AccueilLes gares, pôles d’échanges et leurs quartiers : entre planification urbaine et expérience urbaine

Les gares, pôles d’échanges et leurs quartiers : entre planification urbaine et expérience urbaine

Stations, poles for exchange and their districts: between urban planification and urban experience

*  *  *

Publié le vendredi 31 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

Dans le cadre du programme de recherche POPSU (Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines), plusieurs axes de recherches ont été proposés par le Ministère (PUCA). Parmi ceux-ci, les chercheurs et les collectivités lilloises se sont positionnés sur la thématique « des gares, pôles d'échanges et leurs quartiers ». Après deux séminaires organisés en mars 2012 (Gares et maîtrise foncière) et en octobre 2012 (Enjeux et programmes urbains autour des gares TGV), cette troisième rencontre, toujours ouverte au plus grand nombre, s’intéresse aux gares et pôles d'échanges comme espaces inventoriés ou projetés dans une perspective de cohérence métropolitaine.

 

Annonce

Présentation

Au-delà d'une collection de dispositifs singuliers, c'est la logique d'ensemble qui se trouve questionnée dans le cadre de ce séminaire. Or, celle-ci n'est pas univoque en fonction des acteurs, des périmètres et des schémas considérés. C'est pourquoi, l'un des enjeux de cette journée est d'essayer de clarifier  les principes, les correspondances mais aussi les dissonances entre les différents enjeux territoriaux en présence face aux choix de localisation, au type et à la hiérarchie des pôles d'échanges à envisager ou à développer. Un éclairage métropolitain vu à partir de sa frange de l'Arc Sud, mais aussi une mise en perspective à partir d‘un autre terrain (au Brésil), devraient permettre de proposer quelques repères utiles à la réflexion.

Sur un autre registre, la thématique initialement proposée dans le cadre du programme POPSU privilégie les gares ferroviaires mais, depuis quelques années, le rôle de l'autobus dans l'organisation des réseaux se trouve nettement renforcé et tend parfois à supplanter des projets ferrés. Aussi, se pose avec une acuité renouvelée  la question de la conception des pôles de correspondance bus dans leur dimension circulatoire, mais aussi urbaine, trop souvent négligée. Dans ce cadre, la démarche portée par l'ADULM, de créer un atlas des pôles de correspondance bus prend toute sa signification et l'exemple des aménagements associés au BRT à BeloHorizonte offre alors un élément de réflexion dans ce sens.

L'autre facette de ce séminaire touche à la question de l'appropriation et de l'usage des gares et des pôles d'échanges. Ainsi, si la planification (SCOT, PDU) met volontiers en avant leur fonction de polarité, au-delà de leur caractéristique de nodalité, si elle encourage la densification urbaine au voisinage des nœuds du transport public (ex. DIVAT), l'ambition d'interactions étroites entre l'offre de transports et l'aménagement des quartiers voisins recoupe-t-elle les pratiques des opérateurs intermédiaires et surtout celle des habitants ? Des travaux empiriques récents mettent en évidence les raccourcis opérés par ce couplage. Cependant, traiter la question de l’appropriation des « lieux-mouvement », c’est aussi dépasser la dimension fonctionnelle et chercher à appréhender comment des aménagements peuvent participer à la vie d’un espace public, à la transformation de sa perception et des pratiques pour constituer alors pleinement une expérience urbaine. C’est ce que nous aborderons à partir de deux regards portés, l’un sur les nouveaux usages qui accompagnent la patrimonialisation de la gare de Belo Horizonte, et l’autre, sur les sensations provoquées par la présence d’œuvres d’arts sur la place F. Mitterrand, à la sortie de la gare de Lille-Europe. Ces derniers sujets contribueront aussi à créer des passerelles entre les deux thématiques choisies à Lille pour le programme POPSU, celle des « Gares, pôles d’échanges et leurs quartiers » et celle de « l’économie de la connaissance ».

Programme de la journée

Thème matinée (9h00-12h00) Pôles d’échanges, dispositifs singuliers et logique d’ensemble 

  • Introduction : pôles d’échanges et région métropolitaine lilloise : convergences et divergences. J. Dumas & Ph. Menerault (Université Lille 1 - TVES)
  • Démarche pour un atlas des pôles  de correspondances bus dans la métropole lilloise. M. Carlesso, M. Goisse, T. Michalik, W. Ten Have Dallinga, C. Thierry (ADULM - IAUL) 

Questions

Pause

  • Pôles d’échanges et construction métropolitaine vue de l’Arc sud. M. Dezetter (Mission Bassin Minier) 
  • Evolution de la planification, pôles multimodaux et formes urbaines à Belo Horizonte. M. Cintra do Amaral (BHTrans/UFMG, Belo Horizonte)

Questions

Déjeuner (libre) 

Thème après-midi (14h00-17h00) Usages et appropriation des gares et pôles d’échanges 

  • Les pôles d’échanges d’Armentières et de Don Sainghin vus par les intermédiaires des marchés fonciers et immobiliers. A. Groux (Université Lille 1 - TVES) & G. Schmitt (Université de Valenciennes) 
  • Habiter près de la gare de Anse (Rhône) fait-il prendre le train? G. Bentayou (CETE de Lyon) & S. Caron (ENTPE) 

Questions 

Pause

  • Patrimonialisation et usages de la Praça da Estaçao à Belo Horizonte. P. Bosredon & J. Dumas (Université Lille1, TVES)
  • Moment public : l’œuvre et la place de la gare - Le cas de la place F. Mitterrand (Euralille). Th. Catti (ENSAP Lille)

Questions 

Conclusion

Lieux

  • Amphi. J. Brunot de Rouvre - 2 rue de Bruxelles
    Lille, France (59)

Dates

  • mardi 11 juin 2013

Mots-clés

  • gares, pôles d'échanges, quartiers, planification, usages

Contacts

  • Bruno Lusso
    courriel : bruno [dot] lusso [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Bruno Lusso
    courriel : bruno [dot] lusso [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les gares, pôles d’échanges et leurs quartiers : entre planification urbaine et expérience urbaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 31 mai 2013, http://calenda.org/251008