AccueilTransition énergétique dans les territoires ruraux

Transition énergétique dans les territoires ruraux

Energy transition in rural territories

Rencontres « Universités et territoires »

"Universities and territories" conference

*  *  *

Publié le lundi 17 juin 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Les rencontres « Transition  énergétique dans les territoires ruraux - Rencontres Universités et Territoires » se tiendront au Cermosem (laboratoire PACTE-Institut de Géographie Alpine en Ardèche). Ouvertes aux universitaires, chercheurs et acteurs de la transition énergétique dans les territoires, ces rencontres visent à inciter les acteurs de la transition à s’engager dans la co-réflexion. Elles permettront aux territoires moteurs de valoriser leur expérience, de la partager, mais aussi de la voir interrogée. Elles donneront aux chercheurs un lieu d’expression, de diffusion et de valorisation de leurs travaux. Enfin, elles favoriseront les synergies, les rapprochements et militeront pour une réflexion connectée.

Annonce

Argumentaire

Si la question de la transition énergétique est aujourd’hui débattue au niveau national, sa construction dans les territoires ne va pas de soi. Les évolutions des pratiques, des technologies, des économies et des politiques nécessitent de penser et d’accompagner le changement. Ce constat général est encore plus prégnant en contexte de ruralité où les spécificités de ces espaces méritent que l’on s’y attarde. Alors que les enjeux énergétiques y sont particulièrement forts, peu de travaux et de débats questionnent encore cela.

Parallèlement, différentes démarches et territoires s’engagent activement dans cette voie. Portés par des collectivités, des associations, des groupements, ces projets explorent les possibles, prennent des risques, tentent des options et donnent aux idées une mise en pratique utile qui mérite d’être exposée et interrogée.

L’événement contribuera à questionner ces mouvements et à identifier les conditions d’émergence et les modalités de la transition énergétique. Il souhaite constituer un lieu d’échange et de convergence entre scientifiques, professionnels et territoires.

Ces rencontres qui envisagent de se renouveler tous les ans, incitent les acteurs de la transition à s’engager dans la co-réflexion. Elles permettront aux territoires moteurs de valoriser leur expérience, de la partager, mais aussi de la voir interrogée. Elles donneront aux chercheurs un lieu d’expression, de diffusion et de valorisation de leurs travaux. Enfin, elles favoriseront les synergies, les rapprochements et militeront pour une réflexion connectée.

Axes de travail

Pour ces premières rencontres, 7 axes de travail seront développés lors d’ateliers partagés :

  • Axe 1 : TransitionS

Alors que le concept de transition est aujourd’hui surtout considéré sous l’angle de l’énergie, les interactions inhérentes au changement qu’il opère l’ouvrent à d’autres thématiques. Cet axe a pour ambition de travailler sur les inter-relations entre les différentes dimensions territoriales (énergétique, économique, écologique, sociale, culturelle, démographique, politique et institutionnelle, etc.) dans le processus de transition.

  • Axe 2 : Politiques publiques énergétiques innovantes

Encore expérimentales, différentes politiques sont aujourd’hui engagées sur les territoires. Impulsées par les acteurs locaux ou initiées par des collectivités d’échelle variable, elles ont pour objectif d’engager des projets innovants. Censés favoriser l’émergence de dynamiques de transition, ces instruments, ainsi que les limites auxquelles ils se confrontent, méritent d’être interrogés. Cet axe accueillera leur mise en perspective et leur évaluation. 

  • Axe 3 : Intégrations globales et réponses locales

La question du jeu d’échelles et l’articulation local/global apparaissent centrales dans l’étude de la transition. Pour les territoires ruraux, cela se traduit aussi par de nouveaux liens entre eux et avec les pôles urbains. Cet axe se propose donc d’interroger le renouvellement des formes de solidarité et de complémentarité, notamment en questionnant les modèles de gouvernance permettant de répondre à ce défi géographique.

  • Axe 4 : Innovations technologiques et innovations sociales

Souvent questionnée sous l’angle de la technique, la transition énergétique n’y est pas limitée. Cet axe propose d’ouvrir le débat aux innovations sociales et aux complémentarités nécessaires entre ces deux formes. Les pratiques innovantes et créatives, les nouvelles coopérations et partenariats seront accueillis dans cet axe.

  • Axe 5 : Prospectives énergétiques et action présente

La transition énergétique a généralisé l’utilisation des démarches de prospective. Entre prévision probabiliste et projection politique, ces outils opèrent une concrétisation du futur pour les acteurs présents. La question qui se pose est celle de l’utilité de telles démarches dans la construction de l’action. Cet axe propose donc d’interroger leur efficacité et de croiser les approches méthodologiques.

  • Axe 6 : Les « nouvelles » ressources énergétiques territoriales

Le changement de paradigme énergétique positionne les territoires ruraux dans une logique nouvelle. À la fois vulnérables et potentiellement producteurs, ils construisent leur nouveau rapport à l’énergie. Celui-ci mobilise de nouvelles ressources, pour la plupart construites et non plus seulement données. Cet axe s’attachera à questionner l’émergence de ressources énergétiques territoriales, orientées vers l’augmentation de la production, mais aussi vers la baisse de la consommation.

