AccueilLes origines de l'anthropologie moderne en Europe

Les origines de l'anthropologie moderne en Europe

Philosophie et médecine (XVIe-XVIIIe siècle)

*  *  *

Publié le mercredi 24 avril 2013 par Élodie Faath

Résumé

La constitution d’une science de l’homme, qui peut sans doute être considérée comme un des projets emblématiques des Lumières européennes se fonde sur un ensemble de querelles et de polémiques qui trouvent leurs racines dans une réception originale du cartésianisme en Europe à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle. En effet, une certaine  réception des problématiques cartésiennes offre en creux un cadre entièrement nouveau pour penser la physique de l’âme et sa sécularisation parallèlement au développement des sciences expérimentales. Dans ces questionnements, la médecine et son évolution au tournant du XVIIe siècle joue un rôle essentiel. Or, si ces enjeux  sont depuis quelques années abordés par la recherche la plus récente en France et ailleurs en Europe, le poids du cartésianisme a tendance à  dissimuler d’autres apports à ces questionnements à l’époque moderne, et  notamment ceux de la pensée ibérique. 

Annonce

Coord. : José Luis VILLACAÑAS, Pedro LOMBA, Pierre GIRARD, Delphine KOLESNIK, Stéphanie BUCHENAU, Claire CRIGNON, Emmanuel NAYA, Marina MESTRE

Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Universidad Complutense de Madrid, UMR 5037 (Institut d'histoire de la pensée classique, École normale supérieure de Lyon), Université Lyon II (GRAC-Institut Universitaire de France), Programme Anthropos (Agence nationale de la recherche)

Coll. : Programme Philomed (Agence nationale de la recherche)

Présentation

La constitution d’une science de l’homme, qui peut sans doute être considérée comme un des projets emblématiques des Lumières européennes se fonde sur un ensemble de querelles et de polémiques qui trouvent leurs racines dans une réception originale du cartésianisme en Europe à  partir de la seconde moitié du XVIIe siècle. En effet, une certaine  réception des problématiques cartésiennes offre en creux un cadre entièrement nouveau pour penser la physique de l’âme et sa sécularisation parallèlement au développement des sciences expérimentales. Dans ces questionnements, la médecine et son évolution au tournant du XVIIe siècle joue un rôle essentiel. Or, si ces enjeux  sont depuis quelques années abordés par la recherche la plus récente en  France et ailleurs en Europe, le poids du cartésianisme a tendance à  dissimuler d’autres apports à ces questionnements à l’époque moderne, et  notamment ceux de la pensée ibérique. Ce colloque a pour but de combler cette lacune en analysant comment les réflexions philosophique et médicale sur l’homme ont, à partir du XVIIe siècle, préparé l’avènement de l’anthropologie moderne en Europe, et cela dans une perspective comparatiste qui tienne compte du plus grand nombre possible de pays européens : France, Angleterre, Italie, Allemagne, Pays-Bas mais aussi Espagne et Portugal.

Programme

LUNDI 6 MAI

Casa de Velázquez

9h30-14h Ouverture

  • Jean-Pierre ÉTIENVRE, Directeur de la Casa de Velázquez
  • Rafael ORDEN, Doyen de la Faculté de Philosophie de la Universidad Complutense de Madrid

Introduction

  • José Luis VILLACAÑAS, Universidad Complutense de Madrid
  • Pierre GIRARD, Université Lyon III
  • et Marina MESTRE, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Conférence d’ouverture

  • Jackie PIGEAUD, Université de Nantes, L'origine de l'anthropologie d'Hippocrate a Cabanis

FIGURES MÉDICALES À LA RENAISSANCE

Présidence : Pedro LOMBA, Universidad Complutense de Madrid

  • Emmanuel NAYA, Université Lyon II, Adversus Medicos : médecine et scepticisme à la Renaissance
  • Hiro HIRAI, Radboud University Nijmegen, La notion de spiritus entre la médecine et la philosophie naturelle de la Renaissance

Pause

  • Didier OTTAVIANI, École normale supérieure de Lyon, Montaigne, médecin de l’âme
  • Jorge LEDO, University of Basel, La quirúrgica del cuerpo político: medicina y retórica en el Renacimiento
  • Francesco PIRO, Università di Salerno, La composition des passions avant Descartes

15h30-17h30

L’EXPÉRIENCE ITALIENNE

Présidence : Emanuela SCRIBANO, Università di Venezia

  • Juan Manuel FORTE MONGE, Universidad Complutense de Madrid, Maquiavelo y la antropología política
  • Miguel Angel GRANADA, Universitat de Barcelona, Spiritus y anima a Deo immissa en Telesio
  • Pierre GIRARD, Université Lyon III, L’incertitude de la médecine dans la pensée de Leonardo Di Capua

