AccueilDéveloppements alternatifs

Développements alternatifs

Alternative developments

*  *  *

Publié le mercredi 15 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

Ce colloque propose à des spécialistes de contribuer au débat scientifique sur les liens entre différentes formes émergentes de développement alternatif issues des cultures des mouvements altermondialistes. Au sein de ces cultures politiques qui se revendiquent comme alternatives, un accent spécifique sera porté sur celles qui se déclinent aujourd’hui autour des pratiques d’agriculture durable et / ou de proximité, de consommation critique, d’échanges économiques horizontaux ou de solidarité internationale. Il s’agit de mouvements qui s’inscrivent dans une histoire longue, mais qui à partir des années septante, ont développé des formes de participation politique qui articulent les thèmes de l’écologie, des alternatives à la société industrielle et de la vie rurale comme cadre de reconstruction de la sphère sociale.

Annonce

Présentation

Ce colloque propose à des spécialistes de contribuer au débat scientifique sur les liens entre différentes formes émergentes de développement alternatif issues des cultures des mouvements altermondialistes. Au sein de ces cultures politiques qui se revendiquent comme alternatives, un accent spécifique sera porté sur celles qui se déclinent aujourd’hui autour des pratiques d’agriculture durable et / ou de proximité, de consommation critique, d’échanges économiques horizontaux ou de solidarité internationale.

Il s’agit de mouvements qui s’inscrivent dans une histoire longue, mais qui à partir des années septante, ont développé des formes de participation politique qui articulent les thèmes de l’écologie, des alternatives à la société industrielle et de la vie rurale comme cadre de reconstruction de la sphère sociale.

La journée d’étude s’ouvrira par une réflexion théorique sur les outils de description de la dimension économique des faits sociaux, avec l’intervention de Florence Weber, Professeure à l'Ecole normale supérieure : «L'ethnographie économique : comment décrire des économies politiques imbriquées ? ». Cette conférence visera à situer la thématique de la journée dans un cadre théorique critique quant aux paradigmes interprétatifs utilitaristes des phénomènes sociaux.

Ancrées dans une approche ethnographique, les études de cas présentées dans le premier panel (discuté par Jérémie Forney) viseront, par une approche comparative, la compréhension de pratiques de développement alternatif marquées par la (re)localisation ou la proximité. En s’intéressant particulièrement aux alternative food networks et aux dynamiques économiques, sociales et politiques qu’ils recouvrent, cet axe questionnera des formes émergentes et innovantes de participation dans le domaine agricole et alimentaire. Ces pratiques recouvrent différentes formes d’engagement ou d’organisation, mais se réfèrent à une même volonté de contester ou critiquer les valeurs de la « société de consommation » en proposant des modèles de production et d’échange  différents de ceux issus du productivisme et du consumérisme. Par l’examen de ces études de cas, on explorera la diversité des régimes d’économie politique et symbolique dans lesquels s’inscrivent ces  initiatives et  la nature des rapports à la consommation et à la participation politique qu’elles construisent.

Dans un deuxième moment, on cherchera à montrer les relations et les filiations entre certains processus de changement social inspirés par des systèmes de valeurs alternatifs à ceux de l’ordre néolibéral, et les pensées développées et diffusées par des mouvements protestataires écologistes et altermondialistes. Notre intérêt portera sur les pratiques  de ces mouvements sociaux,  les logiques sociales qui les sous-tendent,  et les modèles de participation politique  qu’ils mobilisent ou dont ils se réclament. On discutera des implications du tourisme militant qui s'inspire des politiques alternatives par deux études de cas : l'une portant sur les projets solidaires au mouvement zapatiste au Chiapas, et l'autre sur les riots en Palestine. De manière transversale, nous aborderons également la question du rôle de l'anthropologue, qui en diffusant ses recherches, contribue aussi à influencer les contours de politiques "critiques" et alternatives tout en étant influencées par celles-ci.

Ce questionnement quant à la réflexivité et à l’engagement, axe de ce volet, sera conduit par Christian Ghasarian, discutant du second panel.

