AccueilHandicap et dépendance : impact social de la recherche et besoin social en recherche

Handicap et dépendance : impact social de la recherche et besoin social en recherche

Handicap and dependency. The social impact of research and the social need in research

Enjeux sociaux de la recherche sur le handicap et la dépendance

The social issues of research on handicap and dependency

*  *  *

Publié le mardi 09 juillet 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Ce colloque s’inscrit dans la volonté de développer une recherche inclusive, respectueuse des meilleurs standards scientifiques autant que des potentiels de contribution des personnes aux recherches qui les concernent. Il est plus que temps de voir les disciplines scientifiques et ceux qui les font vivre se laisser questionner par la société civile et les acteurs de l'accompagnement du handicap et de la perte d’autonomie. C’est dans cette perspective que ce colloque de deux jours amènera les participants à interroger les recherches présentées pour aller « d’une recherche socialisée à une socialisation de la recherche ». 

Annonce

Argumentaire 

Le champ de la santé et ceux du handicap et de la dépendance plus particulièrement, sont depuis quelques années travaillés par une tendance forte, inscrite dans les politiques publiques mais également et plus largement, dans les attentes et les contributions des personnes elles-mêmes : croiser les perspectives des personnes concernées, des professionnels et des chercheurs pour mieux développer une recherche inclusive, respectueuse des meilleurs standards scientifiques autant que des potentiels de contribution des personnes aux recherches qui les concernent. Ce mouvement de fond vise à faire évoluer en retour les champs concernés et, au-delà, les conditions de vie et de participation des personnes vulnérables. Bien sûr, cette évolution vers une participation plus active des personnes en situation de handicap ou de perte d'autonomie, dans le domaine scientifique, ne saurait vivre d’elle-même. Elle réclame un soutien effectif, une conviction plus largement diffusée dans les communautés de chercheurs et de professionnels. Cette implication des personnes concernées doit être inscrite de manière volontariste au sein des programmes de recherche, ceux animés par une volonté nationale autant que ceux d’équipes locales. Il est plus que temps de voir les disciplines scientifiques et ceux qui les font vivre se laisser questionner par la société civile et les acteurs de l'accompagnement du handicap et de la perte d’autonomie. C’est dans cette perspective que ce colloque de deux jours, au cœur du quartier Humanicité, amènera les participants à interroger les recherches présentées pour aller « d’une recherche socialisée à une socialisation de la recherche ». Soit, pour le dire autrement : pour penser de manière inclusive la structuration des actions de recherche, au service de la société et, plus directement, des personnes elles-mêmes en situation de handicap ou de perte d’autonomie, ainsi que de tous ceux qui les accompagnent, professionnels autant que proches et aidants. La préoccupation pour l’interdisciplinarité réellement pluraliste (entre disciplines scientifiques, entre chercheurs et entre professionnels et usagers) sera également au coeur des discussions, tant il apparaît qu’elle contribue fortement au déplacement des pratiques et des analyses contemporaines en matière d’accompagnement de la participation et de l’inclusion des personnes. Les recherches et travaux présentés associeront notamment établissements et services contribuant déjà à l’évaluation des pratiques médico-sociales. Les recherches cliniques présentées évoqueront quant à elles leurs travaux sur des thèmes à résonance sociale importante.

  • Ateliers du jeudi 24 octobre : présentation d’une recherche

Les porteurs de travaux auront à coeur de s’inscrire dans le questionnement suivant, qu’ils mettront en exergue dans leur communication: quel est l’impact social de cette recherche ? Comment ai-je intégré (ou non) et pourquoi, cette dimension sociale de la recherche ? Toute latitude leur est cependant laissée pour traduire cette volonté dans leurs propres cadres de référence. Quelques mots-clés pour guider les candidats : interdisciplinarité ; handicap ; dépendance ; autonomie ; médico-social ; social. Quelques thématiques pré-fléchées peuvent guider les propositions : Handicap et technologie ; Maladies chroniques et accompagnement ; Handicap et accès aux soins ; Dépendance et autonomie, institutions et pratiques

  • Ateliers du vendredi 25 octobre : Présentation d’une attente

Les professionnels, familles, associations, personnes en situation de handicap et de perte d'autonomie souhaitant présenter une réflexion sur les besoins et les pratiques de recherche auront à coeur de s’inscrire dans le questionnement suivant, qu’ils mettront en exergue dans leur prise de parole: quel est mon attente en matière de recherche ? Comment la recherche devrait-elle être menée ? Et quelles dimensions cette recherche devrait-elle prendre en compte ? Toute latitude leur est laissée pour formuler leurs questions ou leurs attentes en matière de recherche. Les personnes souhaitant s'inscrire dans cette démarche pourront par exemple interroger plus spécifiquement une discipline scientifique, ou au contraire parler de la recherche d'un point de vue plus général. Les organisateurs du colloque prendront contact avec eux préalablement pour préparer et les accompagner à cette prise de parole. Quelques thématiques pré-fléchées peuvent guider les propositions : Vulnérabilité et droit des personnes : la protection des majeurs ; Familles et personnes : le polyhandicap ; Accompagnement et pratiques professionnelles : la maladie d’Alzheimer ; Travail et citoyenneté : vivre l’ESAT.

