AccueilRisque et histoire. Quel bilan tirer de la recherche historique internationale ?

Risque et histoire. Quel bilan tirer de la recherche historique internationale ?

Risk and History: How to assess international historical research activities?

XXII ème congrès du comité international des sciences historiques – RT 6

XXII Congress of international committee of historical sciences – RT 6

*  *  *

Publié le jeudi 26 septembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Le concept de « risque », élaboré notamment par les sociologues Ulrich Beck, Anthony Giddens et Robert Castel, par l’anthropologue Mary Douglas, et par le philosophe politique François Ewald, a été au cœur de nombreuses discussions scientifiques depuis plus de deux décennies. Un moment ignoré par la communauté historienne internationale, le concept de risque a attiré récemment l’attention d’un nombre grandissant d’historiens et d’historiennes dans le monde. Cet appel à candidatures vise à recruter des chercheurs et chercheures, spécialistes des usages variés du risque dans l’histoire, qui auront à commenter un texte qui proposera un bilan de la recherche historique internationale et des perspectives d’avenir pour la discussion scientifique.

Annonce

Argumentaire

Le concept de « risque », élaboré notamment par les sociologues Ulrich Beck, Anthony  Giddens et Robert Castel, par l’anthropologue Mary Douglas, et par le philosophe  politique François Ewald, a été au cœur de nombreuses discussions scientifiques depuis  plus de deux décennies. Un moment ignoré par la communauté historienne  internationale, le concept de risque a attiré récemment l’attention d’un nombre  grandissant d’historiens et d’historiennes dans le monde. Pour l’instant, il apparaît  clairement que l’historiographie internationale a largement privilégié l’étude de cas, ne  serait-ce que pour invalider le méta-récit téléologique de la « société du risque » de  Beck et al. Mais au-delà de cette réaction critique historienne nécessaire, le concept  invite également à réfléchir à une problématisation du rôle du risque dans l’histoire ; en  somme à dégager une série de questionnements de nature transversale qui permettrait  de baliser une discussion scientifique déjà menacée par l’inévitable éclatement apporté  par la multiplication des études dans des champs de recherche variés (histoire du  capitalisme, des modes de gouvernement de la pauvreté et du crime, des technologies, du rapport à la nature, de la santé physique et mentale, des stratégies familiales, etc.).

Cet appel à candidatures vise donc à recruter quatre chercheurs et chercheures,  spécialistes des usages variés du risque dans l’histoire, qui auront à commenter un texte  qui proposera un bilan de la recherche historique internationale et des perspectives d’avenir pour la discussion scientifique.

Modalités de soumission

Les propositions de communication ne devront pas dépasser 2500 signes et seront accompagnées par une petite notice biographique.

Elles devront être transmises par courrier électronique

  • à Martin Petitclerc (petitclerc.martin@uqam.ca)
  • et Robert Frank (sgcish1@gmail.com)

avant le 30 octobre 2013.

Le congrès aura lieu du 23 au 29 août 2015.

Modalités de sélection

Les organisateurs et organisatrices de séance (http://www.cish.org/congres/appels-CfP.html) ont la responsabilité scientifique du choix des intervenants et des intervenantes.

Selon les directives du CISH, ils ou elles doivent choisir des spécialistes reconnus dans le champ scientifique considéré et provenant de différents pays.

Ils ou elles doivent tenir compte d'un équilibre entre les sexes et les générations.

Catégories

Lieux

  • Jinan, Chine

Dates

  • mercredi 30 octobre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • risque, accident, environnement, danger, historiographie, Beck, Giddens, Ewald, Douglas

Contacts

  • Martin Petitclerc
    courriel : petitclerc [dot] martin [at] uqam [dot] ca

Source de l'information

  • Martin Petitclerc
    courriel : petitclerc [dot] martin [at] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Risque et histoire. Quel bilan tirer de la recherche historique internationale ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 26 septembre 2013, http://calenda.org/260239