Finalement, une table ronde sera coordonnée par François Hainard, afin de mettre en perspective les réflexions issues des deux panels et les liens et  convergences qui en découlent.

Objectifs et approches

Notre objectif est de faire dialoguer des ethnographies « vivantes » basées sur des études empiriques, en faisant émerger des réflexions méthodologiques, théoriques et épistémologiques communes.

Dans ce cadre, la perspective anthropologique sera privilégiée, bien que l’importance fondamentale de l’interdisciplinarité soit amplement reconnue, on s’efforcera de nourrir la réflexion sur les apports d’un regard anthropologique sur des terrains d’enquête déjà explorés par la sociologie, l’économie politique et la géographie humaine. Sans oublier les contributions de ces disciplines aux thèmes du développement durable et des mouvements sociaux contemporains, on essayera d’explorer la spécificité heuristique des outils de l’ethnologue et de l’anthropologie culturelle.

Finalement, dans les contextes évoqués, il arrive souvent que le chercheur partage, entièrement ou en partie, les valeurs des « enquêtés ».  Réflexivité et questionnements sur les limites et les apports de l’engagement de l’anthropologue seront placés au cœur de cette journée d’étude.

Programme

8h30 Accueil des participant-e-s

9h00 Ouverture de la journée d’étude par Ellen Hertz (directrice de l’Institut d’ethnologie)

9h10 Conférence de Florence Weber (Ecole Normale Supérieure, Paris) : L'ethnographie économique: comment décrire des économies politiques imbriquées ?

10h30 Pause café

11h00 Premier panel : Agriculture et tourisme : développer le local

  • Valeria Siniscalchi (Centre Norbert Elias, EHESS) : Faire et dire l’économie dans le mouvement Slow Food.
  • Julien Vuilleumier (Institut d’ethnologie, Université de Neuchâtel) : Alternatif par contrat ? Revendication et différentiation par le « contrat » dans l’agriculture contractuelle de proximité en Suisse romande.
  • Pascal Mulet (Centre Maurice Halbwachs, ENS-EHESS) : « Développement » et « authenticité » : stratégies humanitaires et touristiques dans et « pour » le Haut-Atlas central marocain.

Discutant : Jérémie Forney (HAFL, Haute école bernoise des sciences agronomiques, forestières et alimentaires ; Institut d’ethnologie, Université de Neuchâtel)

12h30 Déjeuner (cafétéria du MEN)

14h00 Deuxième panel : Mouvements  altermondialistes et anthropologie de la militance

  • Elena Apostoli Cappello (Institut d’ethnologie, Université de Neuchâtel) : Des transformations récentes de la militance éco-socialiste : nouveaux horizons ruraux.
  • Alex Koensler (Institute for the Study of Conflict Transformation and Social Justice (ISCTSJ), Queen’s University, Belfast) : Pitfalls of alternative development: Understanding Arab-Bedouin cultural claims and citizenship in Israel.
  • Riccardo Ciavolella (IIAC-Laios, CNRS) : L'anthropologie et l'alternative. Anti-politique ou Alter-politique ?

Discutant : Christian Ghasarian (Institut d’ethnologie, Université de Neuchâtel)

15h30 Pause café

16h00 Table ronde animée par François Hainard (Institut de sociologie, Université de Neuchâtel)

17h00 Fin de la journée d’étude

Lieux

  • Institut d'ethnologie - 4, Rue St Nicholas
    Neuchâtel, Confédération Suisse (2000)

Dates

  • jeudi 30 mai 2013

Mots-clés

  • développement, alternatives, participation

Contacts

  • Elena Apostoli Cappello
    courriel : elena [dot] apostoli [at] unine [dot] ch
  • Julien Vuilleumier
    courriel : julien [dot] vuilleumier [at] unine [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Elena Apostoli Cappelo
    courriel : elena [dot] apostoli [at] unine [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Développements alternatifs », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 15 mai 2013, http://calenda.org/247613