AccueilLes chantiers de la mémoire

Les chantiers de la mémoire

The sites of memory

Numéro 12 de la revue étudiante Chantiers politiques

Chantiers politiques student journal issue 12

*  *  *

Publié le mardi 28 mai 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Nous souhaitons réfléchir dans notre douzième numéro à la question de la Mémoire autour de trois grandes questions : la mémoire dans tous ses états, la mémoire en construction et la mémoire remise en cause. Il s'agira de comprendre où et comment la mémoire est construite, imposée ou mystifiée.

Annonce

Argumentaire

Chantiers politiques est une revue étudiante de l’École normale supérieure et de la Fondation Paris Sciences et Lettres destinée à un large public. Elle a pour but d'éclairer les grands débats politiques actuels, avec une approche pluridisciplinaire et critique, afin de remonter à la genèse des phénomènes sociaux et politiques contemporains, d'examiner les formes nouvelles qu'ont pris ces derniers, et de proposer des pistes de réflexion pour l'avenir. Elle repose sur les entretiens, des recensions d'ouvrages et des articles de chercheurs, spécialistes, et étudiants.

Nous souhaitons réfléchir dans notre douzième numéro à la question de la Mémoire autour de trois grandes questions : la mémoire dans tous ses états, la mémoire en construction et la mémoire remise en cause. Il s'agira de comprendre où et comment la mémoire est construite, imposée ou mystifiée.

  • La Mémoire dans tous ses états. Il s'agira de discuter des différents types de mémoire, des lieux qui lui sont associés et de leur évolution. Par exemple, en quoi internet et le numérique sont-ils une révolution pour la mémoire individuelle et collective ? En quoi l'art peut-il être le support de la mémoire ? Quel rôle joue la mémoire familiale ?
  • La Mémoire en construction. Il s'agira de s'interroger sur les modes de transmission de la mémoire, de sa place dans la société ainsi que sur les types de souvenirs et de leur durée. Par exemple, quelle est la durée d'un souvenir dans la mémoire politique ? Quel rôle jouent l'école, et en particulier l'enseignement de l'histoire, dans les processus de mémoire ? L’histoire est-elle mémoire ? De quoi se souvient-on ? Comment le fleurissement de monuments aux morts après la Première Guerre Mondiale a-t-il contribué à l'élaboration d'une mémoire collective de la Grande Guerre ? Quelle sont l’importance et les limites de la mémoire collective ?
  • La Mémoire remise en cause. Il s'agira de s'interroger sur la fidélité et la déformation des souvenirs, ainsi que sur l'amnésie et l'hypermnésie. Par exemple, quelle est l'importance de la mémoire dans les guerres et les Affaires étrangères ? En quoi, la mémoire peut-elle être manipulée ? Quelle place dans la société pour les patients souffrant de troubles mémoriels ? Ne serait-il pas mieux de ne pas avoir de mémoire ?

Conditions de soumission

  • Soumission d'un résumé, avec références bibliographiques (maximum une page), accompagné d'un CV,

avant le 24 juin 2013

  • Soumission de l'article définitif avant le 2 septembre 2013 (entre 6 et 7 pages)

Comité scientifique de la revue (2012-2013)

  • Béatrice Armendariz,
  • Jérôme Bourdieu,
  • Philippe d'Iribarne,
  • Philippe Riutort et Blaise Wilfert

.

 

Dates

  • lundi 24 juin 2013

Mots-clés

  • mémoire, souvenir, histoire, amnésie, hypermnésie

Contacts

  • Baptiste Libé-Philippot
    courriel : baptiste [dot] libe [dot] philippot [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Baptiste Libé-Philippot
    courriel : baptiste [dot] libe [dot] philippot [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les chantiers de la mémoire », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 28 mai 2013, http://calenda.org/249826