AccueilÉmergences d'une littérature militaire en français (XIIe-XVe siècle)

Émergences d'une littérature militaire en français (XIIe-XVe siècle)

Emergences of a military literature in French, 12th-15th century

*  *  *

Publié le jeudi 03 octobre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Le succès médiéval des deux fondateurs de la culture militaire antique que sont Végèce et Frontin se mesure à l’importance numérique des manuscrits et des traductions dans diverses langues vernaculaires européennes. Doit-on penser qu’il existe, à côté d’autres savoirs reconnus comme tels dans les écoles et les universités, une culture militaire, qui est moins une pratique qu’un jeu d’autorités à une époque où l’on présente souvent la stratégie comme embryonnaire ? Si l’autorité de Végèce est nette, d’autres écrits sur la guerre font leur apparition, en particulier en langue vernaculaire, et contribuent à l’élaboration d’un ensemble dont l’enjeu diffère d’une littérature strictement savante. Le présent colloque voudrait mettre en évidence ces textes en tentant de définir les enjeux et les formes d’une littérature militaire au Moyen Âge. 

Annonce

Présentation

Le succès médiéval des deux fondateurs de la culture militaire antique que sont Végèce et Frontin se mesure à l’importance numérique des manuscrits et des traductions dans diverses langues vernaculaires européennes. Doit-on penser qu’il existe, à côté d’autres savoirs reconnus comme tels dans les écoles et les universités, une culture militaire, qui est moins une pratique qu’un jeu d’autorités à une époque où l’on présente souvent la stratégie comme embryonnaire ? Si l’autorité de Végèce est nette, d’autres écrits sur la guerre font leur apparition, en particulier en langue vernaculaire, et contribuent à l’élaboration d’un ensemble dont l’enjeu diffère d’une littérature strictement savante.

Le présent colloque voudrait mettre en évidence ces textes en tentant de définir les enjeux et les formes d’une littérature militaire au Moyen Âge : est-ce pour une éducation des seigneurs laïcs, pour une mise en évidence du chef de guerre et d’un idéal de combattant, ou des réflexions sur les stratégies qui se construisent par la confrontation entre les expériences de terrain et les textes d’autorités ? Sont-ils à l’origine d’un lexique technique et d’une culture spécialisée ? Leur présence dans les bibliothèques monastiques ou les bibliothèques féminines invitent à envisager des usages multiples, qui ne sont peut-être pas seulement pour une pratique militaire. Outre la transmission de Végèce et de Frontin, leurs usages et leur réception, on s’intéressera aux formes des écrits militaires et aux développements hors de ces écrits du XIIe siècle au XVe siècle. 

Programme 

JEUDI 17 OCTOBRE

Matinée : 9h30 – 12h30

9h30  Accueil des participants

  • 10h00  Ouverture par Brigitte Mondrain, directrice de l’EA SAPRAT (EPHE) et par Joëlle Ducos et Hélène Biu
  • 10h15 Philippe Contamine (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) : Conférence liminaire

Pause

  • 11h15 Yann Le Bohec (Université de Paris-Sorbonne) : « La littérature militaire d'époque romaine »
  • 11h45 Martin Aurell (CESCM – Poitiers) : « La réception de la littérature militaire par la chevalerie des XIIe et XIIIe  siècles »

Discussion

Après-midi : 14h00 – 17h30

  • 14h00  Marie-Hélène Tesniere (BnF - Paris) : « Le concept de guerre juste dans la traduction des décades de Tite-Live par Pierre Bersuire »
  • 14h30  Joëlle Ducos (Université de Paris-Sorbonne) : « Jean de Salisbury et Végèce »
  • 15h00  Xavier Renedo Puig (Université de Girona) : « Le Tractat de les armes et de la guerre. Chapitres 213-356 de l'encyclopédie politique connue sous le titre Dotzè del Crestià - Végèce et Francesc Eiximenis »

Discussion

Pause

  • 16h15 Outi Merisalo (Université de Jyväskylä- Finlande) : « Le Vegesce anonyme de 1380 : texte, contexte et transmission »
  • 16h45 Frédéric Duval (École nationale des chartes - Paris) : « Comment dénommer les lances des Romains en français médiéval? »

Discussion

VENDREDI 18 OCTOBRE

Matinée : 9h30 – 12h30

  • 9h30 Marion Bonansea (Université de Paris-Sorbonne) : Nommer la guerre dans quelques chansons de geste (XIIe-XIIIe siècles).
  • 10h00 Jean Devaux (Université du Littoral Côte d'Opale): Entre idéal et réalités militaires : l'exemple du chroniqueur bourguignon Jean de Wavrin

Discussion

Pause

  • 11h00 Catherine Croizy-Naquet (Université de Paris III-Sorbonne nouvelle) :  "L'Estoire de la guerre sainte, l'ébauche d'un traité militaire ?»
  • 11h30 Louis-Gabriel Bonicoli (Université Paris-Ouest / BnF) : « Illustrer la littérature militaire dans les premières éditions imprimées : l'exemple des ouvrages publiés par Antoine Vérard)

Discussion

Après-midi : 14h00 – 16h15

  • 14h00 Hélène Biu (Université de Paris-Sorbonne) : « Entre figure(s) d'autorité et reconstruction de l'Auteur : Végèce, Honorat Bouvet et Christine de Pizan »
  • 14h30 Elena de la Cruz Vergari ('Universitat Rovira i Virgili de Tarragone) : « La traduction anonyme de Végèce effectuée à Acre »

Discussion

  • 15h15 Michelle Szkilnik (Université de Paris III-Sorbonne nouvelle) : « Les discours sur la guerre dans le Jouvencel de Jean de Bueil »
  • 15h45 Anne Salamon (Université de Laval) : « La bataille d'Arthur contre les Romains : états du savoir militaire dans les traductions de Geoffroy de Monmouth »

Discussion

16h30 Conclusion

Avec le soutien de l’EA 4509 Sens Texte Informatique Histoire (Université Paris-Sorbonne), de l’Ecole Doctorale V Concepts et Langages de l’université Paris-Sorbonne, de l’EA 4116 SAPRAT de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes

Organisateurs : Joëlle Ducos (Paris-Sorbonne/EPHE) et Hélène Biu (Paris-Sorbonne)

Lieux

  • Bâtiment France, EPHE, salle 123 - 190, Avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 17 octobre 2013
  • vendredi 18 octobre 2013

Mots-clés

  • art militaire, langue vernaculaire, traduction, Moyen Âge, littérature militaire

Contacts

  • Joëlle Ducos
    courriel : joelle [dot] ducos [at] paris-sorbonne [dot] fr
  • Hélène Biu
    courriel : helenebiu [at] voila [dot] fr

Source de l'information

  • Joëlle Ducos
    courriel : joelle [dot] ducos [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Émergences d'une littérature militaire en français (XIIe-XVe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 03 octobre 2013, http://calenda.org/260748