AccueilFigures féminines et masculines dans la poésie érotique moderne et contemporaine

Figures féminines et masculines dans la poésie érotique moderne et contemporaine

Feminine and masculine figures in modern and contemporary erotic poetry

Revue Le Pan poétique des Muses hors-série n°2

Le Pan poétique des Muses journal, special issue no.2

*  *  *

Publié le mardi 10 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Il s’agira d’observer la figure sous ses différentes configurations tant au niveau de l’énoncé que de l’énonciation, suivant ses acceptions étymologiques : figura signifie à la fois la figure, féminine ou masculine, en tant que personnage, mais aussi la figure de style, ou encore la figure visuelle, mouvement de l’écriture qui se juxtaposerait au dynamisme intrinsèque du dire désirant. La notion de figure, au cœur du dire érotique, semble se donner tout en reposant sur une ambiguïté fondamentale : elle est à la fois thématique, descriptive et visuelle.

Annonce

Argumentaire

Si la poésie érotique peut être considérée comme un sous-genre (dans le sens positif du terme) de la poésie, elle ne relève pourtant pas d’une thématique unique, toute vouée à Eros, mais s’avère composite et hybride. Ses manifestations sont diverses, de la sensualité pudique à l’obscénité provocatrice. La poésie érotique peut-elle se définir seulement par son contenu topique ou implique-t-elle aussi un style et un appareil formel typique ? En se penchant sur son contenu topique, une notion ambiguë ressort : la figure, sur laquelle nous nous proposons de centrer les réflexions qui auront pour objet la poésie moderne ou contemporaine écrite en différentes langues, particulièrement en français, espagnol et anglais.

Il s’agira d’observer la figure sous ses différentes configurations tant au niveau de l’énoncé que de l’énonciation, suivant ses acceptions étymologiques : figura signifie à la fois la figure, féminine ou masculine, en tant que personnage, mais aussi la figure de style, ou encore la figure visuelle, mouvement de l’écriture qui se juxtaposerait au dynamisme intrinsèque du dire désirant. La notion de figure, au cœur du dire érotique, semble se donner tout en reposant sur une ambiguïté fondamentale : elle est à la fois thématique, descriptive et visuelle.

Si la figure peut d’abord être entendue comme « personnage », masculin ou féminin, évoqué par le discours poétique, il faudra se poser la question de son identité et de sa consistance. Est-elle à rapprocher de l’archétype (la vierge, la prostituée…) ou doit-elle être rattachée à une histoire (un schéma ?) et à un contexte ? Dans quelle mesure est-elle dotée de caractéristiques figées qui (pré-)déterminent le contenu du poème érotique ?

Ainsi, s’interroger sur la figure comme personnage conduit à se demander quelles sont les répercussions de ce personnage sur le poème lui-même, notamment son déroulement (sa longueur, sa composition).

Nous nous interrogerons par ailleurs sur les liens entre ce personnage et les formes utilisées pour le « dire ». En effet, la figure est aussi rhétorique et stylistique, une large place est accordée à la métaphore et aux images, dans la poésie érotique, qui semble par ce biais jouer sur la dialectique attendue de l’écriture du désir, entre exhibition et dissimulation. Comment les figures du style et du discours élaborent-elle la suggestion du corps et de l’acte érotiques ? Comment le langage construit-il le sujet érotique : un dire élaboré (entre autres) par des figures de style pour évoquer et décrire des figures-personnages ?

Enfin, nous entendons également consacrer une place à la figure visuelle, ou dessin, et à la manière dont la disposition du texte sur la page (visualité, typographie, spatialisation) participe à la suggestion de l’acte érotique, des figures-personnages et de leur anatomie par des compositions rappelant le calligramme (« Sonnet pointu » d’Edmond Haraucourt au triangle figurant un pubis, la fleur de lys du poème éponyme de Pierre Albert-Birot imitant le sexe masculin en érection).

En quoi la dimension triple de la notion de figure permet-elle d’accentuer la transgression du point-de-vue de l’écriture (discours sous-jacent, à double entente…) ?

Ce numéro hors-série sera accompagné d’une anthologie de poèmes érotiques, inédits ou non, écrits en différentes langues, en particulier en français, espagnol et anglais.

Conditions de soumission

Prière d’adresser les propositions de contribution (300 mots environ) par courrier électronique à lucie_lavergne@hotmail.com ou carolinecrepiat@gmx.fr

avant le 30 septembre 2013.

Les articles seront à remettre pour le 15 janvier 2014.

Coordination scientifique

Numéro hors-série codirigé par Lucie Lavergne et Caroline Crépiat, centre de recherche sur les littératures et la sociopoétique.

Bibliographie indicative

  • El monte de las delicias. Poesía erótica femenina en español, Barcelona, Áltera, 2004.
  • Alexandrian, Sarane, Histoire de la littérature érotique, Paris, Payot, coll. « Petite bibliothèque Payot », 1995.
  • Bataille, Georges, L'Érotisme, Paris, Minuit, 1957.
  • Béarn, Pierre, L’Érotisme dans la poésie féminine des origines à nos jours, Paris, Pauvert, coll. « Terrain vague », 1993.
  • Bianu Zéno, Éros émerveillé, Paris, Gallimard, 2012.
  • Brulotte, Gaëtan, Phillips, John, The encyclopedia of erotic literature, New York, Routledge, 2006.
  • Dadoun, Roger, L'érotisme – De l'obscène au sublime, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 2010.
  • Delvau, Alfred, Dictionnaire érotique moderne par un professeur de langue verte (1864), Bâle, Karl Schmidt, 1995.
  • Di Folco, Philippe, Dictionnaire de la pornographie, Paris, Presses Universitaires de France, 2005.
  • Dotoli, Giovanni, La poésie érotique française, Paris, Herman, 2010.
  • Dottin-Orsini, Mireille, Cette Femme qu’ils disent fatale - Textes et images de la misogynie fin-de-siècle, Paris, Grasset et Fasquelle, 1993.
  • Goujon, Jean-Paul, Anthologie de la poésie érotique française, précédé de Une histoire de la poésie érotique française, Paris, Fayard, 2004.
  • Ouardi, Hela, L’androgyne en littérature, Dijon, Presses universitaires de Dijon, 1997.
  • Pia, Pascal (dir.), Dictionnaire des œuvres érotiques, Paris, Mercure de France, 1971.
  • Zalamea, Jorge, Erótica y poética del siglo XX, Universidad del Valle, 1992.

Catégories

Dates

  • lundi 30 septembre 2013

Mots-clés

  • poésie érotique, figure, visuel, figure de style, calligramme, moderne, contemporaine

Contacts

  • Caroline Crépiat
    courriel : carolinecrepiat [at] gmx [dot] fr
  • Lucie Lavergne
    courriel : lucie_lavergne [at] hotmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Caroline Lavergne - Crépiat
    courriel : carolinecrepiat [at] gmx [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Figures féminines et masculines dans la poésie érotique moderne et contemporaine », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 septembre 2013, http://calenda.org/258820