AccueilOù (en) sont les classes sociales ?

Où (en) sont les classes sociales ?

Passages, frontières, conflits

*  *  *

Publié le mercredi 17 avril 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Ce colloque vise à éclairer à partir de recherches empiriques originales les évolutions récentes de la morphologie sociale et des inégalités sociales au sein de la société française, au regard d'expériences étrangères. Il entend rapprocher et mettre en dialogue des enquêtes réalisées par des chercheurs et doctorants du Centre Maurice Halbwachs, au sein de ses quatre équipes (ETT, PRO, ERIS, GRECO), marquées par des orientations théoriques distinctes et des méthodes variées (approches socio-historiques, monographies de groupes sociaux, comparaisons internationales, statistiques). Ciblée sur un pan de l’échelle sociale ou abordant les classes sociales de façon plus transversale, ces deux journées visent à mettre en discussion, à partir d'enquêtes, l'utilité de la notion de classes sociales, et ses intersections avec d'autres notions (genre, race, génération) pour penser la société d'aujourd'hui.

Annonce

Présentation

Le Centre Maurice Halbwachs organise un colloque visant à poursuivre les réflexions de ses membres autour des inégalités, des classes sociales et de la mise à l'épreuve empirique de la pensée de Maurice Halbwachs. Autant l'espace médiatique et politique est saturé de références aux classes sociales, et notamment aux classes moyennes, autant son usage est loin de faire consensus au sein des sociologues. Ce colloque vise à éclairer à partir de recherches empiriques originales les évolutions récentes de la morphologie sociale et des inégalités sociales au sein de la société française, au regard d'expériences étrangères et à la lumière de la pensée de Maurice Halbwachs.

Lors de sa création, ce laboratoire avait organisé en 2005 un colloque inaugural intitulé Dialogue avec la pensée de Maurice Halbwachs, devenu l'ouvrage Maurice Halbwachs, sociologue retrouvé (sous la direction de Marie Jaisson et Christian Baudelot). Une journée d'étude Actualités d'Halbwachs en 2012 était consacrée à deux parutions récentes de cet auteur, Écrits d'Amérique (manuscrit inédit présenté par Christian Topalov) et Le destin de classe ouvrière (réédition présentée par Christian Baudelot et Roger Establet).

Dans un troisième temps, ce colloque entend rapprocher et mettre en dialogue des enquêtes réalisées par des chercheurs et doctorants du Centre Maurice Halbwachs, au sein de ses quatre équipes (ERIS, ETT, GRECO, PRO), marquées par des orientations théoriques distinctes et des méthodes variées (approches socio-historiques, monographies de groupes sociaux, comparaisons internationales, statistiques). Ciblée sur un pan de l’échelle sociale ou abordant les classes sociales de façon plus transversale, ces deux journées visent à mettre en discussion, à partir d'enquêtes, l'utilité de la notion de classes sociales et ses intersections avec d'autres notions (genre, race, génération) pour penser nos sociétés actuelles.

Contact et renseignements : tomawatkin@gmail.com

 

Programme

Mardi 23 avril matin 9h-12h30

Allocution d'ouverture : Patrick Michel

Introduction : Stéphane Beaud, Sophie Pochic

Les classes sociales : un mode de catégorisation en concurrence ?

Présidence : Christian Baudelot (professeur ENS émérite, ETT)

  • Marwan Mohammed (CR CNRS, ERIS) : « Des “blousons noirs” aux Noirs en blouson ? Sur quelques évolutions des appartenances dans les bandes de jeunes »
  • Houda Asal (post-doc ERIS) : « Débats sur l'islamophobie. Comment articuler religion, race, genre… et classe ? »
  • Stéphane Beaud (professeur ENS, ETT), « La différenciation sexuée des destins sociaux d’enfants d’immigrés algériens. Premières leçons d’une monographie familiale »
  • Amélie Le Renard (CR CNRS, PRO) : « Qui est 'open minded'? Hiérarchies imbriquées dans une multinationale à Riyad »
  • Claudia Jordana (doctorante, ERIS) : « Représentations et stéréotypes des classes sociales au Chili »
  • Patrick Michel (DR CNRS, ETT), Jesus Garcia-Ruiz (DR CNRS, ETT) : « Religion et mobilité sociale : les évangéliques et les classes moyennes en Amérique latine »

Déjeuner

Mardi 23 avril matin 14h-17h

Visibilité et invisibilité des conflits de classe au travail

Présidence : Alexandra Bidet (CR CNRS, ETT)

  • Sarah Abdelnour  (docteure ATER, ETT) : « L’entrepreneur comme mythe social unificateur. Le régime de l’auto-entrepreneur comme outil d’invisibilisation des classes sociales »
  • Mathias Thura (doctorant, ETT/IRSEM), « Déni de classes de l’Armée de terre : retrouver les classes sociales derrière le grade »
  • Odile Join-Lambert (chercheuse IRES, PRO) : « Ce que fait la politique de gestion de la mobilité professionnelle aux classes sociales dans l’administration. Les apports d’une comparaison de la Poste et la Culture (années 1940-années 1970) »
  • Sophie Pochic (CR CNRS, PRO) : « Quand des politiques d’égalité hommes-femmes en entreprise renforcent des privilèges de classe »
  • Nadège Vezinat (post-doc CEE, PRO) : « La similitude sociale au service de la relation commerciale ? Les conseillers financiers de la Poste face à leur clientèle »
  • Pascal Marichalar (post-doc SAGE, PRO) : « Les problèmes de santé liés au travail et leur prévention, une affaire de classes sociales ? »

