AccueilPouvoir(s) rire

Pouvoir(s) rire

The ability of laughter

Journée doctorale CHSIM

CHSIM doctoral study day

*  *  *

Publié le lundi 06 mai 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Chaque année, depuis 1998, la semaine arabe de l'ENS entend rassembler chercheurs et artistes venus du Maghreb, du Machrek ou d’Europe afin de diffuser auprès d'un public élargi leurs travaux et œuvres. À rebours des inquiétudes et craintes que peut nourrir le monde arabe dans le contexte médiatique actuel, en contrepoids du moins, cette semaine sera consacrée au thème du rire et de l’humour. Les étudiants du CHISM se proposent de prolonger et d'approfondir les interrogations et observations soulevées par un tel objet d'étude dans une perspective de recherche. Dans le cadre de la semaine arabe de l’ENS « Rire à l’heure arabe » et de l’atelier d’anthropologie du monde arabe de l’EHESS/CHSIM.

Annonce

Chaque année, depuis 1998, la semaine arabe de l'ENS entend rassembler chercheurs et artistes venus du Maghreb, du Machrek ou d’Europe afin de diffuser auprès d'un public élargi leurs travaux et œuvres. À rebours des inquiétudes et craintes que peut nourrir le monde arabe dans le contexte médiatique actuel, en contrepoids du moins, cette semaine sera consacrée au thème du rire et de l’humour. Les étudiants du CHISM se proposent de prolonger et d'approfondir les interrogations et observations soulevées par un tel objet d'étude dans une perspective de recherche. Dans le cadre de la semaine arabe de l’ENS « Rire à l’heure arabe » et de l’atelier d’anthropologie du monde arabe de l’EHESS/CHSIM.

Programme

Lundi 22 Avril 2013 

  • Salle des conférences (rez-de-chaussée), ENS Paris, de 9h à 13h
  • Salle 513 (5ème étage), ENS Paris, de 14h à 18h

09h00 : Accueil et introduction de la journée doctorale par Dominique Casajus, directeur du CHSIM.

Intervention inaugurale :

  • 09h15 : Lisa Wedeen, professeur en sciences politiques – Université de Chicago : Ideology and Humor in Dark Times: Notes from Syria.

Présidente de séance : Béatrice Garapon, doctorante en histoire – EHESS/ENS.

Axe 1 Les marges du rire : réalités parallèles

Comment les pratiques du rire se constituent-elles en points de dépassement des codes et perceptions communs?     

  • 11h : Danilo Marino, Doctorant  en études arabes et islamiques – INALCO/Université  de Naples "L'Orientale" : Haschich et littérature humoristique dans l'Egypte Mamelouke.

Au travers de manuscrits classiques de l’Egypte mamelouke, il s’agit d’explorer les implications sur le plan littéraire et politico-social du lien entre le haschich et le rire, mettant en question la cohérence même du réel.

  • 11h40 : Vincent Planel, doctorant en anthropologie – EHESS/ENS : Les blagues les plus courtes sont les moins longues : une enquête au Yémen.

Se laisser entraîner sur le terrain de l'humour, pour se laisser entraîner dans l'enquête, mais jusqu'à quel point? Pour appréhender combien la société yéménite fonctionne au paradoxe, l'ethnographe ne peut faire l'économie d'une conversion épistémologique profonde, qui permet d'envisager autrement la temporalité du moment révolutionnaire yéménite.

  • 12h20 : Laurianne Passerieux, M2 en Genre, politique et sexualités – EHESS : Humour et ambivalence de la relation d’enquête : enjeux de genre et enjeux réflexifs à partir d’une enquête menée auprès de jeunes hommes cairotes.

Dans le cadre de l’enquête et des entretiens ethnographiques, l’humour constitue une voie pratique pour désamorcer les tensions et incompréhensions entre les acteurs et leurs perspectives respectives.

Présidente de séance : Nadia Tarhouni, diplôme – EHESS.

Après midi

Axe 2 La prise de parole par l'humour

Comment des populations marginalisées peuvent-elles accéder à l'expression publique par le détour de l'humour?

  • 14h : Zina Icheboudene, doctorante laboratoire ELLIADD - Uté de Franche-Comté : Quand le tragique devient comique : une analyse des caricatures autour du phénomène de harraga.

Phénomène tabou propre à une jeunesse marquée par le pessimisme et le désir d’émigrer, le harraga fera l’objet d’une analyse sémiotique à partir de caricatures de presse algériennes et de leur traitement comique.

  • 14h40 : Diletta Guidi, assistance diplomée en science des religions – Université de Fribourg/ doctorante GSRL-EPHE : Les nouveaux « genres » du rire. Du one woman show au one muslim woman show : l’essor de l’humour voilé.

Avec le tournant des années 2000 et l’apparition d’un Muslim Humour, la pratique comique des femmes voilées et les mécanismes identitaires qu’elle implique interrogent le rapport entre rire et contexte socio-médiatique.

Présidente de séance : Lorraine Guénée – M1 en sociologie – EHESS.

Axe 3 Rires en transition face aux révolutions

Quelle temporalité adoptent les nouvelles formes et pratiques du rire issu des bouleversements révolutionnaires?

  • 15h40 : Zoé Carle, doctorante en littérature comparée– Université Paris 3 : Au carnaval de la révolution égyptienne : les pancartes pendant les 18 jours.

Contrastant avec le sérieux et l’émotion des slogans scandés dans la rue, les pancartes des militants, entre désacralisation et autodérision, ont usé à l’envi des pouvoirs de dissolution du rire.

  • 16h20 : Samah Aouaitia, M1 en LLSCE arabe – Université Paris 3 : Trois générations d'humoristes égyptiens : Bassem Youssef, Nawwara Negm et Galal Amer.

Au travers de l’étude comparative et diachronique de ces trois grandes figures humoristiques égyptiennes, nous suivrons les inflexions du débat public national.

  • 17h : Nadia Tarhouni, diplôme – EHESS : Le rire militant tunisien avant et après le 14 janvier 2011 : révolution politique, évolution humoristique ?

Avec la révolution tunisienne, la scène militante n’aura pas manqué de mobiliser une forte dimension comique ; à ce titre le 14 janvier 2011 constitue aussi un tournant en termes de rapport à l’humour pour l’ensemble de la société tunisienne.

Président de séance : Michaël Morera – M2 en anthropologie – EHESS/ENS.

17h40 : Synthèse et conclusion par Dominique Casajus, directeur du CHSIM.

Mardi 23 avril

Salle M. et D. Lombard, EHESS, Paris

  • 10h00 : Compte-rendu critique de la journée du 22 avril par Nassima Mekaoui – M2 en histoire – EHESS : Les polysémies du pouvoir(s) rire au service de l'anthropologie : décalages subversifs, détours réflexifs et conversions des regards dans le monde arabe.
  • 11h30 : Intervention de Slim, caricaturiste algérien.

 Organisation

  • Fatma Agoun
  • Malek Issad
  • Béatrice Garapon
  • Lorraine Guénée
  • Nassima Mekaoui
  • Michaël Morera
  • Juan Carlos Pallardel
  • Lauriane Passerieux
  • Déborah Perez
  • Nadia Tarhouni

Lieux

  • Ehess - 96 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • lundi 22 avril 2013
  • mardi 23 avril 2013

Mots-clés

  • humour, printemps arabe, dérision, caricature, pouvoir du rire

Contacts

  • Michaël Morera
    courriel : morera [at] clipper [dot] ens [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Vincent Planel
    courriel : vincent [dot] planel [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pouvoir(s) rire », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 06 mai 2013, http://calenda.org/246756