AccueilRecherches relatives au Moyen Âge tardif et à la première modernité

Recherches relatives au Moyen Âge tardif et à la première modernité

Research relating to the late Middle Ages and early modernity

Rencontre doctorale

*  *  *

Publié le mercredi 18 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Depuis l’essor des universités jusqu’aux bouleversements engendrés par la science galiléenne, l’Europe vit d’incessants questionnements qui remettent en cause ses équilibres politiques et leurs légitimations, qui ébranlent les fondements de l’unité confessionnelle et déplacent les limites du savoir et de la création. En tentant de transcender les clivages hérités d’une longue tradition historiographique, le département de recherche « transitions » se penche sur les mutations qui caractérisent le Moyen Âge tardif et la première modernité. Résolument multidisciplinaire, ce département entend élargir les intérêts à la constellation des facteurs qui ont concouru à la construction politique et culturelle des cadres dans lesquels nous nous définissons aujourd’hui encore.

Annonce

Argumentaire

Depuis l’essor des universités jusqu’aux bouleversements engendrés par la science galiléenne, l’Europe vit d’incessants questionnements qui remettent en cause ses équilibres politiques et leurs légitimations, qui ébranlent les fondements de l’unité confessionnelle et déplacent les limites du savoir et de la création. En tentant de transcender les clivages hérités d’une longue tradition historiographique, le département de recherche Transitions se penche sur les mutations qui caractérisent le Moyen Âge tardif et la première modernité. Résolument multidisciplinaire, ce département entend élargir les intérêts à la constellation des facteurs qui ont concouru à la construction politique et culturelle des cadres dans lesquels nous nous définissons aujourd’hui encore.

Dans le cadre de la formation doctorale des jeunes chercheurs intéressés par cette période – toutes disciplines confondues –, Transitions organisera les jeudi 30 et vendredi 31 janvier 2014 deux journées de rencontre entre doctorants originaires de la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Cette initiative a pour but de favoriser l'échange et la confrontation des idées et des méthodes de recherche entre étudiants, doctorants et chercheurs de différents pays et qui s’intéressent aussi bien à des questions d’histoire que d’histoire de l’art, de musicologie, de philologie, de linguistique ou encore de littérature française ou italienne. Ces journées seront organisées autour des communications des doctorants en début comme en fin de thèse qui seront invités à présenter les enjeux et les méthodes de leurs travaux de recherche. Les communications feront l’objet de discussions que l’on souhaite résolument transdisciplinaires.

Conditions de soumission

Les communications n’excéderont pas vingt minutes.

Elles seront présentées en français ou en anglais.

Les orateurs pourront concentrer leur présentation sur le coeur et la méthodologie de leurs recherches. À l'issue de chacune des interventions, un court débat sera engagé avec les auditeurs.

Le comité organisateur attend les propositions des doctorants sous forme d’un dossier à adresser au DR Transitions (transitions@ulg.ac.be) par courriel en fichier joint

 pour le vendredi 1er novembre 2013 au plus tard.

Ce dossier comprendra les coordonnées personnelles du doctorant et celles du / des directeur/s de recherche, l’intitulé de la thèse, l’intitulé de la communication, l’année d’inscription en thèse et un résumé d'une quinzaine de lignes de la communication proposée, rédigé en français ou en anglais.

Un avis d'acceptation ou de refus de la communication sera envoyé aux doctorants durant les derniers jours de novembre.

Chaque doctorant est invité à se renseigner auprès de son université sur la possibilité de valoriser sa participation aux journées dans le cadre de sa formation doctorale attestation, obtention d’ECTS, etc.).

Les organisateurs fourniront, à l’issue du séminaire, un document certifiant la participation active du doctorant.

Comité organisateur

  • Anne-Sophie Laruelle
  • Julien Régibeau
  • Arnaud Rusch
  • Samuelle Warnauts

Comité scientifique

  • Dominique Allart – Histoire de l’art et archéologie des Temps ModernesAnnick Delfosse – Histoire Moderne
  • Laure Fagnart – Histoire de l’art et archéologie des Temps Modernes
  • Paola Moreno – Langue et littérature italiennes
  • Benoît Van den Bossche – Histoire de l’art et archéologie du Moyen ÂgePhilippe Vendrix – Musicologie

Lieux

  • Université de Liège, Faculté de Philosophie et Lettres - Place du XX Août 7-9
    Liège, Belgique (4000)

Dates

  • vendredi 01 novembre 2013

Mots-clés

  • Moyen Âge, première modernité, méthodologie, transition

Contacts

  • Comité organisateur
    courriel : AS [dot] Laruelle [at] ulg [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • A.-S. Laruelle, J. Régibeau, A. Rusch, S. Warnauts Comité organisateur
    courriel : transitions [at] ulg [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Recherches relatives au Moyen Âge tardif et à la première modernité », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 18 septembre 2013, http://calenda.org/259714