AccueilRegards critiques sur la participation politique en ligne

Regards critiques sur la participation politique en ligne

Online political participation and its critics

*  *  *

Publié le mercredi 29 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

Confronter les travaux scientifiques, issus de disciplines variées, consacrés aux transformations des régimes politiques contemporains possiblement induites par l’intégration croissante des technologies numériques, et plus particulièrement d’Internet, dans les divers domaines de la vie sociale.

Annonce

Programme

9H-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Accueil par un responsable de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

9h30-10h: Gérard LOISEAU (CNRS-CERTOP). Présentation du réseau de recherche DEL

10h-12h30 : Les débats idéologiques et théoriques de la participation politique en ligne

Présidente : Caroline OLLIVIER-YANIV (Université Paris Est Créteil, France)

Discutants : Loïc BLONDIAUX (Université Paris 1 Pantheon-Sorbonne, France)

Intervenants :

  • François ALLARD (CELSA, Université Paris-Sorbonne, France) : De la « démocratie électronique » à la « transparence numérique » ?
  • Romain BADOUARD (Centre de Sociologie de l’Innovation/Mines ParisTech, France) : En quoi les technologies du web sont politiques ?
  • Ewa KRZATALA-JAWORSKA (CRPS, Paris 1, France) : Faut-il (vraiment) définir la participation en ligne ?
  • Félix TREGUER (Centre de recherche historique (CHR-CNRS), EHESS, Paris, France) : La citoyenneté insurrectionnelle sur Internet face à la démocratie représentative : contestation, résistance, désobéissance.

12h30-14h : déjeuner

14h- 16h30 : De nouveaux formats de la parole politique, de nouveaux lieux de politisation ?

Président: Dimitris GOUSCOS (Université d’Athènes, Grèce)

Discutants : Raphaël KIES (Université du Luxembourg) ; Scott WRIGHT (Université de Leicester, Royaume-Uni)

Intervenants :

  • Julien BOYADJIAN (CEPEL, Université Montpellier 1, France) : Twitter, un nouveau « baromètre de l’opinion publique » ?
  • Patrícia DIAS DA SILVA (ESCS-IPL, School of Communication and Media Studies, Lisboa Polytechnic Institute, Portugal) : Joining the online video conversation? Discourse and practices of European political institutions and politicians on YouTube.
  • Gonen DORI-HACOHEN and Nimrod SHAVIT (Department of Communication, University of Massachusetts, Amherst, US) : The discursive and cultural meanings of Israeli tokbek (talk-back – online commenting) and their relevance to the online democratic public sphere.
  • Tim HIGHFIELD (Queensland University of Technology, Australia) : Twitter and Australian political debates.
  • Coralie LE CAROFF (CARISM, Université Paris 2 Panthéon- Assas, France) : Les usages sociopolitiques de Facebook sous le prisme du genre.

16h30-16h45 : pause

16h45-19h15 : De nouveaux acteurs, de nouvelles reconfigurations du pouvoir politique ?

Président : Vincent SIMOULIN (Université Toulouse-Le-Mirail, France)

Discutant : Eric GEORGE (Université du Québec à Montréal, Canada) ; Karolina KOC MICHALSKA, Centre de recherches politiques de Science Po, France)

Intervenants :

  • Nicolas BAYGERT (LASCO – Laboratoire d’Analyse des Systèmes de Communication des Organisations, Université catholique de Louvain, Belgique et CELSA, Université Paris IV-Sorbonne, France): L’activisme numérique au regard du consumérisme politique: Pirates et Tea Partiers sous la loupe.
  • Davide BERALDO (Graduate School in Social and Political Sciences, University of Milan, Italy) and Juan GALAN-PAEZ (Department of Computer Science and Artificial Intelligence, University of Seville, Spain): New media, new movements? The #OCCUPY network on Twitter and the challenges to social movements theory and research.
  • Clément MABI (Laboratoire COSTECH, Université de Technologie de Compiègne, France) et Anaïs THEVIOT (Sciences po Bordeaux, Centre Emile Durkheim, France) : La rénovation par le web? Dispositifs numériques et évolution du militantisme au PS.
  • Clémence PENE (Laboratoire des théories du politique (LabTop), Université Paris 8, France) : Les « experts » de la politique en ligne, de Solferino à Chicago.
  • Chang SUP PARK (College of Mass Communication and Media Arts, Southern Illinois University Carbondale, USA) : Political carnivalism: digital media use and a new political participation in South Korea.

19h30-21h : Cockail, au CNRS, salle Perrin

20 juin 2013 : Les tables rondes

9H-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Accueil par un représentant de l’Université Paris Est Créteil (en cours de confirmation)

9h30-10h: Présentation des tables rondes : Stéphanie WOJCIK (Université Paris Est Créteil, Céditec)

10H00 – 13H : Première table ronde : Activisme et mobilisation

Président : Fabien GRANJON (Université Paris 8, France)

Discutant : Thierry VEDEL (Centre de recherches politiques de Sciences Po, France)

Conférencier(e)s :

  • Frédérick BASTIEN (Université de Montréal, Canada): « Repenser la participation politique? Conceptions et mesure de la participation à l’ère de la démocratie en ligne ».
  • Nico CARPENTIER (Vrije Universiteit Brussel - VUB, Belgique): « Expanding participatory theory. Towards a radical diversification and locatisation of participation ».
  • Fabienne GREFFET (Université de Lorraine, France) et Rachel GIBSON (Université de Manchester, Royaume-Uni): « La participation politique en ligne : une source de renforcement ou un coup fatal envers les partis politiques ? »
  • Yanina WELP (Université de Zürich, Suisse): « Surfing for better democracy? Reflections based on some Latin American experiences ».

13H – 14H: repas à la cantine du CNRS

14H30 – 17H30 : Deuxième table ronde : Expressions et délibération

Président : Norbert KERSTING (Université de Münster, Allemagne)

Discutant : Jean-Michel FOURNIAU (INRETS, France)

Conférencier(e)s :

  • Nick ANSTEAD (London School of Economics, Royaume-Uni): « Social media metrics: measuring manifestations of the public in online spaces ».
  • Dominique CARDON (Orange Labs, France): « Individualisation des engagements et formes collectives sur Internet ».
  • Todd GRAHAM (Université de Groningen, Pays-Bas): « Talking politics in online ‘third spaces’: Discursive equality and the impact of ‘Super Participants »
  • Laurence MONNOYER-SMITH (Université de Technologie de Compiègne, France) : « Pour une analyse dispositive de la délibération »

Traduction simultanée français-anglais et anglais-français, avec soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (Ministère de la Culture et de la Communication)

Lieux

  • CNRS, Auditorium Marie Curie - 3 rue Michel Ange
    Paris, France (75016)

Dates

  • mercredi 19 juin 2013
  • jeudi 20 juin 2013

Mots-clés

  • régimes politiques contemporains, transformations, TIC, Internet, société, politique

Contacts

  • Stéphanie Wojcik
    courriel : stephanie [dot] wojcik [at] u-pec [dot] fr
  • Gérard Loiseau
    courriel : loiseau [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Razous
    courriel : razous [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regards critiques sur la participation politique en ligne », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 29 mai 2013, http://calenda.org/250433