK : Lire et enseigner le Cahier d’un retour au pays natal en Grande-Bretagne : un outil d’apprentissage en ligne

Clotaire SAAH NENGOU : Guerre à la syntaxe et paix aux hommes, une devise poétique chez Aimé Césaire

Après-midi :

Question de genres (I)

  • Florian ALIX : La tentation du roman dans l’essai historique : la vérité subjective du Toussaint Louverture de Césaire
  • Véronique CORINUS : L'émergence de l'image lumineuse. Présence et fonctions du substrat contique dans l'œuvre de Césaire
  • Mary GALLAGHER : Le défi de la décolonisation : l'opacité de la poétique d'Aimé Césaire

Samedi 7 septembre

Matin :

Césaire, passeur de langues

  • Malik NOËL-FERDINAND : Le corps perdu du créole chez Aimé Césaire et Derek Walcott
  • Liliane PESTRE de ALMEIDA : Traduire Césaire, entre l’oral et l’écrit, d'un langage à un autre

Après-midi :

Traduire

  • Mariella AÏTA : Spécificités de la traduction du Cahier d’un retour au pays natal vers l’espagnol
  • Jean JONASSAINT : Des traductions anglaises des Christophe de Césaire — Table ronde de traducteurs et de lecteurs

Dimanche 8 septembre

Matin :

  • Alioune DIANÉ : L'incipit du Cahier d'un retour au pays natal, Aimé Césaire porteur de paroles
  • Nicolas HOSSARD : La fabrique de l’aube : Césaire et Kateb par Rimbaud

Après-midi : Détente

Lundi 9 septembre

Césaire antillais

Matin :

  • Nick NESBITT : Penser la politique avec Césaire. Décolonisation, Autonomie, Communisme
  • Kunio TSUNEKAWA : Fanon et Glissant, deux versants du volcanique Césaire

Après-midi :

  • Yolaine PARISOT : « Esquisses martiniquaises » du Réel merveilleux caribéen : Ferrements et Moi, laminaire ...
  • Laura CASSIN : L'intertextualité de l'œuvre poétique d'Aimé Césaire dans la caraïbe francophone
  • Anny Dominique CURTIUS : Tropiques, le dialogue créole et écopoétique d’Aimé et Suzanne Césaire

Mardi 10 septembre

Matin :

Question de genres (II)

  • Delphine RUMEAU : Les poèmes épitaphes de Césaire : mémoire héroïque et genres funéraires
  • Tiphaine MALFETTES : Emplir l'espace et « avant temps » : l'image poétique chez Aimé Césaire

Après-midi :

Lire Aimé Césaire (II)

  • René HÉNANE : Aimé Césaire : une poétique de la douleur
  • Jean BESSIERE : Césaire : promesse poétique, promesse historique ? Thème et imaginaire de la promesse
  • Anne DOUAIRE-BANNY : « La fin du monde, parbleu! » et le  « lait jiculi » : des impératifs catégoriques

Mercredi 11 septembre

Matin :

Aimé Césaire et les arts — Synthèse

  • Romuald FONKOUA : Césaire et les arts (peinture, photo et discours sur les arts autour des figures nègres)
  • Aliko SONGOLO : Aimé Césaire au cinéma

  • Synthèse du colloque, avec Daniel MAXIMIN

Après-midi : Départs

Lieux

  • CCIC, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France (50)

Dates

  • mercredi 04 septembre 2013
  • jeudi 05 septembre 2013
  • vendredi 06 septembre 2013
  • samedi 07 septembre 2013
  • dimanche 08 septembre 2013
  • lundi 09 septembre 2013
  • mardi 10 septembre 2013
  • mercredi 11 septembre 2013

Fichiers attachés

Source de l'information

  • michaël morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Césaire 2013 : « parole due » », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 17 avril 2013, http://calenda.org/244806