AccueilL'apport des sciences sociales à la santé

L'apport des sciences sociales à la santé

The contribution of social sciences to health

*  *  *

Publié le vendredi 12 juillet 2013 par Elsa Zotian

Résumé

La thématique de ce séminaire s'impose comme objet de recherche animé par des mutations économiques, environnementales et sociales que connaît actuellement l'Algérie dans le domaine de la santé publique. Cette manifestation scientifique contribuera à l'analyse sociologique des problèmatiques en rapport avec la maladie, la médicalisation, la santé au travail et la thérapie dans le traitement des maladies incurables. La relation entre le système de santé et la société algérienne sera bien développée dans ce séminaire international qui réunira des chercheurs universitaires et des spécialistes autour des questions qui seront débattues.

Annonce

Argumentaire

La santé est un fait en rapport avec la biologie et la psychologie qui traitent des populations et des sociétés (Marc-Aléard Tremblay, 1981). Le domaine de la santé est devenu une valeur sociale cherchant à garantir la condition et le sentiment du bien-être ; et la possibilté d'être accépté par la société en tant qu'individu sociétal et biologique , un individu "capable d'agir et de travailler" (Bovina, 2006).

À cet effet, les sciences sociales sont alors devenues nécessaires pour une meilleure connaissance psychologique et sociologique des besoins et des comportements des populations. Au cours de ces dernières années , les sciences sociales ont investi le domaine de la  santé et leur développement a contribué à faire apparaître les aspects de la santé en imposant une nouvelle vision , et en s'intéressant à l'environnement, au travail et à l'écologie.

Pour illustrer l'apport des sciences sociales à la santé , l'étude du célèbre chercheur américain, Irving Kenneth Zola "Culture et Symptômes:Analyse des plaintes du malade", explique" les Américains d'origine irlandaise ne se comportent pas devant la maladie comme leurs compatriotes d'origine italienne .Les premiers ont tendance à refouler leurs maladies , à localiser leurs symptômes dans des organes comme l'oeil , le nez, la gorge, tandis que les seconds ont tendance à dramatiser leurs symptômes" (Irving Kenneth Zola, 1981).

En relation avec la méthodologie, les sciences sociales développent la pluridisciplinarité de l'acteur, sa santé et sa place dans la société ; des perspectives théoriques et des paradigmes opérant à différents niveaux d'analyse dans le but de comprendre la santé, les pratiques, et le rôle des collectivités, des institutions, des organisations et des professionnels de la santé. De plus,les études observationnelles, les entrevues, les enquêtes empiriques, l'analyse des textes et de documents, caractérisent le champ de la pensée des sciences sociales. Ces études utilisent plusieurs méthodologies combinées de diverses manières dans l'expériérimentation de la santé dans les différents espaces de la société.

C'est dans cette perspective que les débats de ce séminaire nous permettraient de comprendre la façon dont les maladies et les épidémies se propagent chez les différentes strates des populations (Schneiderman et Speers,2001). La même situation serait observée dans les lieux de travail ou de nouvelles maladies et des risques professionnels font aujourd'hui l'objet d'études en sciences sociales. Ainsi, le domaine de la santé constitue un champ des pratiques socioculturelles qui détermineraient le dysfonctionnement de la société dont les comportements des individus sont différemment évaluées face à la maladie et aux pratiques des soins et de médicalisation (Brahmia, 2010).

À ce titre la médecine traditionnelle remplacera-t-elle la pratique scientifique dans le domaine de la santé et de la médicalisation ? L'information dans le domaine de la santé est-elle bien diffusée pour instaurer les bienfaits de la médecine moderne dans la société algérienne ? Comment peut-on amplifier la prévention chez les citoyens et les malades ?

Objectif du séminaire

Le séminaire porte sur la méthodologie des apports des sciences sociales à la santé.

Dans cette optique, le séminaire propose les thèmes suivants:

1-Pratiques et statut des professionnels des sciences sociales dans le champ de la santé.

2-Prise en charge médicale ,psychologique, thérapeutique et sociale du malade et de la maladie.

3-Santé et pratiques socioculturelles dans la société algérienne.

Conditions de soumission

Langue du séminaire : le français

Les propositions doivent comprendre un titre, un résumé d'une page et les coordonées du  communicant.

Les propositions sont à envoyer à l'adresse suivante : massika.lanane2013CATI@gmail.com

Calendrier

  • Date limite d'envoi des propositions : le 20  Juillet 2013

  • Date de la réponse du comité de lecture (acceptation ou refus ) : le 31 juillet 2013
  • Date de l'envoi définitif du texte : le 15 août 2013
  • Date du séminaire : 23 septembre 2013

Comité scientifique

  • BERRETIMA Abdel Halim , Maître de conférences en sociologie, Université  de Béjaia.
  • BESSIN Marc, Chargé de recherche au CNRS,IRIS/EHESS,Paris.
  • CAUSER Jean-Yves,Maître de Conférences en sociologie , université de Huate-Alsace
  • DANONE Abdel Malek , Directeur de CHU de Béjaia
  • FERREOL Gilles professeur de sociologie , Université de Franche-Comté, Laboratoire C3S
  • LOUKIA El hechemi , professeur  en  psychologie , Université de Constantine
  • MOKRANI El Hechemi , professeur en  sociologie ,Université d'Alger
  • VASSY Carine , Maître de Conférences en sociologiede la santé , Université Paris 13
  • ZAABAR Salim , Maître de conférences en STAPS , Université de Béjaia

Comité d'organisation

Présidents d'honneur

  • Pr SAIDANI Boualem, Recteur de l'Université de Béjaia
  • Dr CHERRAD Hichem Doyen de la Faculté des Sciences Humaines et sociales

Présidente du séminaire

  • Dr Massika LANANE 

Les membres du comité d'organisation

  • AMRANE Lakhder Maître assistant en psychologie , Université de Béjaia
  • BERRETIMA Abdel Halim ,Maître de conférences en sociologie, université de Béjaia
  • BOURBAT Salima , responsable de la communication interne , Université de Béjaia
  • HATEM Wahiba , Maître Assistante en psychologie , Université de Béjaia
  • MEHENNI Zehoua ,Maître Assistante en psychologie , Université de Béjaia
  • MENDI Yacie , secrétaire général ,  FSHS, université de Béjaia
  • NEHAOUA Amin ,Maître Assistant ,STAPS, Université de Béjaia
  • SAIDANI Hafid , Informaticien, Université de Béjaia
  • SLIMANI Karima , Administatrice, Université de Béjaia
  • SAIDI Nedjma , Administratrice, Université de Béjaia
  • SOUALMIA Abderrahamane ,Maître Assistant en sociologie , Université de Béjaia
  • YAHIA Tassaàdit, Administratrice , Université de Béjaia

Lieux

  • auditorium - Campus aboudaou, université de Béjaia
    Béjaïa, Algérie

Dates

  • samedi 20 juillet 2013

Mots-clés

  • santé, Algérie

Contacts

  • Massika Lanane
    courriel : massika [dot] lanane2013CATI [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Massika Lanane
    courriel : massika [dot] lanane2013CATI [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'apport des sciences sociales à la santé », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 12 juillet 2013, http://calenda.org/255330