AccueilLa guerre de Grenade dans son contexte européen

La guerre de Grenade dans son contexte européen

The Grenada war in its European context

*  *  *

Publié le lundi 29 avril 2013 par Elsa Zotian

Résumé

La guerre de Grenade, qui conduit à la reddition de la capitale nasride en janvier 1492, constitue l’un des épisodes les plus importants de la confrontation entre chrétienté et islam à la fin du Moyen Âge. Une bibliographie très abondante lui a donc été consacrée mais l’intérêt pour le conflit s’est surtout manifesté parmi les chercheurs espagnols et portugais. En conséquence, l’approche dominante de la guerre de Grenade est de type horizontal : elle est étudiée comme la dernière étape d’une longue confrontation que certains se refusent désormais à appeler Reconquête. La rencontre qui se tiendra à Grenade les 9 et 10 mai 2013 visera à promouvoir une lecture verticale – c’est-à-dire synchronique – de l’événement.

Annonce

Argumentaire

La Guerre de Grenade, qui conduit à la reddition de la capitale nasride en janvier 1492, constitue l’un des épisodes les plus importants de la confrontation entre Chrétienté et Islam à la fin du Moyen Âge. Une bibliographie très abondante lui a donc été consacrée mais l’intérêt pour le conflit s’est surtout manifesté parmi les chercheurs espagnols et portugais. En conséquence, l’approche dominante de la Guerre de Grenade est de type horizontal : elle est étudiée comme la dernière étape d’une longue confrontation que certains se refusent désormais à appeler Reconquête.

La rencontre qui se tiendra à Grenade les 9 et 10 mai 2013 visera à promouvoir une lecture verticale ― c’est-à-dire synchronique ― de l’événement. Dans les dernières décennies du XVe siècle, la lutte menée par les Rois Catholiques n’apparaît pas comme un phénomène singulier et périphérique ; bien au contraire, la défense armée de la foi, éventuellement sa propagation, sont à l’ordre du jour : en Méditerranée orientale, l’expansionnisme ottoman entretient une longue série de conflits ; entre 1420 et 1436, la papauté et l’empire s’unissent pour réprimer le mouvement hussite en Bohême ; et si les « croisades nordiques », dirigées contre les peuples païens des rives de la Baltique, se terminent à la fin du XIVe siècle, l’aventure atlantique connaît son premier épisode dès 1402 avec l’assaut lancé contre les Canaries par Jean de Béthencourt. De façon certaine, ce contexte explique le puissant écho rencontré à travers tout l’Occident par les événements qui se déroulent sur la frontière de Grenade entre 1482 et 1492.

Afin de mesurer la dimension européenne de la Guerre de Grenade, trois thèmes seront privilégiés :

  • la participation de chevaliers étrangers à la lutte contre l’émirat nasride ;
  • la circulation des informations relatives au conflit, particulièrement dans la correspondance diplomatique ;
  • le récit de la guerre dans les sources non-hispaniques, en particulier dans les histoires et dans les chroniques.
Le colloque se tiendra les 9 mai et 10 mai 2013 à Grenade.

Coord. : Daniel BALOUP, Raúl GONZÁLEZ ARÉVALO
Org. : Grupo Toponimia, Historia y Arqueología del Reino de Granada (Universidad de Granada), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Agence nationale de la recherche

Programme

Jeudi 9 mai

9h30-13h30 – Séance I

Présidence

  • Antonio MALPICA CUELLO, Universidad de Granada

Ouverture

  • Daniel BALOUP, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
  • et Raúl GONZÁLEZ ARÉVALO, Universidad de Granada
  • José Enrique LÓPEZ DE COCA CASTAÑER, Universidad de Málaga
    El reino de Granada y las cruzadas tardías
  • Roser SALICRÚ I LLUCH, Institució Milà i Fontanals (CSIC, Barcelona)
    El eco de la Guerra de Granada en las fuentes europeas
  • Antonio PELÁEZ ROVIRA, Universidad de Granada
    La guerra de Granada a través de las fuentes árabes orientales


Débat

16h-19h – séance II

Présidence

  • Daniel BALOUP, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
  • Raúl GONZÁLEZ ARÉVALO, Universidad de Granada
    Sonci nuove di Spagna. La guerra de Granada en la correspondencia diplomática de Battista Bendedei, embajador de Hércules I de Ferrara en Nápoles
  • Giovanni RICCI, Università di Ferrara
    Estaba amancebada con el Turco. Venise contre les Aragonais en Italie et en Andalousie
  • Nicasio SALVADOR MIGUEL, Universidad Complutense de Madrid
    La conquista de Málaga (1487). Repercusiones festivas y literarias en Roma


Débat

Vendredi 10 mai

9h30-13h45 –Séance III

Présidence

  • Rafael G. PEINADO SANTAELLA, Universidad de Granada
  • Jacques PAVIOT, Université Paris-Est Créteil
    La chevalerie française dans les guerres de Grenade et du Détroit
  • Nicolas JASPERT, Ruhr-Universität Bochum
    Aventura, honor y comercio: Los alemanes en la Guerra de Granada
  • Luis Miguel DUARTE, Universidade do Porto
    Os Portugueses em Marrocos: oportunidades, debilidades e equívocos


Débat

Conclusions

  • Franco CARDINI, Università di Firenze

Lieux

  • La Alhambra, Salón de Actos del Palacio de Carlos V
    Grenade, Espagne

Dates

  • jeudi 09 mai 2013
  • vendredi 10 mai 2013

Mots-clés

  • guerre de Grenade, historiographie, capitale nasride

Contacts

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« La guerre de Grenade dans son contexte européen », Colloque, Calenda, Publié le lundi 29 avril 2013, http://calenda.org/246098