MARDI 7 MAI

Facultad de Filosofía (Sala de Juntas)

9h30-13h30

MÉDECINE ET TRADITION CARTÉSIENNE ET ANTICARTÉSIENNE

Présidence : François DUCHESNEAU, Université de Montréal

  • Théo VERBEEK, Universiteit Utrecht, Les passions de l’âme de Descartes: médecine de l’âme ou médecine de l’esprit ?
  • Delphine KOLESNIK-ANTOINE, École normale supérieure de Lyon, Peut-on considérer que la médecine a contribué à l’élaboration de la philosophie cartésienne ? L’exemple des théories des passions de Regius et Descartes
  • Emanuela SCRIBANO, Università Ca' Foscari, Venezia, Entre Descartes et Spinoza : Gérauld de Cordemoy et la physiologie cartésienne
  • Nunzio ALLOCA, Università de la Sapienza, Roma, L’âme, la physiologie et la mécanique la polémique entre Guillaume Lamy et Claude Perrault sur la nature de l’homme et de l’animal

Pause

  • Raphaële ANDRAULT, Labex COMOD-École normale supérieure de Lyon, Anatomie de l’union. Un manuscrit de Niels Stensen
  • Claire CRIGNON, Université Paris IV, L’observation de l’homme malade, limites de l’anatomie, histoire des maladies et descriptions de cas dans les manuscrits médicaux de John Locke
  • André CHARRAK, Université Paris I, L'homme est dans les détails : les enjeux d'une physiologie

15h30-18h30

MÉDECINE ET LUMIÈRES

Présidence : Théo VERBEEK, Universiteit Utrecht

  • François DUCHESNEAU, Université de Montréal, L’irritabilité et la sensibilité hallériennes comme propriétés physiologiques
  • François PÉPIN, Lycée Louis le Grand, Académie de Paris, Les rôles croisés de la chimie et de la médecine dans l’anthropologie matérialiste des Lumières françaises
  • Marie GAILLE, Centre national de la recherche scientifique, La philosophie des passions humaines chez Cabanis. Médicalisation de la morale et politisation de la médecine

Pause

  • Stéphanie BUCHENAU, Université Paris VIII, Herder : anthropologie et médecine
  • Jean-François GOUBET, Université d’Artois, Schopenhauer et l'anthropologie médicale

MERCREDI 8 MAI

Casa de Velázquez

10h-13h30

FIGURES DE LA PENSÉE MÉDICALE DANS LA PÉNINSULE IBÉRIQUE À L'AGE CLASSIQUE

Présidence : Rafael ORDEN, Universidad Complutense de Madrid

  • Luis BERNARDO, Universidade Nova de Lisboa, Le fondement anthropologique de l’Historiologia médica de José Rodrigues de Abreu
  • Adelino CARDOSO, Universidade Nova de Lisboa, La perfection de l’art médical selon Rodrigo de Castro
  • Manuel SILVÉRIO MARQUES, Universidade Nova de Lisboa, José Pinto de Azeredo and the misadventures of a bloody fiber

Pause

  • José Luis VILLACAÑAS, Universidad Complutense de Madrid, Villalobos y la retórica del yo
  • Philippe RABATÉ, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Figures de la contagion et de l’épidémie dans la médecine humaniste espagnole au XVIe siècle

15h30-18h30

ÉCHOS DANS LA PENSÉE ANTHROPOLOGIQUE IBÉRIQUE

Présidence : Adelino CARDOSO, Universidade Nova de Lisboa

  • Rafael ORDEN, Universidad Complutense de Madrid, La relación causal en el pensamiento de Francisco Sánchez, el escéptico
  • Antonio RIVERA, Universidad Complutense de Madrid, Cuerpo y escolástica: la antropología de Francisco Suárez
  • Marina MESTRE, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), L’union de l’âme et du corps: l’ingenio en Espagne aux XVIe et XVIIe siècles

Pause

  • Pedro LOMBA, Universidad Complutense de Madrid, Pasión y libertad en el Criticón de Gracián
  • Maria Luisa de la CÁMARA, Universidad de Castilla la Mancha, Consideración de la medicina antigua y nueva en Quevedo y Spinoza

Lieux

  • Ciudad Universitaria - Casa de Velázquez, C/ de Paul Guinard, 3
    Madrid, Espagne (28003)

Dates

  • lundi 06 mai 2013
  • mardi 07 mai 2013
  • mercredi 08 mai 2013

Mots-clés

  • anthropologie, philosophie, médecine

Contacts

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« Les origines de l'anthropologie moderne en Europe », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 24 avril 2013, http://calenda.org/245846