AccueilRencontres autour de l'art contemporain

Rencontres autour de l'art contemporain

Encounters around contemporary art

35e Moussem culturel international d'Assilah « Les nouveaux contours de l’Orientalisme dans les arts contemporains arabes et à l’international »

35th Moussem culturel international d'Assilah, the new contours of Orientalism in contemporary Arabic arts, in the Middle East and beyond

*  *  *

Publié le vendredi 07 juin 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Le Moussem culturel international d’Assilah se déroule dans le nord du Maroc, à proximité de Tanger. Il fête cet été ses 35 ans d’existence. Chaque année un grand nombre de chercheurs, d'académiciens, d’écrivains, de plasticiens, d'intellectuels ainsi que des représentants des médias internationaux participent aux expositions et aux différentes manifestations qui composent ce festival culturel de haute qualité.

Annonce

Argumentaire

Le Moussem Culturel International d’Assilah se déroule dans le nord du Maroc, à proximité de Tanger. Il fête cet été ses 35 ans d’existence. Chaque année un grand nombre de chercheurs, d'académiciens, d’écrivains, de plasticiens, d'intellectuels ainsi que des représentants des médias internationaux participent aux expositions et aux différentes manifestations qui composent ce festival culturel de haute qualité.

En initiant le Moussem d’Assilah en 1978, deux amoureux de leur ville natale ; un intellectuel Mohamed Benaïssa, ancien ministre des Affaires étrangères du Maroc et maire de la ville, et un artiste Mohamed Melehi, ont créés un centre actif de création et de réflexion sur le dialogue entre les cultures et les civilisations.

Pour approfondir les thèmes abordés dans le programme culturel, ils ont confié à Brahim Alaoui la mission d’organiser un colloque en 2012 et 2013. Cette année, il a fait appel à l’expertise de Nadine Descendre pour organiser cette nouvelle rencontre, sur les nouveaux contours de l’Orientalisme à l’international et dans les arts contemporains arabes.

A Assilah, petite cité balnéaire à une quarantaine de kilomètres de Tanger, ces rencontres ont pour ambition de tester, par étape, sous la forme d’un laboratoire de confrontations d’idées et d’expériences, les prémisses d’un socle théorique nécessaire à cette transition artistique au Maghreb.

Quelle part la question de l’Orientalisme peut-elle donc occuper aujourd'hui, directement, indirectement, ou - le plus souvent - de manière critique, dans l’œuvre et le parcours d’un artiste entre plusieurs cultures ? Pour en débattre et préciser ces contours, des spécialistes ayant réfléchi à la question, ont été réunis, mais également des artistes, tels que Mohamed El baz, Zoulikha Bouabdellah et Roberta Gigante qui viendront, en direct, commenter leurs expériences.

Programme

Intervenants du 25 et 26 juin

  • Malika Bouabdella (ancien Conservateur du Musée national des Beaux-Arts d'Alger, chercheur au Musée du Louvre)

Les relents doux-acides de l’Orientalisme (ou la complexité historique d’un débat dont les artistes d’aujourd’hui font un nouvel usage pour mettre le doigt sur l’actualité brûlante du monde)

  • Etienne Hellman (Directeur international développement clientèle, département «Impressionnistes et modernes ; art arabe et iranien » - Sotheby’s - Londres)

Qu’en est-il du marché des Orientalistes ? Sociologie des acquéreurs d’hier et d’aujourd’hui.

  • Moulim Laâroussi (Critique d’art)

Un point de vue méthodologique: « Comment » les Orientalistes sont-ils revisités aujourd’hui? De quelle méthode d’appropriation des valeurs artistiques s’agit-il ?

  • Bernard Marcadé (Historien de l’art, Chercheur, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Cergy-Pontoise)

Exemples d’artistes de la Diaspora dont l’œuvre recèle une part de débat critique eu égard aux orientalismes et à la réorientation historique opérée par Edward Saïd.

  • Yekhan Pinarligil (Chercheur, Centre Pompidou, Paris) Spécialiste de l’art contemporain Turc, responsable de l’accrochage des Odalisques pour l’exposition Modernités plurielles du Centre Pompidou

De quel orientalisme parle t-on dans les musées ?

  • Pierre-Olivier Rollin & Laurent Jacob, (Commissaires d’exposition indépendants, Historien d’art et respectivement directeurs de deux espaces de création contemporaine établis en Belgique : Le Centre B.P.S. 22 (Charleroi) et l’Espace-Nord 251 (Liège)

En se basant sur la conduite d’expériences et des parcours d’artistes d’Afrique du Nord ou d’Afrique sub-saharienne : La culture de l’autre, miroir d’un certain art contemporain à l’épreuve du concept d’Orientalisme

  • André Rouillé (Directeur du site internet paris-art.com - Maître de conférence à l’Université Paris VIII)

L’Art à l’époque des Orientalismes désorientés

  • Carol Solomon (Historienne de l’art, Visiting Associate Professor of Art History Haverford College)

Paradox and Ambiguity in the Orientalist Journey of Lalla Essaydi

  • Farid Zahi (Chercheur et écrivain - Institut Universitaire de la Recherche Scientifique de Rabat)

Du corps oriental au corps orientaliste: les enjeux de l'altérité esthétique.

Organisateurs

  • Nadine Descendre (Historienne de l’art, auteur, directeur de l’Agence Interculturelle Européenne-A.I.E) et organisatrice de ces journées, présentera les intervenants et lancera ces journées de travail en en définissant les objectifs.
  • Brahim Alaoui (Historien de l’art, directeur de Artmus) introduira le thème par la présentation d’un corpus d’artistes d’aujourd’hui dans leur relation aux Orientalismes…

 

 

 

 

 

Lieux

  • Asilah, Maroc

Dates

  • mardi 25 juin 2013
  • mercredi 26 juin 2013

Mots-clés

  • cultures, Orientalisme, rencontre, débat, colloque, Asilah, Maroc, art contemporain

Contacts

  • Martini Béatrice
    courriel : presse [at] sylviabeder [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Sylvia Beder
    courriel : presse [at] sylviabeder [dot] com

Pour citer cette annonce

« Rencontres autour de l'art contemporain », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 07 juin 2013, http://calenda.org/252553