AccueilAdaptation au changement climatique – cadrages et connaissances en débat

Adaptation au changement climatique – cadrages et connaissances en débat

Adaptation to climate change - frameworks and knowledge in debate

*  *  *

Publié le mercredi 22 mai 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Cet atelier organisé par les projets ANR ClimaConf  (Centre Alexandre Koyré d’Histoire des Sciences et des Techniques, CNRS-EHESS et MEDEA (médialab, Sciences Po) tentera d’explorer les débats suscités par l’adaptation au changement climatique, portant d’une part sur les connaissances nécessaires pour faire face au défi de l'adaptation, et d’autre part sur les tensions entre différents cadrages socio-politiques de l’adaptation, dans des contextes divers. Après l'introduction par les organisateurs, les intervenants de la première session discuteront les questions et débats sur l’expertise prédictive et le recours aux modèles complexes dans différents secteurs, ainsi que la construction d’interfaces entre connaissances et décision. À un niveau intermédiaire entre des considérations générales et des cas d’étude précis, les différents inteventions de la seconde session viseront une comparaison entre l’adaptation dans les pays développés et en développement.

Annonce

Atelier d’une journée organisé par les projets ANR ClimaConf  (Centre Alexandre Koyré d’Histoire des Sciences et des Techniques, CNRS-EHESS et MEDEA (médialab, Sciences Po)

Inscription gratuite dans la limite des places disponibles : inscrivez-vous ici.

Programme

MEDEA-29 mai 2013, Paris-FR

9h – Introduction par les organisateurs

  • Amy Dahan et Hélène GuillemotCentre Alexandre Koyré, Projet ANR ClimaConf
  • Nicolas Baya-Laffite et Ian Graymédialab, Sciences Po, Projet ANR MEDEA

Depuis le début des années 2000, l’adaptation – second volet des politiques du climat, qui vise à réduire les conséquences du changement climatique – a rejoint le haut de l’agenda international, au même niveau que le volet « atténuation », qui veut s’attaquer aux causes du réchauffement global. D’abord poussé par les pays en développement, l’adaptation est aujourd’hui intégrée aux politiques du climat à tous les niveaux – international, mais aussi national voire territorial ou municipal, dans de nombreux pays développés ou en développement. Ainsi la France, à la suite de la loi Grenelle 2, s’est dotée en 2011 d’un Plan National d’Adaptation au Changement Climatique qui se décline à différents niveaux territoriaux (SRCAE au niveau des régions et PCET à celui des communes). Cette injonction nouvelle de l’adaptation pose plusieurs questions et soulève des débats, assez peu médiatisés, en particulier chez les acteurs concernés par sa mise en œuvre. La question de l’adaptation au changement climatique parait intrinsèquement liée au problème du développement dans les pays pauvres ou émergents, et aux questions d’aménagement du territoire dans les pays plus développés. Elle possède donc la faculté de s’insérer dans des politiques bien établies qu’elle contribue à renforcer, ou au contraire de poser de nouvelles contraintes et de reconfigurer des domaines existants d’action publique. Partant de cette hypothèse, ce workshop – organisé conjointement par les projets ANR ClimaConf et MEDEA – tentera d’explorer les débats suscités par l’adaptation au changement climatique, portant d’une part sur les connaissances nécessaires pour faire face au défi de l‘adaptation, et d’autre part sur les tensions entre différents cadrages socio-politiques de l’adaptation, dans le contexte des pays développés et des pays en développement.

9h30-13h – Session 1. Quelles connaissances pour quelle adaptation ?

Les modèles de climat ont joué un rôle majeur en annonçant un futur changement climatique global. Même si les grandes lignes des conséquences du réchauffement global sont de mieux en mieux connues (tempêtes plus intenses, hausse moyenne des températures, fonte des glaciers, problème accrus d’accès à l’eau, hausse du niveau des océans, augmentation des inondations…), les modèles de climat actuels produisent des prévisions peu précises pour les échéances proches (5 à 15 ans) et les échelles régionales ou locales. Or ce sont précisément les échelles auxquelles on cherche à mener des actions d’adaptation. Les débats actuels portent sur comment et où investir des ressources limitées pour anticiper les impacts, par exemple sur les demandes en matière de services climatiques en vue d’aider à la décision pour l’adaptation. Les limites structurelles de la modélisation des scénarios futurs sont elles insurmontables, ou bien devons nous continuer à développer de modèles de complexité toujours plus grande, pour accéder à de meilleures capacités de prévision ? Comment agir face à cette incertitude et que peuvent apporter des sciences autres que la modélisation numérique ? Ces approches d’aide à la décision pour l’adaptation sont elles complémentaires, ou opposées ? Les intervenants discuteront les questions et débats sur l’expertise prédictive et le recours aux modèles complexes dans différents secteurs, ainsi que la construction d’interfaces entre connaissances et décision.

