AccueilLes gros mots de la politique

Les gros mots de la politique

Political swear words

Revue en ligne Argotica (n° 1(2)/2013)

Argotica online journal (no. 1(2)/2013)

*  *  *

Publié le mardi 21 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

La thématique que nous nous proposons d’interroger dans le prochain numéro d’Argotica, dans une perspective lexicologique, sémantique et sémiotique, est celle des « Gros mots de la politique », toute production langagière pour des sujets engagés dans des stratégies d’interlocution, des positions sociales ou des conjonctures historiques, avec une intention plus ou moins réfléchie d’influencer les destinataires.

Annonce

Argumentaire

Les mots de la langue, qui trament nos échanges, construisent nos concepts peuvent avoir un fort retentissement sur les individus. À chaque époque, les mots conquièrent de nouveaux espaces culturels, politiques, sociaux, se libèrent de leur carcan, cherchent à affronter les tabous et les stéréotypes, ou à se conformer à la doxa. Ainsi par leur force d’expression et leur pouvoir, ces mots, porteurs d’une charge émotionnelle, peuvent se transformer en armes dont le locuteur choisit la nature et la pertinence adaptées au public auquel il s’adresse, sa stratégie argumentative et son état d’esprit du moment.

La thématique que nous nous proposons d’interroger dans le prochain numéro d’Argotica, dans une perspective lexicologique, sémantique et sémiotique, est celle des « Gros Mots de la politique », toute production langagière pour des sujets engagés dans des stratégies d’interlocution, des positions sociales ou des conjonctures historiques, avec une intention plus ou moins réfléchie d’influencer les destinataires.

Nous entendons « gros mot » au sens de mot grossier ou trivial, qui manque de finesse, de raffinement, de délicatesse et qui inclut le mot issu de l’argot, du jeu de langage et le mot de niveau de langue familier. Il peut s’agir, sur le terrain politique, d’une parole offensante, d’une qualification ressentie comme outrageante, d’une interjection grossière, adressée à un adversaire politique, dans un contexte d’insultes, d’invectives, de quolibets, liés aux joutes, aux débats, aux polémiques que la vie politique suscite.

Nous attendons des contributions qu’elles répondent à ce cadrage du champ d’investigation.

Modalités de soumission

Calendrier 

  • 10 mai 2013 : appel à publications
  • 10 août 2013 : date limite d’envoi des propositions

  • 10-30 août 2013 : évaluation des propositions
  • 30 août 2013 : notification aux auteurs
  • 30 octobre 2013 : date limite d’envoi des articles
  • 30 novembre :date limite d’envoi des articles qui ont eu besoin de modifications
  • 30 décembre 2013 : publication en ligne de la revue

Consignes pour les propositions

  • nom et prénom de l’auteur
  • affiliation (université/institution, faculté, laboratoire, équipe d’accueil, etc.)
  • titre de la proposition
  • résumé (200-250 mots)
  • 3-5 mots-clés
  • bibliographie minimale (5 titres)

Contacts pour l’envoi des propositions

Ghislaine Rolland-Lozachmeur, responsable du numéro (pour les propositions en français) : ghislaine.lozachmeur@univ-brest.fr

Rachele Raus (pour les propositions en italien) : rachele.raus@unito.it

Laurenţiu Bălă (pour toutes les autres propositions) : lbala@central.ucv.ro

Responsable scientifique

  • Ghislaine Rolland-Lozachmeur, responsable du numéro

Lieux

  • Revista ARGOTICA, Universitatea din Craiova, Facultatea de Litere, Str. Al. I. Cuza - Nr. 13, Craiova
    Craiova, Roumanie

Dates

  • samedi 10 août 2013

Mots-clés

  • gros mots, argot, politique, langage

Contacts

  • Laurențiu Bălă
    courriel : lbala [at] central [dot] ucv [dot] ro

URLS de référence

Source de l'information

  • Laurențiu Bălă
    courriel : lbala [at] central [dot] ucv [dot] ro

Pour citer cette annonce

« Les gros mots de la politique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 21 mai 2013, http://calenda.org/248723