AccueilLa prévention dans les Nord et les Sud à l’épreuve du terrain

La prévention dans les Nord et les Sud à l’épreuve du terrain

Prevention in the North and South and the challenge of terrain

Notion, représentations et pratiques locales

Notions, representations and local practices

*  *  *

Publié le vendredi 13 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Cette journée vise à susciter des échanges entre les chercheurs de plusieurs disciplines, les praticiens et les entreprises autour des représentations et pratiques locales de la prévention, en croisant expériences et études de cas provenant des Nord comme des Sud. Basée sur le croisement des approches, des domaines d’intervention et des objets traités, cette journée de réflexion pluridisciplinaire devrait permettre d’explorer les déclinaisons tant conceptuelles qu’opérationnelles de la notion de prévention à la lumière de l’expérience de spécialistes. Anthropologues, médecins, nutritionnistes, santépubliciens… contribueront à cette réflexion à partir d’études de cas ou de leur pratique. 

Annonce

Org. : Anne-Gaël Bilhaut & Michèle Guillaume 

Laboratoire d’anthropologie sociale et culturelle, ISHS, Université de Liège
Département des sciences de la santé publique (Aspects spécifiques), Université de Liège

Les actions de prévention en santé publique ne sont pas toujours construites sur une connaissance approfondie du terrain, des pratiques et des publics qu’elles visent. Or risque et prévention sont des constructions locales sous-tendues par des représentations. Celles-ci sont-elles prises en en compte par les acteurs de la prévention ? Si oui, comment et pour quels résultats ? Quelles difficultés rencontrent-ils et comment les dépasser ?

Argumentaire

La catégorie de risque est localement et culturellement construite, dans un contexte et une situation donnés. Pourtant, c’est sur le risque et sa prévention que le champ de la santé publique se fonde. Selon J.-P. Dozon et D. Fassin, dans le rapport étroit entre culture et santé publique, on a d’ailleurs affaire « à une interaction entre des codes culturels (formulant les uns et les autres des vérités par rapport à des théories locales). Perspective qui ne se veut pas radicalement relativiste (en ce qu’elle renverrait dos-à-dos tous ces codes comme équivalents en termes de fondement scientifique ou d’efficacité sanitaire), mais simplement pluraliste (en ce qu’elle reconnaît l’existence de ces codes et la nécessité de les prendre en compte comme tels) ». De là, l’importance du « travail de terrain » dans l’étude des risques et des actions de prévention en santé publique : révélateur de pratiques, de perceptions, de discours et, de représentations intriquées et plus ou moins explicites. Le terrain permet de comprendre les « freins » à la prévention, y compris lorsque le risque est connu.

Que recouvre exactement la notion de prévention selon les disciplines ? Sur quels présupposés reposent les usages différenciés de la notion dans les pays du Nord et dans les pays du Sud ? Existe-t-il un usage commun ? Ou encore, quelle place est faite aux perceptions et aux pratiques locales de la prévention selon les disciplines ? Voici quelques-unes des questions de départ qui ont motivé l’organisation de cette journée d’étude.

Le terrain permet également d’interroger la notion de prévention. En santé publique, celle-ci renvoie à des situations, des expériences et des réalités diverses : maladies infectieuses, maladies chroniques, insécurité alimentaire, obésité, sommeil, tabagisme, alcoolisme, grossesses, santé mentale… Ces expériences et réalités sont étudiées et font l’objet d’actions préventives, comme de soins de santé, à différentes échelles. Mais qu’en est-il du point de vue des usagers et communautés visés par les messages et actions de prévention ? Comment eux-mêmes perçoivent-ils la prévention ? Quelle est la part de l’environnement, du système de santé, des acteurs de la prévention, du politique, de l’entourage dans la construction locale de la notion de prévention ? En d’autres termes, comment repenser la notion de prévention, à partir du terrain, des pratiques, des disciplines (anthropologie, médecine, santé publique, nutrition, agronomie…) ?

En tenant compte du contexte social, culturel, environnemental des usagers, la notion de prévention pourra être questionnée : quels liens font-ils entre les actions de prévention qu’ils ont suivies et leur santé ? Quelle est la place du système de santé et des croyances dans les pratiques préventives ? Entre la préconisation de nouveaux comportements et l’accès à des produits et messages exogènes qui bouleversent les modes de vie, comment les publics opèrent-ils des choix ? Qui sont les acteurs de la prévention, leur provenance et leurs modes d’action ? Quels sont, le cas échéant, les modes de concertation entre programmes de prévention et systèmes de santé ? Contribuent-ils à un meilleur équilibre entre prévention et soins curatifs ?

