AccueilRacialisation et mondialisation (2013-2014)

Racialisation et mondialisation (2013-2014)

Racialisation and globalisation (2013-2014)

Enjeux contemporains / perspectives historiques

Contemporary issues / Historical perspectives

*  *  *

Publié le mercredi 25 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

L’objectif du séminaire est de s’intéresser plus spécifiquement au processus de catégorisation, en analysant la construction et la diffusion de ces catégories raciales / ethniques / religieuses, un processus qui rend ces dernières « réelles », « objectives », actives au sein des relations sociales. Il s’agira de cerner la plasticité de ces notions ainsi que leurs usages politiques, sociaux, culturels et économiques. Nous essayerons de comprendre comment les acteurs sociaux, dans les contextes institutionnels et socio-historiques spécifiques, perçoivent et vivent la différence, les représentations qu’ils construisent, la réception et la circulation de ces dernières. Nous cherchons à cerner les variations dans la perception et le sens d’un évènement selon l’angle d’analyse : national, local, transnational, voire « global » mais aussi à prendre en compte l’importance de la « longue durée » et la question controversée des éventuels héritages coloniaux. L’approche se veut pluridisciplinaire (histoire, sociologie, ethnologie, anthropologie, science politique, littérature, histoire de l’art) et comparatiste.

Annonce

Séminaire Paris 1 – MSH Paris Nord – NYU Paris, organisé par Beth Epstein (NYUParis) et Carole Reynaud-Paligot (Paris 1/MSH Paris Nord)

Présentation

Depuis quelques décennies, on observe une montée des mouvements identitaires en France et dans de nombreuses régions du monde.  Ces enjeux identitaires sont perceptibles au sein de questions d’actualités qui occupent une place de plus en plus centrale dans nos espaces publics : les vertus du multiculturalisme ou son « échec », la discrimination positive, les révisionnismes postcoloniaux, les revendications identitaires - essentialisantes pour certains, émancipatrices pour d’autres-, la montée des extrémismes, les angoisses urbaines, les “guerres de mémoires” etc. 

Dans ces thématiques brûlantes, les  processus de catégorisation sont pleinement opératoires. Ainsi, alors que les catastrophes du XXème siècle ont rendu la notion de  « race » impensable, elle continue néanmoins à structurer les pensées et la politique dans un monde où les frontières d’antan deviennent paradoxalement de plus en plus fluides. Comment expliquer la permanence de ces catégories qui ont si fortement façonné le monde moderne, alors que l’intensification des échanges semble rendre les identités moins rigides ?

L’objectif du séminaire est de s’intéresser plus spécifiquement au processus de catégorisation, en analysant la construction et la diffusion de ces catégories raciales/ethniques/religieuses, un processus qui rend ces dernières « réelles », « objectives », actives au sein des relations sociales. Il s’agira de cerner la  plasticité de ces notions ainsi que leurs usages politiques, sociaux, culturels et économiques. Nous essayerons de comprendre comment les acteurs sociaux, dans les contextes institutionnels et socio-historiques spécifiques, perçoivent et vivent la différence, les représentations qu’ils construisent, la réception et la circulation de ces dernières. Nous cherchons à cerner  les variations dans la perception et le sens d’un évènement selon l’angle d’analyse : national, local, transnational, voire “global” mais aussi  à prendre en compte l’importance de la “longue durée” et la question controversée des éventuels héritages coloniaux. L’approche se veut pluridisciplinaire (histoire, sociologie, ethnologie, anthropologie, science politique, littérature, histoire de l’art) et comparatiste.

Les séminaires sont ouverts à tout chercheur(e), étudiant(e), citoyen(e) qui de près ou de loin s’intéresse à ces sujets. Entrée libre. 

Programme

Nouveau lieu, nouveaux horaires : de 15h00 à 17h00 , 17 rue de la Sorbonne, esc. C, 3e étage, salle Picard 3.

Lundi 18/11

  • Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed, « La construction du "problème musulman" en France »

Lundi 16/12

  • Séance de travail avec les étudiants

Lundi 20/01

  • Jean-Loup Amselle, « La globalisation de l'ethnicité »

Lundi 17/02

  • Daniel Sabbagh et Megali Bessone, « Race, racisme, discrimination »

Lundi 17/03

  • Stéphane Beaud, « Le footbal comme objet d'étude de l'interaction des variables de classe et race »

Lundi 07/04

  • S. Romi Mukherjee, « Marianne Métisse : Race, Représentation et Iconographie Républicaine »

Lundi 12/05

  • Nadia Malinovich, « La « racialisation » puis la « déracialisation » des Juifs en France et aux Etats-Unis de 1920 à nos jours »

Lundi 16/06

  • Kemi Apovo, « Blaxploitation : Une esthétique de la contestation ? »

Lieux

  • Université Paris 1, esc. C, 3e étage, salle Picard 3 - 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France (75005)

Dates

  • lundi 18 novembre 2013
  • lundi 16 décembre 2013
  • lundi 20 janvier 2014
  • lundi 17 février 2014
  • lundi 17 mars 2014
  • lundi 07 avril 2014
  • lundi 12 mai 2014
  • lundi 16 juin 2014

Mots-clés

  • racialisation, mondialisation

Contacts

  • Carole Reynaud Paligot
    courriel : c [dot] reynaud-paligot [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Carole Reynaud Paligot
    courriel : c [dot] reynaud-paligot [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Racialisation et mondialisation (2013-2014) », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 25 septembre 2013, http://calenda.org/260097