AccueilCapter le rite et filmer le religieux

Capter le rite et filmer le religieux

Capturing rituals and priests

Les images du religieux

Images of priests

*  *  *

Publié le mercredi 11 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

La revue ThéoRèmes lance un appel à communication relatif aux images du religieux, quelles qu’elles soient, en s’interrogeant plus spécifiquement sur la manière et sur les effets de cette captation. Deux directions nous intéressent : comment faire pour capter le rite et le religieux en général ? Qu'est-ce que le religieux fait à la production des images ? Nous invitons les chercheuses et chercheurs en sciences humaines et sociales et en philosophie ainsi que des artistes, vidéastes ou cinéastes à proposer leur projet.

Annonce

Argumentaire

La revue ThéoRèmes lance un appel à communication relatif aux images du religieux, quelles qu’elles soient, en s’interrogeant plus spécifiquement sur la manière et sur les effets de cette captation. Le rite et la pratique religieuse sont des adresses à quelque chose ou quelqu’un, un Dieu, un ancêtre, un esprit, une force invisible, etc. Or l’image ne peut pas saisir ce qui est interpelé, prié, imploré ou remercié. Capter par l’image un phénomène religieux laisse donc apparemment, par principe, un absent. On sait que l’athéisme ou le scepticisme sont généralement tenus comme des procédés heuristiques des sciences sociales ou même de la philosophie des religions. On ne mentionnera pas un dieu ou un esprit parmi les entités ultimes présupposés par la théorie. Qu’en est-il des photographies ou des films ayant pour thème le religieux ? Est-il possible de surmonter cette absence ?

Deux autres directions intéressent notre revue. D’une part, les différents procédés pour capter. Un artiste ne procède-t-il pas différemment d’un anthropologue qui filme ou photographie ? Un cinéaste et un photographe ont aussi des ressources bien différentes. L’enjeu est de mesure ce qu’apporte l’image par rapport à l’écrit, ce qui s’étudie, se ressent, de communique dans l’image photographique ou filmique du religieux et que l’on ne peut pas retrouver ailleurs. D’autre part, les publics varient. Qu’attend-on et que fait-on d’une captation du rite ou plus généralement par des images de phénomènes religieux ? Le pouvoir des images ne captive-t-il pas le spectateur ?

Plus généralement, la fabrication des images relatives au religieux est l’objet principal de cet appel à communication. Deux directions nous intéressent : comment faire pour capter le rite et le religieux en général ? Qu'est-ce que le religieux fait à la production des images ?

Conditions de soumission

Nous invitons les chercheuses et chercheurs en sciences humaines et sociales et en philosophie ainsi que des artistes, vidéastes ou cinéastes à proposer leur projet  (autour de 5000 signes) selon la procédure suivante :

6 décembre 2013 : réception des propositions à l’adresse : theoremes@revues.org

Décembre 2013 : présélection assurée par le comité de rédaction.


1 juin 2014 : réception des textes pour relecture en double aveugle et évaluation par le comité scientifique.


Septembre 2014 : retour des évaluations aux auteur-e-s pour d’éventuelles corrections.


Décembre 2014 : publication du numéro, mise en ligne sur le site revues.org.

Au sein de la rédaction, le suivi du numéro sera principalement assuré par Anne Dubos, anthropologue, artiste multimédia, chercheuse pour l’ANR TerrHAB (PACTE, Grenoble) et associée à l’ARTMAP (Paris X).

Dates

  • vendredi 06 décembre 2013

Mots-clés

  • religion, image, épistémologie, film, rituel

Contacts

  • Yann Schmitt
    courriel : yannschmitt [at] me [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Yann Schmitt
    courriel : yannschmitt [at] me [dot] com

Pour citer cette annonce

« Capter le rite et filmer le religieux », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 11 septembre 2013, http://calenda.org/258838