AccueilTransmissions, transitions, translations. Les moments des conflits d'archive

Transmissions, transitions, translations. Les moments des conflits d'archive

Transmissions, transitions, translations. Moments of archive conflict

*  *  *

Publié le jeudi 16 mai 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Depuis le XIXe siècle au moins, les guerres, les changements de régime, les conquêtes et la création de nouveaux États ont été propices à l’émergence de conflits sur le statut, la possession, la localisation, puis l’accessibilité et l’usage des archives. À partir d’analyses de cas détaillées menées sur la France, l’Espagne et la Libye, cette journée d’études organisée dans le sillage des précédentes rencontres du séminaire « Les conflits d’archives en Europe (XIVe-XXIe siècle) » envisagera les mobiles et les modalités du déclenchement de ces disputes à forte teneur symbolique. Il s’agira aussi de caractériser la temporalité singulière d’affaires de papiers (anciens ou récents) liées à des ruptures politiques majeures, d’observer les formes revêtues par des conflits qui engagent des pouvoirs et des institutions, mais peuvent aussi mobiliser des opinions publiques, et servir de point de fixation à des revendications au caractère national ou identitaire prononcé.

Annonce

Présentation

Depuis le XIXe siècle au moins, les guerres, les changements de régime, les conquêtes et la création de nouveaux États ont été propices à l’émergence de conflits sur le statut, la possession, la localisation, puis l’accessibilité et l’usage des archives. À partir d’analyses de cas détaillées menées sur la France, l’Espagne et la Libye, cette journée d’études organisée dans le sillage des précédentes rencontres du séminaire « Les conflits d’archives en Europe (XIVe-XXIe siècle) » envisagera les mobiles et les modalités du déclenchement de ces disputes à forte teneur symbolique. Il s’agira aussi de caractériser la temporalité singulière d’affaires de papiers (anciens ou récents) liées à des ruptures politiques majeures, d’observer les formes revêtues par des conflits qui engagent des pouvoirs et des institutions, mais peuvent aussi mobiliser des opinions publiques, et servir de point de fixation à des revendications au caractère national ou identitaire prononcé.

Programme

VENDREDI 24 MAI

9h30-12h30 Ouverture

  • Stéphane MICHONNEAU, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid) : Présentation
  • Stéphane PÉQUIGNOT, École pratique des hautes études (Paris), Yann POTIN, Archives Nationales (Paris) : Les archives comme tribut impérial ? Confiscation et centralisation des archives « européennes » à Paris (1807-1815)

Pause

  • Josefina CUESTA, Universidad de Salamanca : «Zarandeo de documentos». Archivos y política: ¿Moneda de cambio?

14h30-18h30

  • Verónica SIERRA BLAS, Universidad de Alcalá : El archivo paralelo. Documentación oficial versus documentación particular en la indemnización de las víctivas del franquismo
  • François DUMASY, École française de Rome : Une encombrante mémoire. Géographie politique et institutionnelle des archives de la colonisation italienne en Libye

Discussion générale

Lieux

  • Casa de Velázquez, Ciudad Universitaria - C/ de Paul Guinard, 3
    Madrid, Espagne (28040)

Dates

  • vendredi 24 mai 2013

Mots-clés

  • conflits d'archives, transmission, transitions, translation

Contacts

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« Transmissions, transitions, translations. Les moments des conflits d'archive », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 16 mai 2013, http://calenda.org/248168