AccueilMétapsychologie de la perversion

Métapsychologie de la perversion

The metapsychology of perversion

Incidences (inter-)subjectives de la perversion

The Inter-subjective incidences of perversion

*  *  *

Publié le vendredi 05 juillet 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Du point de vue individuel, la perversion se présente à la fois comme transgression des limites de la loi (morale, juridique, symbolique), et comme savoir étroit et précis sur la pulsion et la jouissance, savoir faisant pour le sujet illusion de vérité, et l’emprisonnant de ce fait dans une modalité sexuelle dont il ne peut ni ne souhaite se défaire. La formule désormais célèbre d'O. Mannoni que beaucoup appliquent au sujet pervers : « je sais bien, mais quand même », peut illustrer un fonctionnement psychique parfaitement clivé par lequel le pervers élit un fétiche (objet particulier, scénario, type de partenaire, victime, etc.) dont il ne peut se passer et qui seul lui apporte la jouissance poursuivie.

Annonce

Argumentaire

Du point de vue individuel, la perversion se présente à la fois comme transgression des limites de la loi (morale, juridique, symbolique), et comme savoir étroit et précis sur la pulsion et la jouissance, savoir faisant pour le sujet illusion de vérité, et l’emprisonnant de ce fait dans une modalité sexuelle dont il ne peut ni ne souhaite se défaire. La formule désormais célèbre d'O. Mannoni que beaucoup appliquent au sujet pervers : « je sais bien, mais quand même », peut illustrer un fonctionnement psychique parfaitement clivé par lequel le pervers élit un fétiche (objet particulier, scénario, type de partenaire, victime, etc.) dont il ne peut se passer et qui seul lui apporte la jouissance poursuivie. Du fait de l’exclusivité du mode de jouissance, du caractère singulier de l’objet pervers et de l’impossibilité que ce sujet rencontre à se contenter de fantasmes, sa manière d’obtenir la satisfaction en passe nécessairement par une mise en actes. L’agir pervers s’inscrit dans la réalité, ce qui en explique l’éventuelle dangerosité.

Le registre éthique est là concerné au premier chef puisque l’une des questions les plus importantes posées par la pathologie perverse réside dans l’apparente pleine conscience du sujet dans les actes commis, alors même que l’apport clinique nous enseigne que le « choix » de la perversion comme structure est néanmoins un choix psychique inconscient. Ce combat entre l’inconscient et le conscient – voire ici la conscience – donne à la thématique de la perversion une perspective de réflexion éthique spécifique.

La problématique générale de la perversion se rapporte à une réalité psychologique, psychopathologique, sociologique et sociétale, qui soulève des questions touchant aux fantasmes fondamentaux inconscients du meurtre et de l’inceste. Ils dénotent des mouvements pulsionnels dont la répression conditionne la mise en place de la culture. La gestion de la jouissance (limites, interdits, canalisation, transgression, etc.) est une préoccupation importante des sociétés : l’ensemble des lois qui les régissent (des tables de la loi aux codes juridiques) souligne la qualité de l’équilibre vital entre plaisir, jouissance et devoir. Et l'on sait combien cet équilibre est difficile à maintenir, aujourd’hui comme hier.

Ateliers

  • Sexualité et perversion
  • Relations interpersonnelles et perversion
  • Structure et perversion
  • Actualités de la perversion
  • Genre et perversion
  • Criminalité et perversion

Appel à communication ou à poster

Les propositions de communication sont à envoyer

avant le 10 février 2014

sous format .doc, 2000 signes maximum à communications.colloqueperversion@uco.fr, en précisant l'atelier souhaité.

Le texte définitif de la communication devra nous parvenir avant le 31 mars 2014.

Elles seront soumises à l’avis du comité scientifique.

Les réponses seront envoyées après le 1er mars 2014.

ORGANISATION

Président du Colloque: Patrick Martin-Mattera

Vice-président du Colloque : Edilene Freire de Queiroz (Brésil)

  • Coordination du Comité scientifique en France : Patrick Martin-Mattera
  • Coordination du Comité scientifique au Brésil : Nanette Zmeri Frej
  • Coordination du Comité d’organisation : Alexandre Lévy (France)
  • Coordination du Comité d’organisation : Maria de Fátima Vilar de Melo (Brésil)

Membres du comité scientifique français :

  • Alain Abelhauser (Rennes 2) – abelh@wanadoo.fr
  • David Bernard (Rennes 2) – dabernard2@yahoo.fr
  • Emmanuelle Borgnis-Desbordes (Rennes 2) – borgnis.desbordes.emmanuelle@wanadoo.fr
  • Julio Guillen (Université catholique de Lille) – julio.guillen@icl-lille.fr
  • Alexandre Lévy (UCO) – alexandre.levy@uco.fr
  • Patrick Martin-Mattera (UCO) – martinmattera@wanadoo.fr
  • Laurent Ottavi (Rennes 2) – laurent.ottavi@univ-rennes2.fr
  • Dominique Reniers (Université catholique de Lille) – dominique.reniers@icl-lille.fr
  • Mathilde Saiet (UCO) – mathilde.saiet@uco.fr
  • François Sauvagnat (Rennes 2) – f.sauvagnat@wanadoo.fr
  • Membres du comité scientifique brésilien :
  • Edilene Freire de Queiroz – edilenefreiredequeiroz@gmail.com
  • Elizabete Regina de Almeida Siqueira – betesiqueira@agmail.com
  • Glória Maria Carvalho – gmmcarvalho@uol.com.br
  • Maria Consuêlo Passos – macpassos@uol.com.br
  • Maria de Fátima Vilar de Melo – vilardemelo@yahoo.com.br

• Coordination générale en France : Alexandre Lévy

• Coordination générale au Brésil : Maria de Fátima Vilar de Melo

Membres du comité d’organisation français

  • Laurence Bernard-Tanguy (UCO) – laurence.bernard@uco.fr
  • Alexandre Lévy (UCO) – alexandre.levy@uco.fr
  • Patrick Martin-Mattera (UCO) – martinmattera@wanadoo.fr
  • Virginie Martin-Lavaud (UCO) – martinlavaud@wanadoo.fr
  • Véronique Pautrel (UCO) – pautrel.veronique@wanadoo.fr
  • Mathilde Saiet (UCO) – mathilde.saiet@uco.fr
  • Membres du comité d’organisation brésilien:
  • Débora Rocha – debora.rochaa@gmail.com
  • Edilene Queiroz – edilenefreiredequeiroz@gmail.com
  • Esperidião Barbosa Neto – esperidiao.bn@ig.com.br
  • Fabíola Barbosa Ramos – fabiolabrs@gmail.com
  • Iaraci Advíncula – falecom@iaraci.com
  • Julianne Gomes de Oliveira – juliannegomes@hotmail.com
  • Maria de Fátima Vilar de Melo – vilardemelo@yahoo.com.br
  • Paula Barros – paulabarrospsi@gmail.com
  • Sheila Speck - sheilaspeck2007@gmail.com

 

Lieux

  • 3 Place André Leroy
    Angers, France (49)

Dates

  • lundi 10 février 2014

Mots-clés

  • perversion, transgression, répression, jouissance, mouvements pulsionnels

Contacts

  • Alexandre Lévy
    courriel : communications [dot] colloqueperversion [at] uco [dot] fr
  • Mathilde Saït
    courriel : communications [dot] colloqueperversion [at] uco [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Yolande Gaurion
    courriel : yolande [dot] gaurion [at] uco [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Métapsychologie de la perversion », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 juillet 2013, http://calenda.org/254689