AccueilLes « hommes nouveaux » dans l'histoire, de l'Antiquité à nos jours

Les « hommes nouveaux » dans l'histoire, de l'Antiquité à nos jours

"New men" in history, from Antiquity to the present day

*  *  *

Publié le lundi 15 juillet 2013 par Élodie Faath

Résumé

Les « hommes nouveaux » constituent une notion intuitive que beaucoup d'historiens ont utilisé pour caractériser des individus ou des groupes d'hommes – plus rarement de femmes – étrangers, inattendus, surprenants, ayant pris place dans un autre groupe, généralement placé au-dessus de leur milieu d'origine dans la hiérarchie sociale. Le colloque propose deux axes d'étude : la catégorisation des « hommes nouveaux » par les acteurs et les historiens, et l'étude des « hommes nouveaux » en situation.

Annonce

Présentation

Il convient dans un premier temps de s’interroger sur la catégorie « hommes nouveaux », qui fut, à certaines époques (la République romaine, la Révolution, la Restauration…), utilisée par les acteurs eux-mêmes. Mais il faut également s’interroger sur l’approche que les historiens en ont eu, posant parfois leur propre imaginaire de la mobilité sociale sur les époques et les faits qu’ils ont étudiés.

Nous aborderons dans un second temps diverses déclinaisons des « hommes nouveaux » afin d’en observer les dynamiques, les points communs et différences selon les époques, les lieux et les contextes, pour essayer peut-être d’en dégager une « grammaire » commune. Un important travail de réflexion doit être menée sur l’État, dont les phases de mutations servent de véritable catalyseur pour les hommes nouveaux. Nous proposons également de croiser la question des hommes nouveaux avec celle du genre, les trajectoires d’affirmation et de promotion féminines relevant de logiques similaires de catégorisation / intégration. Nous observerons enfin des trajectoires sociales de groupes ou d’individus, en insistant sur les expériences de la mobilité.

Programme

Jeudi 10 octobre

Journée présidée et animée par Philippe Hamon (professeur, Rennes-II)

Catégoriser les hommes nouveaux

9h30-13h00

  • Robinson Baudry (maître de conférences, Paris-X) : « Les hommes nouveaux sous la République romaine. Naissance d’un modèle »
  • Boris Bove (maître de conférences, Paris-VIII) : « Réflexions sur l’ascension sociale au Moyen Âge, de Guillaume le Maréchal à Jacques Cœur »
  • Vincent Meyzie (maître de conférences, Paris-X) : « ’’Hommes nouveaux’’, ’’hommes neufs’’ : mobilité sociale et incorporation au sein des compagnies secondes (XVIIe-XVIIIe siècles) »
  • Sylvain Villaret (maître de conférences, Le Mans) : « Construire un homme nouveau. Les projets de réforme naturiste, XIXe siècle – début XXe siècle »

Les hommes nouveaux dans l’État

14h30-17h30

  • Cédric Michon (maître de conférences, Le Mans) : « Les hommes nouveaux dans les Conseils des princes de la Renaissance »
  • Sébastien Malaprade (doctorant, EHESS, Paris) : « La figure d’un letrado-juriste en France dans la première moitié du XVIIe siècle, l’homme nouveau à l’épreuve des régimes d’historicité »
  • Pierre Karila-Cohen (maître de conférences, Rennes-II) : « Le préfet comme homme nouveau dans le département : les conditions d’une rencontre (XIXe siècle) »

Vendredi 11 octobre

Journée présidée et animée par Michel Cassan (Professeur, Poitiers)

Les « hommes nouveaux » à l’épreuve du genre : la figure de la femme nouvelle

9h00-12h00

  • Philippe Tétart (maître de conférences, Le Mans) : « La championne. Féminisation et adoption d’un mot et d’une figure (1830-1930) »
  • Sophie Vergnes (docteur, Toulouse) : « Les Amazones de la Fronde, des « hommes nouveaux » au secours de la France ? Héroïsme féminin et restauration morale sous la régence d’Anne d’Autriche »
  • Christine Bard (professeur, Angers) : « Femmes nouvelles 1900 : entre mythe et réalité »

Les itinéraires sociaux des hommes nouveaux

14h00-17h00

  • Bernard Grunberg (professeur, Reims) : « “Hommes nouveaux” et Nouveau Monde »
  • Benoît Musset (maître de conférences, Le Mans) : « Trop nouveau pour être « honnête » : l’itinéraire de Loubeau de Saint-Frajou à Reims, 1766-1768 »
  • Laurent Bourquin (professeur, Le Mans) : « Une relecture de l’anoblissement en France, XVIe-XVIIIe siècles »

Lieux

  • Université du Maine, IUFM, salle de conférences - 11 boulevard Pythagore
    Le Mans, France (72)

Dates

  • jeudi 10 octobre 2013
  • vendredi 11 octobre 2013

Mots-clés

  • mobilité sociale, intégration sociale, histoire du genre

Contacts

  • Benoît Musset
    courriel : benoit [dot] musset [at] univ-lemans [dot] fr

Source de l'information

  • Benoît Musset
    courriel : benoit [dot] musset [at] univ-lemans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les « hommes nouveaux » dans l'histoire, de l'Antiquité à nos jours », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 juillet 2013, http://calenda.org/255490