AccueilLa biologisation du social : un état des pratiques

La biologisation du social : un état des pratiques

The biologisation of the social: a state of practices

*  *  *

Publié le mardi 27 août 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Le recours à des cadres de pensées biologiques tend à devenir un enjeu de plus en plus important dans de nombreux secteurs du monde social. Si les aspects théorique et idéologique de ce phénomène sont assez bien connus, ses applications dans des situations sociales concrètes sont moins bien mises en évidence, du moins pour la période contemporaine. Dans la suite de l’atelier de mai 2012 sur les usages sociaux des sciences du cerveau, tenue à New York University in Paris, sous l’égide de la MSH Paris Nord, cette nouvelle journée d’étude voudrait approfondir la cartographie des univers sociaux gagnés par cette biologisation des pratiques et approcher la diversité de ses modalités. La session de cette année souhaite privilégier les approches de terrain dans la période contemporaine (XXe-XXIe siècles).

Annonce

Présentation

Le recours à des cadres de pensées biologiques tend à devenir un enjeu de plus en plus important dans de nombreux secteurs du monde social. Si les aspects théorique et idéologique de ce phénomène sont assez bien connus, ses applications dans des situations sociales concrètes sont moins bien mises en évidence, du moins pour la période contemporaine. Dans la suite de l’atelier de mai 2012 sur les usages sociaux des sciences du cerveau, tenue à New York University in Paris, sous l’égide de la MSH Paris Nord, cette nouvelle journée d’étude voudrait approfondir la cartographie des univers sociaux gagnés par cette biologisation des pratiques et approcher la diversité de ses modalités. La session de cette année souhaite privilégier les approches de terrain dans la période contemporaine (XXe-XXIe siècles).

Organisateurs

  • Sébastien Lemerle (Paris Ouest, Cresppa/CSU)
  • Carole Reynaud-Paligot (NYU, Paris 1)

Programme

9h45 : Introduction C.Reynaud-Paligot

Première thématique : Des athlètes « naturellement » doués ?

Discutants : Gilles Raveneau et André Langaney

10h-10h30 : Manuel Schotté (Ceraps, Lille2), « Le social, le naturel et le biologique. Réflexions à partir d’une enquête sur des sportifs d’excellence »

10h30-11h : Benoit Gaudin (U. de Versailles St Quentin en Yvelines), « L’« athlète naturel » est-africain »

11h-11h20 Pause

11h20-11h50 Nicolas Martin-Breteau (CENA, EHESS), « Réflexions sur les théories des aptitudes athlétiques raciales aux États-Unis (début 20e siècle-début 21e siècle) »

11h50-12h30 : Discussion

12h30-14h Déjeuner

Deuxième thématique : La biologisation des problèmes sociaux : le cas des enfants

Discutant Wilfried Lignier

14h-14h30 : Sandrine Garcia (U. Dauphine, IRISSO, CSE) « De la difficulté scolaire à la situation de handicap : le cas de la dyslexie »

14h30-15h : Eunice Nakamura (U. Fédéral de São Paulo) (Brésil), « The banalization of childhood mental health problems and children behaviour: a comparative study between Brazil (Santos) and France (Paris XIXe) »

15h-15h45 : discussion

15h45-16h pause

16h-16h30 : Patrice Pinell (INSERM, CSE) "Biologisation du social et idéologies scientifiques"

16h30 : conclusion S. Lemerle et C. Reynaud-Paligot

Catégories

Lieux

  • salle 159 - 59-61 rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • mardi 17 septembre 2013

Mots-clés

  • biologisation, social, sports, dyslexie, idéologie, scientifique

Contacts

  • Carole Reynaud Paligot
    courriel : c [dot] reynaud-paligot [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Carole Reynaud Paligot
    courriel : c [dot] reynaud-paligot [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La biologisation du social : un état des pratiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 27 août 2013, http://calenda.org/257685