  • Axe 7 : Résilience énergétique des habitants, des activités et des territoires

Les territoires ruraux sont exposés à l'augmentation et/ou la variabilité des prix de l'énergie, notamment en matière de dépendance automobile et d'ancienneté du parc de bâtiments. Inversement, ils disposent de certaines ressources et flexibilités spécifiques. Cet axe interrogera la résilience des territoires et de leurs acteurs (vulnérabilité, opportunités, flexibilités ....).

Modalités de soumission

L’ambition de construire une réflexion partagée entre mondes professionnel et universitaire s’appuie sur différentes exigences communes qui guideront l’orientation donnée par les membres de la coordination des Rencontres. L’exemplarité, l’originalité et l’analyse, mais également la « transposabilité/reproductibilité » seront ainsi mises en avant durant ces deux jours.

Pour cela, il sera demandé aux participants de proposer lors de la manifestation une présentation orale de 15 min et de rédiger en parallèle un article pouvant être valorisé dans les Actes (deux formats sont proposés au choix : 3 et 8p).

Le présent appel à communication est ouvert à tous les acteurs de la transition (chercheurs, réseaux, territoires).

Pour y répondre, il convient de renvoyer par mail une proposition de communication sur le modèle situé en fin de document à l’adresse mail suivante : rencontresttr2013@gmail.com avant le 12 juillet 2013.

Date limité pour le second appel à contribution : 15 octobre 2013

Calendrier du premier appel à contribution

  • 12 juillet 2013 : réception des propositions de communication
  • 15 septembre 2013 : retours aux auteurs
  • 20 novembre 2013 : réception des résumés (3 ou 8 pages)
  • 4/5 décembre 2013 : Rencontres Universités et Territoires de la transition énergétique
  • 2ème semestre 2014 : édition des Actes

Calendrier du second appel à contribution

  • 15 octobre 2013 : réception des propositions de communication

  • 30 octobre 2013 : retours aux auteurs
  • 20 novembre 2013 : réception des résumés (3 ou 8 pages)
  • 5/6 décembre 2013 : Rencontres Universités et Territoires de la transition énergétique
  • 2ème semestre 2014 : édition des Actes

Organisation

Les Rencontres se tiendront du Jeudi 4 décembre 14h au Vendredi 5 décembre 16h sur le Domaine Olivier de Serres à Mirabel. L’accès en transport en commun (Gare TGV de Montélimar puis 25 min de TER) est possible. L’hébergement et la restauration sont directement sur le Domaine ou à proximité immédiate (hôtel).

Pour favoriser les temps de rencontre, le lieu de l’événement sera disponible dès le mercredi matin avec mise à disposition de salles de réunion, des lieux d’hébergement et de restauration. Il pourra permettra aux participants qui le souhaitent de se retrouver en amont de la manifestation. 

Son organisation s’appuie sur :

  • une coordination qui accompagne les orientations et interviendra durant la préparation et la manifestation :
    • Jacques Percebois, économiste, Université de Montpellier
    • Marie-Christine Zelem, sociologue, Université de Toulouse
    • Cyria Emelianoff, géographe, Université du Maine
    • Gilles Rotillon, économiste, Université de Paris Ouest Nanterre
    • Fabrice Flipo, philosophe, Institut des Mines - Télécom
    • Patricia Lejoux, géographe, ENTPE Lyon
    • Claire Lamine, sociologue, INRA Avignon
    • Nicolas Buclet, économiste, Université de Grenoble
    • Bernard Pecqueur, économiste, Université de Grenoble
    • Olivier Soubeyran, géographe, Université de Grenoble
    • Gilles Debizet, géographe, Université de Grenoble
    • Olivier Labussière, géographe, Université de Grenoble
    • Yannick Papaix, ADEME Rhône-Alpes
    • Yannick Regnier, CLER Réseau pour la transition énergétique
    • Joseph Bourez, Association Polénergie

un comité d’organisation qui assurera le suivi logistique et le lien avec tous les participants :

  • Nicolas SENIL
  • Pascal MAO
  • Lucas DURAND

Contacts : 0475363054, rencontresttr2013@gmail.com

Modalités d’inscription à la manifestation

  • Les  transports  vers  le  site  et le  logement  seront  à  la  charge  des  participants.  Une  liste des  hébergements disponibles sera disponible lors de l’inscription (tarifs indicatifs : nuitée en gîte 20 euros ; en chambre d’hôte 45 euros et en hôtel 60 euros),
  • Une participation aux frais d’organisation et de restauration sera demandée.

Lieux

  • Le pradel - Domaine Olivier de Serres
    Mirabel, France (07)

Dates

  • mardi 15 octobre 2013

Mots-clés

  • transition énergétique, espace rural, énergie, prospective

Contacts

  • Nicolas Senil
    courriel : nicolas_senil [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Senil
    courriel : nicolas_senil [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Transition énergétique dans les territoires ruraux », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 17 juin 2013, http://calenda.org/253394