Programme

Jeudi 24 octobre

Forum collectif, autour de deux à quatre grands témoins du lien entre société, enjeux sociaux et recherche.

Des ateliers chemineront en parallèle, où les chercheurs se prêteront à une mise en débat.Avec les participants, ils se pencheront sur la prise en compte des dimensions sociales de leur recherche et sur l’impact de celle-ci au plan social, en lien avec les interrogations que les participants leur adresseront.

Les thèmes des ateliers seront notamment les suivants :

  • Handicap et technologie
  • Maladies chroniques et accompagnement
  • Handicap et accès aux soins
  • Dépendance et autonomie, institutions et pratiques

Une conférence plénière sur Humanicité, quartier emblématique pour réfléchir à la façon de construire les liens entre recherche, innovation et vie de la Cité. 

Vendredi 25 octobre

Les acteurs de la vie civile s’interrogeront, à leur tour, sur leurs besoins de recherche, autour des principaux thèmes suivants :

  • Vulnérabilité et droit des personnes : la protection des majeurs
  • Familles et personnes impliquées : le polyhandicap
  • Accompagnement et pratiques professionnelles : la maladie d’Alzheimer
  • Travail et citoyenneté

Autour de thématiques abordées au fil des 2 journées en tant que média de la participation sociale (accessibilités, droits, culture, politique, pratiques, …), un mémorandum sera construit à partir du travail de forums thématiques, puis validé en assemblée collective. 

Public visé

Différentes perspectives sont volontairement prises en compte dans le positionnement de cet événement.

Les publics suivants trouveront donc matière à échanges et débats :

  • chercheurs intéressés aux problématiques de la recherche sur le handicap et la dépendance / perte d’autonomie
  • professionnels intéressés aux problématiques de la recherche sur le handicap et la dépendance / perte d’autonomie et de l’accompagnement des publics concernés
  • usagers et associations intéressés aux problématiques de la recherche sur le handicap et la dépendance / perte d’autonomie et de l’accompagnement des publics concernés
  • étudiants dans les champs de la Santé et du Social
  • agences locales régionales et nationales / partenaires des initiatives des champs concernés (ce, pour des actions de recherche ou professionnelles)

Modalités de soumission

  • Ateliers du jeudi 24 octobre

titre de la proposition, résumé de 300 mots du projet et de la réflexion proposée à envoyer

pour le 15 septembre 2013

à cedric.routier@icl-lille.fr.

Les informations suivantes devront être renseignées : Nom ; prénom ; téléphone (portable ou professionnel) ; courriel ; statut actuel ; université, centre de recherche, structure de rattachement ; titre de la recherche

  • Ateliers du vendredi 25 octobre 

titre de la proposition, résumé de 300 mots du projet et de la réflexion proposée à envoyer

pour le 15 septembre 2013

à cedric.routier@icl-lille.fr.

Les informations suivantes devront être renseignées : Nom ; prénom ; téléphone (portable ou professionnel) ; courriel ; statut actuel ; établissement, centre, structure de rattachement ; éventuellement association et partenaires.

Comité/responsables scientifiques

  • Pierre Boitte, docteur en santé publique-bioéthique, HDR
  • Jean-Philippe Cobbaut, docteur en santé publique/éthique, directeur du centre d'éthique médicale
  • Agnès d’Arripe, docteure en Sciences de l’Information et de la Communication
  • Bruno Pollez, Médecin MPR, directeur du pôle handicap dépendance citoyenneté
  • Cédric Routier, docteur en psychologie, directeur HaDePaS

 

Lieux

  • IF Santé (métro Saint Philibert Quartier Humanicité) - 2 rue Théodore Monod
    Lomme, France (59)

Dates

  • dimanche 15 septembre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • handicap, dépendance, approche inclusive, socialisation de la recherche, recherche socialisée

Contacts

  • Cédric Routier
    courriel : cedric [dot] routier [at] icl-lille [dot] fr
  • Agnès d'Arripe
    courriel : agnes [dot] darripe [at] icl-lille [dot] fr

Source de l'information

  • Agnès d'Arripe
    courriel : agnes [dot] darripe [at] icl-lille [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Handicap et dépendance : impact social de la recherche et besoin social en recherche », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 juillet 2013, http://calenda.org/254708