AccueilCritique d'art et médium

Critique d'art et médium

The criticism of art and medium

*  *  *

Publié le mardi 08 octobre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Dans le cadre du projet « Discours critique et médium », coordonné par Ivanne Rialland et qui s'inscrit dans l'axe « Littérature, arts, médium » (LAM) mené par Bernard Vouilloux au sein de l'équipe « Littérature française XIXe-XXIe » de Paris-Sorbonne, sera organisée le 5 avril 2014, à la maison de la recherche, une journée d'étude portant plus spécifiquement sur la critique d'art dans les différents médiums (supports), aux XIXe et XXe siècles. Il s'agira de se demander en quoi le support de diffusion (journal, revue, catalogue, monographie, etc.) influe sur le discours et sur la forme de la critique d'art.

Annonce

Argumentaire

Dans le cadre du projet « Discours critique et médium », coordonné par Ivanne Rialland et qui s'inscrit dans l'axe « Littérature, arts, médium » (LAM) mené par Bernard Vouilloux au sein de l'équipe « Littérature française XIX-XXIe » de Paris-Sorbonne, sera organisée le 5 avril 2014 une journée d'étude portant plus spécifiquement sur la critique d'art dans les différents médiums (supports), aux XIXe et XXe siècles. Il s'agira de se demander en quoi le support de diffusion (journal, revue, catalogue, monographie, etc.) influe sur le discours et sur la forme de la critique d'art.

Par « critique d'art », nous incluons la critique sur toutes les formes d'art (arts plastiques, musique, danse, cinéma, etc.), à l'exclusion de la critique littéraire, puisque la réflexion sur les « passages » entre différentes formes d'art et différents supports sera au centre des problématiques. Il sera en revanche possible de comparer, chez un même auteur, la critique littéraire et la critique d'art, si la question du support médiatique est en jeu. De même, sera compris dans la « critique d'art », de façon assez large, tout texte qui propose un regard informé sur une œuvre d'art, présente et passée, qu'il émane d'un spécialiste, d'un universitaire, d'un artiste, d'un homme de lettres, d'un scientifique, d'un polygraphe, etc. Les réflexions sur la légitimité du critique seront d'ailleurs privilégiées : qui a le droit de prendre la plume et de faire œuvre de critique ? À partir de quand la critique est-elle considérée comme une « bonne » critique ou une critique sérieuse ? Cette question de la légitimité est également fortement liée au support de diffusion/réception.

Il s'agira également de questionner les liens historiques ou esthétiques qui déterminent le choix d'un médium : quels sont les liens entre forme artistique et support d'écriture ? Peut-on confirmer ou infirmer certains déterminismes apparents, ou d'autres contraintes, d'ordre éthique, économique, matériel ? Que se passe-t-il entre l'écoute d'une œuvre musicale et sa critique écrite, ou même orale (radio) ? Inversement, le support de diffusion informe-t-il le discours et la forme de la critique d'art, et dans quelle mesure ? Il sera notamment intéressant de se pencher sur les aspects formels de la critique d'art, en fonction de tel ou tel médium : quelles sont, par exemple, les caractéristiques esthétiques de la critique dans les préfaces de catalogues d'exposition, dans les revues spécialisées, dans la presse quotidienne ?

Les approches diachroniques et synthétiques seront privilégiées, mais les études monographiques ne sont bien sûr pas exclues, si elles permettent de mettre en valeur certaines tendances plus larges, ou réfléchissent sur l'utilisation, par un écrivain, de différents médiums pour sa critique d'art. Quelles conséquences, par exemple, peut avoir la reprise d'une critique de presse en volume ? Quels en sont les enjeux, éditoriaux et esthétiques ? Quels en sont les effets sur la vie littéraire et sur la création des valeurs littéraire et artistique ?

Dans cette optique, les propositions de communication pourront porter – entre autres – sur les axes suivants, mais toutes les réflexions en accord avec les problématiques évoquées seront bien sûr prises en compte :

  • approche par auteur : elle devra être nécessairement diachronique ou synthétique, et s'interroger sur la permanence ou les transformations de l'écriture, d'un médium à l'autre. Quel rapport entretiennent les auteurs avec les arts ou les lieux artistiques (expositions, musées), et comment l'émotion esthétique est-elle retransmise, selon le médium ?
  • approche par médium : revue d'art, collection, journal, revue, monographie, catalogue d'exposition, voire télévision, radio ou web. Selon les différences de format (illustrations, taille), de contraintes matérielles ou économiques (fréquence de publication), de lectorat, qu'advient-il du discours critique ?
  • approche générique/esthétique : retrouve-t-on des stylèmes pour un même groupe d'auteurs, une même époque, une même forme d'art, etc ? Existe-t-il des types de textes caractéristiques de tel ou tel support de diffusion, et quels en sont les critères formels ?

La journée d'étude se tiendra à Paris, à la Maison de la Recherche (salle 035) le samedi 5 avril 2014.

Modalités de soumission

Merci d'envoyer des résumés d'environ une page, ainsi qu'une brève bio-bibliographie à critique.art.medium@gmail.com

avant le 20 octobre 2013.

Les réponses seront notifiées aux candidats le 30 octobre.

Comité scientifique

Le comité de lecture sera composé de Ivanne Rialland (Marne-la-Vallée), Bernard Vouilloux (Paris-Sorbonne), et des deux organisatrices, Marie Bat (Paris-Sorbonne) et Marie Gaboriaud (Paris-Sorbonne).

Les rattachements institutionnels sont indiqués au début de l'appel à contribution.

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • dimanche 20 octobre 2013

Mots-clés

  • littérature XIXe-XXe, critique, critique d'art, medium, intermédialité

Contacts

  • Marie Gaboriaud
    courriel : critique [dot] art [dot] medium [at] gmail [dot] com
  • Marie Bat
    courriel : critique [dot] art [dot] medium [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Marie Gaboriaud
    courriel : critique [dot] art [dot] medium [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Critique d'art et médium », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 octobre 2013, http://calenda.org/261033