Pause

Table-ronde sur « Financiarisation, globalisation et précarisation : quelles déformations de la structure sociale ? » 17h15-19h

Animateur : André Grelon (DE EHESS, PRO)

Invités :

  • Olivier Godechot (CR CNRS, PRO), La financiarisation et le développement des inégalités en France
  • Michel Villette (professeur AgroParistech, PRO), « Une tripartition de la société en émergence : donneurs d’ordres, précaires-entrepreneurs et exclus »
  • Marlène Benquet (CR CNRS, IRISSO), « Pour une microsociologie de la financiarisation: le cas d’une entreprise de grande distribution »
  • Ana Perrin-Heredia (post-doc CSO)

Mercredi 24avril matin 9h-12h30

Espace et habitat, révélateurs des frontières sociales

Présidence : Christian Topalov (DE EHESS émérite, ETT)

  • Fabien Truong (doctorant, ETT) : « Passer la frontière du périphérique, le rapport des jeunes de Seine-Saint-Denis à la mobilité spatiale et sociale »
  • Anne Lambert (docteure AGPR, ETT) : « Les classes populaires sont-elles solubles dans le périurbain ? Mobilité résidentielle et différenciation sociale dans les nouvelles périphéries urbaines »
  • Rémi Sinthon (doctorant, ETT), « Du déclassement à la reconversion, de l'autochtonie à l’intrication locale des mémoires collectives »
  • Bruno Cousin (maître de conférences Lille 1, ERIS) : « L'entre-soi et le "chacun chez soi". Cadres d'entreprise et quartiers de refondation à Courbevoie et à Levallois-Perret »
  • Thomas Watkin (doctorant, PRO), « Déplacement spatial, ancrage social : des dirigeants « à leur place » dans l’espace du développement communautaire à Boston »
  • Jules Naudet (chercheur New Delhi, ERIS) : « « Nous nous déplaçons d'île en île » : le rapport à l’altérité sociale des habitants des quartiers de l’élite dans la métropole de Delhi »

Mercredi 24 avril après-midi 14h-17h

Modes de vie, pratiques classantes et classées

Présidence : Florence Weber (professeur ENS, ETT)

  • Sibylle Gollac (CR CNRS, IDHE/CRESPPA) et Steinmetz Hélène (doctorante AGPR, ETT), « "Savoir dans quelle cour on joue". Les modalités de discussion des pensions alimentaires dans la Justice aux Affaires familiales française »
  • Jean-Vincent Pfirsch (CR CNRS, ERIS) : « Dépendances alcooliques et recours aux soins : conceptions nettes et visions troubles de la place des classes »
  • Simeng Wang (doctorante, ETT/IRIS) : « Autoperception et interperception de la classe sociale au cours de l’usage du soin psychiatrique. L’exemple des patients d’origine chinoise à Paris »
  • Lise Bernard (CR CNRS, ETT), «  Manières d'être des agents immobiliers et transformations des classes moyennes du secteur privé »
  • Vincent Burckel (doctorant, ETT/Printemps), « Styles de vie juvénile et virilité populaire. Les  "Ignobles" : une bande de motards dans une petite ville de la Lorraine du fer (1970-2012) »
  • Louis Jesu (doctorant, ETT/2L2S), « Pratique du hip-hop et jeunes des classes populaires : cloisonnements et acculturations »

Table-ronde sur « Le "retour" des classes sociales en sociologie, quel effet de période ? » 17h15-19h

Animateur : Stéphane Beaud (professeur ENS, ETT)

Invités :

  • Michel Forsé (DR CNRS, GRECO), Catégories sociales, perceptions des inégalités et sentiments d’injustice
  • Serge Paugam (DR CNRS, ERIS), « Le processus de disqualification sociale et de mise à distance des pauvres est-il réductible à des inégalités de classe ?
  • Christian Baudelot (professeur ENS émérite, ETT) « Pour une analyse mondialisée des rapports de classe »
  • Liora Israël (maitresse de conférence EHESS, PRO), « Une justice de classe ? Oubli et évitements d’une question dans la sociologie française contemporaine »
  • Yasmine Siblot (professeur Paris 8, CRESPPA), De la sociologie de la « classe ouvrière » à la sociologie des « classes populaires »

19h-21h : Apéritif dinatoire

Comité scientifique

  • Christian Baudelot,
  • Stéphane Beaud,
  • Lise Bernard,
  • Alexandra Bidet,
  • Eric Brian,
  • Olivier Godechot,
  • Liora Israël,
  • Marie Jaisson,
  • Patrick Michel,
  • Serge Paugam,
  • Sophie Pochic,
  • Christian Topalov,
  • Cécile Van de Velde.

Comité d'organisation

  • Lise Bernard,
  • Sophie Pochic,
  • Thomas Watkin.

 

Lieux

  • Grande Salle de l'ENS Campus Jourdan - 48 Boulevard Jourdan
    Paris, France (75014)

Dates

  • mardi 23 avril 2013
  • mercredi 24 avril 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • société contemporaine, inégalités sociales, classes moyennes, méthodologies, Maurice Halbwachs

Contacts

  • Thomas Watkin
    courriel : tomawatkin [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Thomas Watkin
    courriel : tomawatkin [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Où (en) sont les classes sociales ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 17 avril 2013, http://calenda.org/245841