AccueilCultures et formations techniques des ouvriers et des techniciens (XVIIIe-XXe siècle)

Cultures et formations techniques des ouvriers et des techniciens (XVIIIe-XXe siècle)

The cultures and technical training of workers and technicians (18th-20th century)

*  *  *

Publié le jeudi 30 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

Cette journée d’étude est proposée afin de développer une entrée historiographique innovante centrée sur les cultures techniques et les formations techniques des ouvriers (ouvrières) et des techniciens (techniciennes) tant dans l’industrie que dans le secteur agricole.

Annonce

Organisation/contact : Fabien Knittel, IUFM-UFC, fabien.knittel@univ-fcomte.fr et Laurent Heyberger, UTBM-RECITS, Laurent.Heyberger@utbm.fr

Présentation

Le contexte actuel en France et en Europe du Nord-Ouest est marqué par la désindustrialisation et une accélération de la diminution de la main-d’œuvre agricole. Il est donc urgent de s’intéresser aux cultures techniques et aux formations techniques de ceux dont les métiers tendent à disparaître ou dont les conditions de travail et de vie sont devenues précaires, c’est-à-dire principalement les ouvriers (ouvrières) mais aussi les techniciens (techniciennes).

L’histoire de la formation des ingénieurs et la culture même de l’ingénieur ont déjà été largement étudiées par l’historiographie récente contrairement aux ouvriers et techniciens dont les formations et les cultures techniques sont bien moins connues. Le prestige social des ingénieurs a sans doute facilité leur étude historique, leurs formations académiques étant aisées à étudier grâce à des sources facilement accessibles, notamment les archives des Grandes Ecoles.

En ce qui concerne les ouvriers, leur formation académique est beaucoup moins développée et l’apprentissage « sur le tas » souvent la norme : l’historien peut donc rarement compter sur les archives des écoles professionnelles. Il y a là, certainement, un effet de source indéniable. Les écoles et les formations de techniciens sont un peu plus nombreuses et mieux connues mais leur étude historique mérite d’être encore développée.

L’histoire sociale des cultures ouvrières est, elle aussi, bien connue et nous sommes actuellement dans un contexte de renouvellement historiographique des problématiques. Or, les cultures et formations techniques spécifiques des ouvriers sont beaucoup moins étudiées par les historiens. C’est pourquoi nous proposons cette journée d’étude afin de développer cette entrée historiographique innovante centrée sur les cultures techniques et les formations techniques de ces deux catégories scio-professionnelles que sont les ouvriers (ouvrières) et les techniciens (techniciennes) tant dans l’industrie et l’espace urbain que dans le secteur agricole et le monde rural en général.

Les contributions seront publiées dans un numéro spécial des Cahiers de RECITS (en 2013 ou 2014).

Programme

9h-9h30 : accueil /café

9h30-9h45 : Introduction (Laurent Heyberger, Université de technologie de Belfort-Montbéliard et Fabien Knittel, Université de Franche-Comté)

Session 1 : discutant, Alexandre Herléa (Université de technologie de Belfort-Montbéliard)

  • 9h45-10h20 : L'école publique et gratuite de dessin de Rouen au XVIIIe siècle, la formation des techniciens (Frédéric Morvan, ENSA de Rennes)
  • 10h20-10h55 : Les cours pour les ouvriers au Conservatoire des Arts et Métiers sous la Restauration et la monarchie de Juillet (Carole Christen, Université Lille III et IUF)

10h55-11h10 : pause café

  • 11h10-11h45 : L’apprentissage des techniques laitières au sein de l’ENIL de Mamirolle à la fin du XIXe siècle (Fabien Knittel, UFC)
  • 11h45-12h20 : La promotion de l’artisanat rural et la formation technique en France dans les années 1920 et 1930 (Stéphane Lembré, Université d’Artois)

12h30-13h45 : déjeuner (restaurant universitaire UTBM)

Session 2 : discutant, Laurent Heyberger (UTBM)

  • 14h-14h35 : « Des ouvriers intellectuels ». Formation professionnelle et cultures du travail chez les ouvriers italiens envoyés aux expositions universelles (Anna Pellegrino, Université de Padoue)
  • 14h35-15h10 : La psychotechnique et les machinistes des transports parisiens, années 1910-années 1920 (Arnaud Passalacqua, Université Paris Diderot)

15h10-15h20 : pause café

  • 15h20-15h55 : Le paysage de la formation ouvrière chez Alsthom et Peugeot, 1914-1970 (Pierre Larmard, UTBM)
  • 15h55-16h30 : La formation professionnelle des sidérurgistes en Lorraine, 1966-2006 (Pascal Raggi, Université de Lorraine)

Lieux

  • UTBM, site de Sévenans, Amphi P228
    Belfort, France (90)

Dates

  • vendredi 07 juin 2013

Mots-clés

  • techniques, cultures, ouvriers , techniciens, formations

Contacts

  • Fabien Knittel
    courriel : fabien [dot] knittel [at] univ-fcomte [dot] fr

Source de l'information

  • Fabien Knittel
    courriel : fabien [dot] knittel [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cultures et formations techniques des ouvriers et des techniciens (XVIIIe-XXe siècle) », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 30 mai 2013, http://calenda.org/250683