AccueilL’Égypte en ses miroirs. Art, architecture et critique, à demeure et au-delà (XIXe-XXe siècles)

L’Égypte en ses miroirs. Art, architecture et critique, à demeure et au-delà (XIXe-XXe siècles)

Egypt and its mirrors. Art, architecture and criticism, at home and beyond (19th-20th centuries)

*  *  *

Publié le mercredi 29 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

À l’occasion de la venue à Paris, à l’Institut du monde arabe, de l’exposition Le Théorème de Néfertiti (du 22 avril au 8 septembre 2013), qui in­terroge la gamme des stéréotypes visuels générés par l’Égypte et leur maintien, ou leur subversion, par l’art, le public et le musée, ce colloque inter­national se propose d’examiner la notion d’« égyp­tianisme » dans la variété de ses acceptions artis­tiques, architecturales et critiques, dans le monde occidental comme en Égypte. Les notions d’iden­tité et d’altérité en histoire de l’art, les perceptions passées et présentes de soi et de l’autre, peuvent s’en trouver en retour questionnées.

Annonce

Présentation

Primitivisme, Orientalisme et Égyptomanie ont été principalement étudiés comme des phénomènes purement occidentaux, et déconnectés l’un de l’autre. L’intérêt pour les passés de l’Égypte et leurs traductions par les arts visuels, l’architecture ou la fiction, ont été de même fragmentés. Dans la masse des œuvres qui ont usé de la référence égyptienne, des hiérarchies ont été instaurées, des omissions se sont fait jour. Les réinterprétations de l’Égypte ancienne ont pris le pas dans l’imaginaire commun sur les inspirations nées de périodes plus récentes. Publics et musées ont joué leur partition dans la formation et la consolidation de ces représentations.

À l’occasion de la venue à Paris, à l’Institut du monde arabe, de l’exposition « Le Théorème de Néfertiti » (22 avril au 8 septembre 2013), qui interroge la gamme des stéréotypes visuels générés par l’Égypte et leur maintien, ou leur subversion, par l’art, le public et le musée, ce colloque international se propose d’examiner la notion d’« égyptianisme » dans la variété de ses acceptions artistiques, architecturales et critiques, dans le monde occidental comme en Égypte. Les notions d’identité et d’altérité en histoire de l’art, les perceptions passées et présentes de soi et de l’autre, peuvent s’en trouver en retour questionnées.

Primitivism, Orientalism or Egyptomania in art, architecture and display have been generally studied as intrinsically Western artistic movements and phenomena. They have been furthermore considered in isolation from one another. The impact of museological practices on their reception has been rarely questioned.

On the fringe of the exhibition "Tea with Nefertiti", curated by Sam Bardaouil and Till Fellrath (on show at Institut du monde arabe in Paris, 22 April-8 September 2013), the present symposium proposes an enlarged and more global look at the relation of modern art, architecture and display to the full array of Egyptian pasts and cultures. It brings together specialists of Western and non-Western art that have engaged the issue of “Egyptianism” in its multiple forms, perspectives and geographies. The conversation may lead in turn to reconsider the standard narratives and conventional categories at work in current art history regarding perceptions of self and other.

Organisation scientifique

  • Nada Shabout, Research Center on Arab Modernity at Mathaf, Qatar – Associate professor of Art History, University of North Texas, USA
  • Mercedes Volait, Directeur de recherche au CNRS
  • Laboratoire InVisu : L’information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils, CNRS/INHA, France

Conditions d’accès : Entrée libre dans la limite des places disponibles

Colloque organisé en partenariat par le laboratoire InVisu (CNRS/INHA), Paris et le Centre de recherche sur la modernité arabe de Mathaf : Arab Museum of Modern Art, Doha (Qatar), avec le soutien de l’Institut du monde arabe.

Programme

Mercredi 26 juin 2013

Ouverture du colloque | Opening

14h45   Allocution de bienvenue Antoinette Le Normand-Romain, directeur de l’INHA

Constructions narratives | Establishing the narrative(s)

Présidence : François Zabbal, revue Qantara, Institut du monde arabe

  • 15h00   Stephanie Moser, University of Southampton, Seeing is believing : nineteenth century visions of ancient Egypt in Britain
  • 15h30   Sam Bardaouil, Art Reoriented, The Art and Liberty Group and the Disentangling of Art from Nationalism

16h00   Pause café

  • 16h30   Mona Khazindar, Institut du monde arabe, Les Arts égyptiens à l’Institut du monde arabe : fragments d’un discours sur « l’égyptianisme »
  • 17h00   Nada Shabout, Research Center at Mathaf, University of North Texas, Contextualizing New Regional Narratives at Mathaf
  • 17h30   Khaled Fahmy, American University in Cairo, A sensual history of Modern Egypt

Jeudi 27 Juin 2013

Au miroir de l’Égypte antique | Engaging Egyptian Antiquity

Présidence : Guillemette Andreu, Département des Antiquités égyptiennes, Musée du Louvre

  • 10h00   Bénédicte Garnier, Musée Rodin, Rodin l’Égyptien
  • 10h30   Jean-Marcel Humbert, L’égyptomanie, un genre éminemment populaire (xixe-xxe siècles)

11h00   Pause café

  • 11h30   Nadia Radwan, Université de Genève, Le pharaonisme : reflet d’une modernité artistique
  • 12h00   Walid al-Khachab, York University, Le cinéma des Pharaons : archéologie, cinéma et sous-impérialisme

3. Réinventions architecturales | Reviving Egyptian architecture

Présidence : Finbarr Barry Flood, Institute of Fine Arts, New York University

  • 14h30   Sébastien Chauffour, Bibliothèque de l’INHA, Un projet néo-égyptien d’Henri Fivaz (1856-1933) pour le Musée des antiquités du Caire (1895)
  • 15h00   Mercedes Volait, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA), Le goût mamelouk au XIXe siècle : entre esthétique orientaliste et style national
  • 15h30   István Ormos, Eötvös Loránd University, The Cairo Street at the World’s Columbian Exposition. New Insights
  • 16h00   Leila El-Wakil, Université de Genève, Enraciner l’architecture appropriée : Hassan Fathy

16h30   Pause café

  • 17h00   Naby Avcioglu, Hunter College, Art (Un)contained : Cultural Encounters and Aesthetic Transfers

Lieux

  • auditorium de l'INHA, galerie Colbert - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 26 juin 2013
  • jeudi 27 juin 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Égypte, art, architecture, égyptianisme, égyptomanie, représentations visuelles, stéréotypes, Occident

Contacts

  • Mercedes Volait
    courriel : direction [dot] iismm [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Antonio Mendes da Silva
    courriel : antonio [dot] mendes [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’Égypte en ses miroirs. Art, architecture et critique, à demeure et au-delà (XIXe-XXe siècles) », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 29 mai 2013, http://calenda.org/250423