AccueilMéthodologies de la recherche en sciences sociales

*  *  *

Publié le mercredi 10 avril 2013 par Elsa Zotian

Résumé

L’objectif de cette formation d’une semaine est d’aborder les problèmes méthodologiques des chercheures et chercheurs engagés dans un doctorat en sciences humaines et sociales. Cette école d’été se structure autour de trois axes : la gestion de données, l’analyse qualitative et l’analyse quantitative. Tout en gardant les objectifs des écoles d’été « Méthodologies de la recherche en sciences sociales » ayant eu lieu en 2008 et 2010, les organisateurs souhaitent élargir le public ciblé à l’ensemble des chercheures et chercheurs en sciences humaines et sociales.

Annonce

Présentation

Après le succès des Écoles d’été Méthodologies de la recherche en sciences sociales qui ont eu lieu à l’Université catholique de Louvain (UCL - CHDJ) en juin 2008 et juin 2010, le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS), en collaboration avec l’UCL, l’Université de Liège (ULg) et l’Université Versailles St-Quentin (UVSQ), présente l’édition 2013 de l’École d’été qui se tiendra du 1er au 5 juillet 2013 à Montréal (UQAM).

  • Le premier axe de formation concerne le stockage et la gestion de données de recherche. Trop souvent, des choix techniques pris en début de recherche afin de gérer l’information tirée de sources posent d’importantes contraintes lors de l’exploitation du corpus. L’école d’été consacrera deux journées d’initiation aux techniques de conception et d’implémentation des bases de données.

Formateurs : Frédéric Vesentini (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP),  Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ)) et Aurore François (Université catholique de Louvain (UCL) et Université de Liège (ULg))

  • Le deuxième axe porte quant à lui sur les techniques d’analyse qualitative. Cette formation portera sur l’analyse qualitative de textes (discours politiques, presse, périodiques, sources normatives, etc.) et comprendra notamment une session sur l’analyse thématique de textes (analyse des discours) et une session sur l’analyse de la dimension publique des archives personnelles.

Formateur : Jean-François Laé (Université Paris 8)

  • Enfin, un troisième axe sera consacré aux méthodologies d’analyse quantitative auxquelles sont confrontés les chercheures et chercheurs non quantitativistes. Un statisticien travaillant entre autres dans le domaine de l’histoire des régulations sociales assurera cette formation en présentant les techniques de base de l’inférence statistique (intervalles de confiance, tests statistiques usuels).

Formateur : Guy Cucumel (Université du Québec à Montréal)

Présentation des formateurs

Guy Cucumel est directeur du programme de doctorat en administration de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Il détient un doctorat en mathématiques appliquées de l’Université Paris-Dauphine (1989). Statisticien spécialisé en sciences sociales, il est chercheur au Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS) et au Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES). Il a complété un post-doctorat en sociologie à l’UQAM au sein du Groupe de recherche et d’analyse sur les pratiques et les politiques pénales. Son expertise est reconnue en matière d’analyse statistique de banques de données appliquées aux sciences sociales et d’enseignement des statistiques à des non-statisticiens.

Aurore François enseigne à l’Université catholique de Louvain (UCL) et à l’Université de Liège (ULg, Science politique). Elle est membre de l’Institute for the Analysis of Change in Contemporary and Historical Societies (IACCHOS – UCL) et du Scientific and Public Involvement in Risk Allocation Laboratory (SPIRAL – ULg). Elle a obtenu son doctorat en histoire à l’UCL (2008, Centre d’histoire du droit et de la justice) sur le thème Guerres et délinquance juvénile (1912-1950). Un demi-siècle de pratiques judiciaires et institutionnelles envers les mineurs en difficulté (thèse publiée par la La Charte-Die Keure, 2011). Elle est par ailleurs informaticienne et a piloté le projet de portail Web just-his.be. The socio-political history of justice administration in Belgium (1795-2005).

Jean-François Laé est professeur à l’Université Paris 8. Entre l’ethnographie urbaine et la discipline du corps, il étudie les situations limites : tribunaux, aide sociale, enfermement ordinaire, hommes à la rue, précarité extrême. Par une sociologie narrative, il ordonne les récits qu’on lui a confiés, des scènes vues, entendues puis montées. Il a notamment publié, avec Philippe Artières, l’ouvrage Archives personnelles. Histoire, anthropologie et sociologie (Armand Colin, 2011) Dans ses travaux, il préconise notamment l’analyse de la dimension publique des archives personnelles et privées. Il est membre du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA) et membre associé du Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales et les discriminations (CREMIS).

Frédéric Vesentini est titulaire d’une Chaire d’excellence du Centre national de recherche scientifique (CNRS, France) et maître de conférences en sociologie à l’Université de Versailles-Saint-Quentin (UVSQ). Il y dispense les cours Approches quantitatives en sociologie et Mesurer l’insécurité (sciences politiques). Il est membre du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP). Dans le cadre de ses travaux, il s’intéresse aux statistiques policières et judiciaires, aux politiques pénales et aux homicides dans la longue durée. Il a récemment publié, avec Charlotte Vanneste, Julie Louette et Benjamin Minne, l’ouvrage Les statistiques pénales belges à l’heure de l’informatisation. Enjeux et perspectives (Academia Press, 2012).

Modalités de candidature

L’École d’été s’adresse aux chercheures et chercheurs engagés dans un doctorat  en sciences humaines et sociales.

Période d’inscription : du 15 février au 31 mai 2013

Formulaire d’inscription disponible à l’adresse suivante : http://www.chrs.uqam.ca

Les candidats doivent rédiger un bref exposé faisant connaître  l’intérêt d’une telle formation pour vos recherches (max. 250 mots).

Prière d’acheminer votre formulaire à l’adresse suivante : martin.dem@hotmail.com

Un programme détaillé sera fourni ultérieurement aux participantes et participants retenus (maximum 30 inscrits).

Frais d'inscription

Coût d’inscription : 125$ / 100€

L'école se tiendra du 1er au 5 juillet 2013 à l'université du Québec à Montréal.

Comité scientifique

  • Guy Cucumel
  • Aurore François
  • Frédéric Vesentini

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • vendredi 31 mai 2013

Mots-clés

  • stockage et la gestion de données de recherche, analyse qualitative, analyse quantitative

Contacts

  • Martin Desmeules
    courriel : martin [dot] dem [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Martin Desmeules
    courriel : martin [dot] dem [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Méthodologies de la recherche en sciences sociales », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 10 avril 2013, http://calenda.org/245180