  • Vincent ViguiéCentre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED)Integrated assessment modelling and its use as input for adaptation policy analysis: example of heat waves vulnerability of Paris urban area
  • Roberto RosonUniversité Ca’Fosciari de VeniceModelling climate change impacts and adaptation in a general equilibrium framework 
  • Céline DéandreisInstitut Pierre Simon Laplace (IPSL); Projet ANR SECIF, Vers des services climatiques pour le secteur industriel : leçons issues du projet SECIF
  • Suraje DessaiUniverisité de Leeds, Advancing Knowledge Systems to Inform Climate Adaptation Decisions

13h-14h – Déjeuner

14h-17h30 – Session 2. Les cadrages de l’adaptation au changement climatique

L’adaptation au changement climatique est un concept transversal – et un impératif politique – qui appelle à transformer les façons de penser et de pratiquer le développement et l’aménagement. Les débats actuels sur l’adaptation reflètent ce caractère transversal et multiple. Certaines approches insistent sur les situations de vulnérabilité et sur l’importance d’en identifier les causes, inscrivant l’adaptation dans le cadre d’une conception sociale, économique et environnementale de la vulnérabilité. D’autres identifient l’adaptation au changement climatique comme le prolongement de la réduction des risques de catastrophes (DRR), s’appuyant sur une communauté de pratiques bien établie. D’autres encore voient l’adaptation comme une transition vers une société plus résiliente, et mettent l’accent moins sur les causes politiques et structurelles de la vulnérabilité que sur les pratiques capables de favoriser ou d’augmenter cette résilience. Par ailleurs, les cadrages de l’adaptation diffèrent selon qu’ils sont discutés dans le contexte de pays développés ou dans celui de pays en développement. A partir de ces exemples ou d’autres, nous souhaitons interroger les effets politiques des différents cadrages de l’adaptation. Qui les contrôle, dans chaque contexte ? Comment caractériser leur généalogie et leur évolution ? Comment cet intérêt pour l’adaptation contribue-t-il à recadrer le problème plus large des politiques et de la gouvernance du changement climatique ? Quelles sont les perspectives d’évolution ?  A un niveau intermédiaire entre des considérations générales et des cas d’étude précis, les différentes présentations permettront d’établir des comparaisons entre l’adaptation dans les pays développés et en développement.

  • Saleemul HuqInternational Institute for Environmental Development (IIED), Focusing global adaptation funding to the most vulnerable
  • Romain WeikmansUniversité Libre de Bruxelles, Centre d’Etudes du Developpement Durable, Adaptation Aid Actions: From Incremental to Transformational Change  
  • Denis Salles, IRSTEA ; Projet ANR Adapt’eau, Le changement climatique, principe directeur de la gestion de l’eau?
  • Olivier SoubeyranUniversité Joseph Fourier – GrenobleConsistance de l’adaptation au changement climatique et  mise en action aménagiste: renforcement réciproque ou auto-destruction?

17h30-18h Discussion générale et conclusion

Lieux

  • Sciences Po, Salle Goguel (Bât. B, 5ème étage) - 56, rue des Saints-Pères
    Paris, France (75007)

Dates

  • mercredi 29 mai 2013

Mots-clés

  • adaptation au changement climatique, controverses climatiques, services climatiques, descente en échelle des modèles du climate, financement de l'adaptation, planification de l'adaptation

Contacts

  • Nicolas Baya-Laffite
    courriel : nicolas [dot] bayalaffite [at] sciences-po [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicolas Baya-Laffite
    courriel : nicolas [dot] bayalaffite [at] sciences-po [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Adaptation au changement climatique – cadrages et connaissances en débat », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 22 mai 2013, http://calenda.org/249572