AccueilDémocratie : histoire, combats, critiques

Démocratie : histoire, combats, critiques

Democracy, history, combats, criticism

Journée d'études Raymond Aron

Raymond Aron study days

*  *  *

Publié le vendredi 31 mai 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Raymond Aron a mis la question de la démocratie au centre de son œuvre. Forgée dans la défaite de 1940, mûrie à l'ombre de la confrontation de la Guerre froide et de la décolonisation, la réflexion sur la démocratie est un fil rouge qui court à travers toute son oeuvre. L'approche aronienne de la démocratie combine les différentes disciplines des sciences humaines, en particulier l'économie et la sociologie, tout en replaçant le développement de la démocratie dans l'histoire politique de l'Europe. Elle est marquée aussi par une grande attention au cadre institutionnel de la vie démocratique. On étudiera l'originalité des concepts élaborés dans le cadre du dialogue avec le marxisme, de la réflexion sur le charisme ou de l'analyse des sociétés industrielles avant de s'interroger sur l'usage du cadre aronien face aux défis intellectuels et politiques, intérieurs et extérieurs, auxquels la démocratie est aujourd'hui confrontée.

Annonce

Journée d'études organisée par le Centre d'études sociologiques et politiques Raymond Aron (EHESS) et la Société des Amis de Raymond Aron.

Présentation

Raymond Aron a mis la question de la démocratie au centre de son œuvre. Forgée dans la défaite de 1940, mûrie à l'ombre de la confrontation de la Guerre froide et de la décolonisation, la réflexion sur la démocratie est un fil rouge qui court à travers toute son oeuvre. L'approche aronienne de la démocratie combine les différentes disciplines des sciences humaines, en particulier l'économie et la sociologie, tout en replaçant le développement de la démocratie dans l'histoire politique de l'Europe. Elle est marquée aussi par une grande attention au cadre institutionnel de la vie démocratique. On étudiera l'originalité des concepts élaborés dans le cadre du dialogue avec le marxisme, de la réflexion sur le charisme ou de l'analyse des sociétés industrielles avant de s'interroger sur l'usage du cadre aronien face aux défis intellectuels et politiques, intérieurs et extérieurs, auxquels la démocratie est aujourd'hui confrontée.

Programme

9h00 – Ouverture de la journée d’études par Olivier Remaud, maître de conférences à l’EHESS, directeur du CESPRA.

9h15 – Présentation de la journée d’études par Sylvie Mesure, directrice de recherche au CNRS (GEMASS), et Perrine Simon-Nahum, directrice de recherche au CNRS (CESPRA).

9h30-11h – 1ère table ronde : Raymond Aron avant Démocratie et totalitarisme

Président de séance : Olivier Remaud (EHESS- CESPRA)

  • Vincent Duclert, inspecteur général de l’Education nationale, membre du CESPRA : Les démocraties face à « l'ère des tyrannies » : d'Elie Halévy à Raymond Aron.
  • Danilo Scholz, assistant de l’enseignement supérieur (EHESS) : Aron, Kojève et le problème de l’idéologie dans les années 1930.
  • Marc Olivier Baruch, directeur d’études à l’EHESS (CRH) : Vichy, légal et légitime, illégal et illégitime ?

11h – Pause café (salle 2)

11h15-13h – 2e table ronde : Démocratie et société post-industrielle

Président de séance : Jean-Claude Casanova (FNSP), président de la Société des Amis de R. Aron

  • Sylvie Mesure (CNRS/GEMASS) : La lecture de Marx par Raymond Aron.
  • Perrine Simon-Nahum (CNRS/CESPRA) : Les régimes politiques à l’épreuve d’une pensée de  l’histoire: la trilogie des années 1960.
  • Daniel Cohen, professeur à l’Ecole Normale Supérieure : Leçons sur la société post-industrielle.

Pause déjeuner

15h-16h30 – 3e table ronde : La démocratie, ses démons et ses ennemis

Présidente de séance : Judith Revel, maître de conférences à l’université Paris 1 (PHICO)

  • Jean-Claude Monod, chargé de recherches au CNRS (Pays germaniques/Archives Husserl) : Démocratie, charisme et représentation.
  • Marc Crépon, directeur de recherche au CNRS (ENS) : Démocratie et démophobie : le peuple ennemi de la démocratie ?

16h30-18h – Dialogues en guise de conclusion

Présidente de séance : Judith Revel, maître de conférences à l’université Paris 1 (PHICO)

  • La démocratie vue de l'étranger – Dialogue Pierre Hassner, chercheur associé au CERI (Sciences Po) – Camille Grand, directeur de la Fondation pour la Recherche stratégique.
  • Fragilités démocratiques : dialogue Dominique Schnapper, directrice d’études à l’EHESS (CESPRA) – Pierre Manent, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA).

18h – Pot de l’amitié (salle 2)

Contacts

Catégories

Lieux

  • EHESS, Amphithéâtre François Furet - 105 Bd Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • mardi 11 juin 2013

Mots-clés

  • démocratie, totalitarisme, démophobie, société post-industrielle

Contacts

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr
  • Sylvie Mesure
    courriel : mesure [dot] sylvie [at] wanadoo [dot] fr
  • Perrine Simon-Nahum
    courriel : perrine [dot] simon-nahum [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Démocratie : histoire, combats, critiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 31 mai 2013, http://calenda.org/250897