Cette journée d’études organisée à l’Université de Liège vise à susciter des échanges entre les chercheurs de plusieurs disciplines, les praticiens et les entreprises autour des représentations et pratiques locales de la prévention, en croisant expériences et études de cas provenant des Nord comme des Sud.

Basée sur le croisement des approches, des domaines d’intervention et des objets traités, cette journée de réflexion pluridisciplinaire devrait permettre d’explorer les déclinaisons tant conceptuelles qu’opérationnelles de la notion de prévention à la lumière de l’expérience de spécialistes.

Anthropologues, médecins, nutritionnistes, santépubliciens… contribueront à cette réflexion sur la notion de prévention à partir d’études de cas ou de leur pratique. En croisant les expériences des Nord et des Sud, sur des domaines variés (alimentation, sommeil, maladie…), cette journée d’études entend contribuer à une compréhension renouvelée de la prévention.

Avec la participation de

  • Brice Faraut, Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel Dieu
  • Hélène Giacobino, J-Pal Europe
  • Michèle Guillaume, Univ. de Liège
  • Yannick Jaffré, EHESS, CNRS
  • Suvi Tuulikki Kangas, Nutriset
  • Adeline Lescanne, Nutriset
  • Raymond Massé, Univ. Laval (Québec)
  • Damien Rwegera, Uraca, Paris
  • Didier Vranken, Univ. de Liège

Programme

8h15 Accueil café

9h00 – 9h30  OUVERTURE DE LA JOURNÉE

  • « Présentation de la journée », Denis Porignon, Santé Internationale, ULg (Belgique)

  • « Penser l’incertain dans les sociétés contemporaines », Didier Vranken, ISHS, ULg (Belgique)

9h30 – 9h40 INTRODUCTION

  • Anne-Gaël Bilhaut, ISHS, ULg (Belgique)

  • Michèle Guillaume, Santé publique, ULg (Belgique)

9h40 – 10h40 CONFÉRENCE INAUGURALE

  • « La prévention : enjeux éthiques, culturels et politiques », Raymond Massé, Université Laval (Québec)

10h40 – 11h00 Pause

  • 11h00 – 11h30 : « Innovative nutritional solutions to prevent stunting during the “1000 days »
, Suvi Tuulikki Kangas, Nutriset (France)
  • 11h30 – 12h00 : « Enfances et malnutritions au Nord Togo : réflexions anthropologiques »
, Yannick Jaffré, EHESS, CNRS (France)
  • 12h00 – 12h30 - « Pourquoi payer ? Le défi de la médecine préventive: augmenter les taux de participation »
, Hélène Giacobino, J-PAL Europe (France)

12h30 – 13h30 Déjeuner 

  • 13h30 – 14h00 - « Le Programme EDUDORA2 : Quelles leçons tirer de l’étude des représentations au sein de la triade patient/soignant/famille pour la prévention des maladies chroniques ? » , Sophie Degrange et Michèle Guillaume, Santé publique, ULg (Belgique)
  • 14h00 – 14h30 - « La prévention du SIDA en Afrique : quels acteurs, quelles stratégies et quels outils pour réussir ? »
, Damien Rwegera, Uraca (France)

14h30 – 15h45 TABLE RONDE : « Associations, entreprises, chercheurs : quelles interactions pour la prévention ? »


Animateur : Olivier Bruyère, Santé publique, ULg (Belgique)


Participants :

  • Jean-Paul Allonsius, fondateur de l’association BOLD et de l’European Obesity Day (Belgique)

  • Yannick Jaffré, EHESS, CNRS (France)

  • Adeline Lescanne, Nutriset (France)
  • Denis Porignon, Santé Internationale, ULg (Belgique)
  • Damien Rwegera, URACA (France) 

15h45 CONCLUSIONS

  • Michèle Guillaume et Anne-Gaël Bilhaut, ULg (Belgique)

16h00 Clôture

Lieux

  • Université de Liège, salle des professeurs - Place du Vingt Août
    Liège, Belgique (4000)

Dates

  • vendredi 20 septembre 2013

Mots-clés

  • prévention, santé, santé publique, terrain, anthropologie, malnutrition, obésité

Contacts

  • Anne-Gael Bilhaut
    courriel : agbilhaut [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Anne-Gael Bilhaut
    courriel : agbilhaut [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La prévention dans les Nord et les Sud à l’épreuve du terrain », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 13 septembre 2013, http://calenda.org/259178