AccueilOser la recherche au féminin

Oser la recherche au féminin

Daring to research in the feminine

*  *  *

Publié le vendredi 28 juin 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Le cycle de séminaires, intitulé "Oser la Recherche au Féminin", propose de s’interroger sur l’inscription de la femme et ses enjeux dans le milieu de la recherche, en insistant sur l’articulation entre environnement professionnel et personnel dans les carrières universitaires. Nous voulons ainsi présenter un regard actuel sur les parcours féminins au sein des équipes et des institutions. Comment se construit-on en tant que chercheuse ? Quelle est aujourd'hui la place des femmes dans la recherche universitaire et extra-universitaire ? Quels leviers permettent de dépasser les stéréotypes attachés aux femmes ? Nous valoriserons dans l'examen de ces questions des approches croisées et transdisciplinaires.

Annonce

Présentation

Notre cycle de séminaires, intitulé "Oser la Recherche au Féminin", entend poursuivre la réflexion initiée depuis avril 2013 afin de s’interroger sur l’inscription de la femme dans le milieu de la recherche et de mettre en lumière ses enjeux, en portant une attention particulière à  l’articulation entre environnement professionnel et personnel dans les carrières universitaires.

A l'heure où plusieurs travaux se font l'écho d'une féminisation grandissante de la population estudiantine et du corps professoral dans l'enseignement supérieur  nous souhaitons éclairer et mettre en perspective les parcours féminins au sein des équipes et des institutions. Comment se construit-on en tant que chercheuse ? Quelle est aujourd'hui la place des femmes dans la recherche universitaire et extra-universitaire ? Quels leviers permettent de dépasser les stéréotypes attachés aux femmes ? Nous traiterons ces questions dans une perspective résolument synthétique qui s'appuiera sur les apports contrastés et complémentaires de disciplines variées sans négliger les dimensions pratiques que chacune recouvre.

Afin d'offrir une compréhension globale des différents enjeux touchant la question, le séminaire abordera les axes suivants dans des séances thématiques, centrées autour d'une ou plusieurs interventions de personnalités issues du monde universitaire.

  • Séance du 22 mai 2013 : Les compétences de la chercheuse

De 16h à 18h à l'INHA, salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc

Avec la participation de :

    • Valérie Melin, Docteur en Sciences de l’éducation Université Paris 13/ Nord EXPERICE, Professeur agrégée de philosophie au Micro-Lycée de Sénart et co-fondatrice de la structure.
    • Marie-Claire Doumerg, Chargée de mission pour l’aide à l’insertion professionnelle, Institut National d’Histoire de l’Art, INHA

Être chercheuse et être reconnue comme telle par ses pairs dans le champs académique ne relève pas d'un donné mais résulte d'une construction complexe où entrent en jeu de nombreuses compétences professionnelles. Celles-ci doivent faire l'objet d'une acquisition progressive et raisonnée au fil du temps et d'activités variées. Quelles sont-elles ? Peut-on les hiérarchiser ? Comment et quand les acquérir ? Comment les mettre en avant ?

  • Séance du 4 juillet 2013 : Autour du Sexe du savoir de M. Le Doeuff, 1998 et de l'ouvrage de Liza Mundy, The Richer Sex, 2012

De 16h à 18h à Paris Ouest Nanterre la Défense, salle A-304, bâtiment A, troisième étage, 16h-18h 

Avec la participation de : 

    • Delphine Paon, Doctorante en littérature comparée, ED Erasme, CENEL, Paris 13 – SCP.
    • Viviane Griveau-Genest, Doctorante en littérature médiévale, ED 138 « Lettres, langues et spectacles », Centre des Sciences de la littérature française, Paris Ouest Nanterre la Défense.

Si la « raison », « l'intelligence » ou la « théorie » sont toutes féminines, la vulgate veut qu'elles soient portées à leur quintessence par des hommes, laissant aux femmes l'intuition, ou l'empathie. Qu'en est-il dans le monde de la recherche académique ? Comment les femmes construisent-elles leur rapport au savoir ? Ces questionnements seront appréhendés en lien avec les débats récents touchant le dépassement des hommes par les femmes en terme de rémunération et de formation universitaire. Notre séance s'appuiera pour ce faire sur quelques titres de la bibliographie récente.

Séances pour l'année 2013-2014

  • Septembre : « Plafond de verre »... de fer : autour de l'ouvrage l’ouvrage F. Fassa et S. Kradolfer.
  • Novembre : « Alma mater » : université nourricière, maternités réelles.

 

  • Février : L'université est-elle féminine ? Regards sur l'institution.
  • Avril : Et le droit ? Quelques réflexions juridiques.
  • Juin : Par-delà les frontières : sur la politique de l'égalité des chances en Suisse.

Organisatrices

  • Delphine Paon (Paris Nord-doctorante en Littérature comparée),
  • Letitia Trifanescu ( Paris Nord- doctorante en Sciences de l'éducation),
  • Mathilde Brémond (Paris Sorbonne Cité- doctorante en Lettres classiques),
  • Viviane Griveau-Genest (Paris Ouest Nanterre la Défense – doctorante en Lettres modernes).

Lieux

  • Institut National d’Histoire de l’Art, salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)
  • Bâtiment A, troisième étage, salle A-304 - Paris Ouest Nanterre la Défense
    Nanterre, France (92)

Dates

  • mercredi 22 mai 2013
  • jeudi 04 juillet 2013

Mots-clés

  • femmes, université, recherche, compétences, carrière, égalité des chances

Contacts

  • Contact Oser la recherche au féminin
    courriel : orf [dot] seminaire [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Viviane Griveau-Genest
    courriel : v [dot] griveau [dot] genest [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Oser la recherche au féminin », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 28 juin 2013, http://calenda.org/248443