AccueilReprésentations des guerres modernes

Représentations des guerres modernes

Champs d'action, champs de vision

*  *  *

Publié le jeudi 18 avril 2013 par Élodie Faath

Résumé

Ce colloque achèvera et complètera un cycle d’étude de quatre ans consacré aux perceptions des guerres modernes et à leurs représentations visuelles – photographie, peinture, films, séries tv, jeux vidéo – et littéraires. Il a pour objectif d’approfondir les réflexions sur les sujets suivants : choix des sujets de la représentation ; mise en abîme de la représentation : la guerre comme spectacle ; effets de cadrage, de distorsion, de grossissement, de filtres, de focalisation dans les récits et images de guerre ; genres et modes : adaptation, appropriation, survivance de genres anciens et des modes héroï-comique, réaliste / mimétique etc. mais aussi déconstruction ou remise en cause des modèles et modes de représentation de la guerre ; guerre et réalité virtuelle / hyper-réalité ; enjeux esthétiques et idéologiques de la sur-médiatisation et du silence, de l’abstraction ou mise à distance et de l’exhibition de l’horreur.

Annonce

« Représentations des guerres modernes : champs d’action, champs de vision », Colloque international, Université du Havre, 19, 20, 21 mars 2014.

Organisé par le Groupe de Recherche Identités et Cultures (GRIC, EA 4314)

Argumentaire

Ce colloque achèvera et complètera un cycle d’étude de quatre ans consacré aux perceptions des guerres modernes et à leurs représentations visuelles – photographie, peinture, films, séries tv, jeux vidéo – et littéraires. Quatre journées d’étude ont eu lieu, consacrées respectivement au reportage de guerre, au photo-journalisme et au récit graphique, aux représentations littéraires de la guerre (de Shakespeare au 11 septembre), et à ses représentations filmiques, télévisuelles et électroniques. Elles ont permis de réunir des universitaires français et étrangers de différents domaines – littérature, arts visuels, cultural studies – ainsi que des écrivains, artistes et photographes autour des questions esthétiques et éthiques soulevées par les nouvelles formes de guerre et les évolutions technologiques à la fois dans le domaine militaire et dans celui des moyens de représentation.

Le colloque de2014 a pour objectif d’approfondir les analyses présentées lors des journées d’étude et de les enrichir en ouvrant de nouveaux champs d’investigation et perspectives théoriques. Nous souhaitons en particulier poursuivre nos réflexions sur les sujets suivants, sans que cette liste soit limitative :

  • choix des sujets de la représentation (que montre-t-on d’une guerre ? que laisse-t-on dans le hors-champ ou le non-dit de la représentation ?)
  • mise en abîme de la représentation : la guerre comme spectacle (des « théâtres » d’opérations à la scénarisation/dramatisation de la guerre ; représentations de la représentation…)
  • effets de cadrage, de distorsion, de grossissement, de filtres, de focalisation dans les récits et images de guerre
  • genres et modes : adaptation, appropriation, survivance de genres anciens (épopée, récit mythologique, tragédie, élégie…) et des modes héroï-comique, réaliste/mimétique etc. mais aussi déconstruction ou remise en cause des modèles et modes de représentation de la guerre
  • guerre et réalité virtuelle/hyper-réalité
  • enjeux esthétiques et idéologiques de la sur-médiatisation et du silence, de l’abstraction ou mise à distance et de l’exhibition de l’horreur.

Nous invitons les propositions de communications d’universitaires et chercheurs spécialistes de littérature (sans exclusive de genre), journalisme, photographie, arts, cinéma, télévision, vidéo et jeux vidéo.

Les représentations pourront concerner des guerres imaginaires ou réelles. Pour ces dernières, les communications pourront traiter de tout conflit postérieur à 1850. Toutefois, une attention particulière sera accordée aux propositions portant sur des représentations de guerres oubliées ou sous-médiatisées, ou d’aspects peu ou mal connus de guerres majeures, quel que soit le théâtre d’opérations.

Modalités de soumission

Les communications, en français ou en anglais, n’excèderont pas 30 minutes.

Les propositions de 300 mots maximum sont à envoyer

avant le 1 septembre 2013,

accompagnées d’une brève notice biographique de 150 mots maximum, à l’adresse suivante :  bowenclaire@aol.com ou claire.bowen@univ-lehavre.fr

Les articles issus du colloque et des journées d’étude donneront lieu, après sélection par un comité de lecture, à une publication.       

Comité scientifique

Donna Andréolle (Le Havre, GRIC), Annette Becker (Université Paris Ouest NanterreLa Défense), Claire Bowen (Le Havre, GRIC), Robert Burgoyne (University of St Andrews), Anne-Cécile Guilbard (Poitiers, FORELL), Sarah Hatchuel (Le Havre, GRIC), Catherine Hoffmann (Le Havre, FORELL Poitiers), Kate McLoughlin (Birkbeck College, Université de Londres), Monica Michlin (Paris 4-Sorbonne), Catherine Rannoux-Wespel (Poitiers, FORELL)

Lieux

  • Laboratoire GRIC, Faculté des Affaires Internationales, Salle Olympe de Gouges (1er étage, couloir C) - 25 rue Philippe Lebon
    Le Havre, France (76)

Dates

  • dimanche 01 septembre 2013

Mots-clés

  • guerres modernes, représentations, journalisme, photographie, arts, cinéma, télévision, jeux vidéo

Contacts

  • Claire Bowen
    courriel : Claire [dot] Bowen [at] univ-lehavre [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sarah Hatchuel
    courriel : Sarah [dot] Hatchuel [at] univ-lehavre [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représentations des guerres modernes », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 18 avril 2013, http://calenda.org/244937