AccueilMouvement social et violences d’État en Turquie (28 mai-28 juin 2013)

Mouvement social et violences d’État en Turquie (28 mai-28 juin 2013)

Labour movements and State violence in Turkey, 28 May-28 June 2013

*  *  *

Publié le lundi 24 juin 2013 par Élodie Faath

Résumé

Depuis le 27 mai 2013, la défense du parc Gezi à Istanbul, menacé de destruction par le pouvoir AKP, donne lieu à une vive résistance inédite, civile, pacifique, multiforme, populaire et créative. Ce vaste mouvement social a constitué durant plus de deux semaines une expérience démocratique de premier plan qui a pris fin dans la nuit du 15 juin. Cette répression, dont il faut rendre compte et qu’il faut documenter, ne parvient pas à supprimer un mouvement qui s’adapte et se renouvelle en permanence. Une manière nouvelle d’organiser la vie commune génère des formes d’expressions inédites, permettant à tout en chacun de redéfinir son appartenance à la société : une demande d’autonomie partagée se fait jour dans la rencontre des diversités, accompagné d’un rejet obstiné de toute forme de violence. Le caractère profondément novateur du mouvement social actuel, ainsi que l’ampleur de la répression policière dont il est victime appellent une analyse pluridimensionnelle des sciences sociales.

Annonce

« Mouvement social et violences d’Etat en Turquie. 28 Mai  - 28 Juin 2013 »

Organisé par le GIT (Groupe international de travail « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie »)

en partenariat avec :

  • Le Collectif pour les droits de l’homme en Turquie : L’Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (L’ACORT),
  • Assemblée européenne des citoyens (AEC-HCA France),
  • Amnesty International France (AIF),
  • Ligue des droits de l’Homme (LDH-FIDH)

Présentation

Depuis le 27 mai 2013, la défense du parc Gezi à Istanbul, menacé de destruction par le pouvoir AKP, donne lieu à une vive résistance inédite, civile, pacifique, multiforme, populaire et créative. Ce vaste mouvement social a constitué durant plus de deux semaines une expérience démocratique de premier plan qui a pris fin dans la nuit du 15 juin, dans un déluge de gaz lacrymogènes et de violence policière, faisant 4 000 blessés et trois morts, sans compter les nombreux cas d’arrestations et de violations des droit fondamentaux. Cette répression, dont il faut rendre compte et qu’il faut documenter, ne parvient pas à supprimer un mouvement qui s’adapte et se renouvelle en permanence. Une manière nouvelle d’organiser la vie commune génère des formes d’expressions inédites, permettant à tout en chacun de redéfinir son appartenance à la société : une demande d’autonomie partagée se fait jour dans la rencontre des diversités, accompagné d’un rejet obstiné de toute forme de violence. Le caractère profondément novateur du mouvement social actuel, ainsi que l’ampleur de la répression policière dont il est victime appellent une analyse pluridimensionnelle des sciences sociales. Dans ce cadre, nous invitons tous les amis de la Turquie à prendre place dans cette discussion autour d’une table ronde, réunissant chercheurs et acteurs de la société civile.

Programme

17h : Ouverture (Vincent Duclert, EHESS)

Première session : Que s’est-il passé entre le 27 Mai et le 27 Juin ?

Modérateur : Vincent Duclert

  • 17h10 : Ferhat Taylan (Collège international de Philosophie). « La chronologie des événements et la présentation des faits de violations des droits à l’appui des photos »
  • 17h40 : Johann Bihr, représentant du RSF. « Harcèlement des journalistes et liberté de presse »
  • 17h55 : Claude Edelmman, Coordinateur Turquie d’Amnesty International et président du Collectif pour les droits de l’Homme en Turquie

18h10 : Débat                                                                      

18h45 : pause

 19h-20h45 : Table ronde : Comprendre le soulèvement, penser l’avenir

Modérateur : Hamit Bozarslan (EHESS)

Avec la participation de

  • Hamit Bozarslan (EHESS)
  • Vincent Duclert (EHESS)  
  • Howard Eissenstat (St Lawrence University)
  • Benjamin Gourisse (EHESS)
  • Gulcin Lelandais (CNRS)
  • Emine Sarikatal (Université Paris Ouest)

20h15 -20h45 : Débat

Conclusions : Ferhat Taylan (Collège international de Philosophie)

Lieux

  • EHESS - Amphi Furet - 105 Bd Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 28 juin 2013

Mots-clés

  • Gezi, Turquie, sociologie politique, science politique, sociologie des mouvements sociaux

Contacts

  • Ferhat Taylan
    courriel : ferhattaylan [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Ferhat Taylan
    courriel : ferhattaylan [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Mouvement social et violences d’État en Turquie (28 mai-28 juin 2013) », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 24 juin 2013, http://calenda.org/253921