AccueilUne pensée autre. Louis-Vincent Thomas : 20 ans après

Une pensée autre. Louis-Vincent Thomas : 20 ans après

Another form of thinking - Louis-Vincent Thomas, 20 years later

Colloque annuel de l'association Anamnèse

Annual conference of the Anamnèse association

*  *  *

Publié le mardi 15 octobre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

L’association Anamnèse, mémoire des auteurs oubliés, organise chaque année un colloque visant à mieux faire connaître le legs des sociologues et anthropologues disparu(e)s. À l’occasion des 20 ans de la mort de l’anthropologue Louis-Vincent Thomas, le colloque de la rentrée 2014 portera sur son œuvre, son approche de la discipline et sa postérité.

Annonce

Argumentaire

L’association Anamnèse, mémoire des auteurs oubliés, organise chaque année un colloque visant à mieux faire connaître le legs des sociologues et anthropologues disparu(e)s. À l’occasion des 20 ans de la mort de l’anthropologue Louis-Vincent Thomas, le colloque de la rentrée 2014 portera sur son œuvre, son approche de la discipline et sa postérité.

Louis-Vincent Thomas débute sa carrière sur le continent africain et y étudie tour à tour les systèmes de pensée, les représentations, la notion de personnalité, les idéologies, les mythes, les rites et les symboles. Une idée forte résulte de ces premiers travaux : « La mort n’est pas le contraire de la vie mais peut-être sa condition fondamentale. » (Thomas, 1993) Dès lors, la question de la finitude devient le cœur de ses recherches, mêlant diverses disciplines, approches et thématiques. Et c’est ainsi que l’initiateur de la thanatologie, voyageant dans les chemins de l’imaginaire, de la science-fiction, des obsessions, du quotidien, des corps et des mythologies, a tissé une science et un art de la mort dans la vie.

Vingt ans après sa disparition, nous proposons d’effectuer un retour sur l’œuvre féconde de ce penseur pluriel et insaisissable. Centré sur les sciences humaines et sociales dans leur sens large, ce colloque accueillera toutes communications portant sur l’auteur qui mettent en perspective son itinéraire, ses recherches et l’empreinte de son héritage. Louis-Vincent Thomas a su développer une pensée autre, que nous aborderons à l’aune de trois aspects :

  • Autrement. Une épistémologie du « pourquoi pas ?[1] »

Louis-Vincent Thomas a laissé derrière lui une œuvre protéiforme par ses approches multiples de la théorie et du terrain, afin de saisir les contours d’objets irreprésentables. Dénonçant les cloisonnements, il plaide pour « des démarches transversales, plurielles, complexes et complémentaristes[2] ». Il s’agira, d’une part, d’interroger la méthodologie et l’épistémologie déployées par Thomas afin de considérer la fécondité de cette démarche atypique et, d’autre part, de recenser la manière dont son héritage est aujourd’hui mobilisé.

  • Autrui. Une anthropologie des altérités

Avant tout africaniste, la rencontre de Louis-Vincent Thomas avec le continent noir marquera profondément sa vie personnelle et intellectuelle. Entre l’Afrique et l’Occident, l’auteur effectue un détour par l’altérité, véritable fil rouge de son œuvre. C’est cette ethnologie de l’Afrique que nous proposons de redécouvrir, à travers les objets développés par Thomas et la manière dont ses successeurs s’en sont emparés.

  • Ailleurs et au-delà. Penser les frontières

Initiateur de la thanatologie en France, Louis-Vincent Thomas tente de saisir les contours flous et fluctuants de la mort. Il s’aventure à ses frontières, celles du mystérieux, de l’invisible, de l’insaisissable. Nous interrogerons la manière dont l’étude des rites funéraires, de la science-fiction, du fantasme, du langage, des expériences de mort imminente sont finalement des faisceaux qui éclairent l’œuvre a priori éclatée que nous a léguée Louis-Vincent Thomas. Enfin, nous porterons une attention particulière aux travaux contemporains qui développent cette idée phare de Thomas : la mort comme condition de la vie.

[1] Jean-Marie Brohm, « Présence de Louis-Vincent Thomas » in Prétentaine, no7/8, 1997, p. 6.

[2] Ibid., p. 8.

Modalités de soumission

Le colloque se tiendra à l’IMEC (Abbaye d’Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe) le 2 et 3 octobre 2014.

Les communications, en français ou en anglais, feront l’objet d’une présentation orale de 30 minutes, suivie d’un débat.

Les propositions de communication doivent faire entre 500 et 1000 mots, en français ou en anglais, et comporter les éléments suivants :

  • la problématique et le plan de l’intervention ;
  • nom et prénom, coordonnées électroniques, téléphoniques ;
  • statut professionnel, institution de rattachement de l’auteur(e)/des auteur(e)s.

Les propositions de communication sont à envoyer aux deux adresses suivantes : clement.poutot@unicaen.fr et pauline.launay@unicaen.fr

avant le 15 janvier 2014.

Le projet de publication des communications nécessite la présentation de travaux originaux. 

Comité d’organisation

  • Launay Pauline
  • Poutot Clément

Comité scientifique

  • Bacqué Marie-Frédérique (Professeure de psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, Présidente de la Société de Thanatologie)
  • Baudry Patrick (Professeur de sociologie, Bordeaux III)
  • Brohm Jean-Marie (Professeur de sociologie, Université Montpellier III)
  • Des Aulniers Luce (Professeure d’anthropologie, Université du Québec, Montréal)
  • Gaudez Florent (Professeur de sociologie, Grenoble II)
  • Hintermeyer Pascal (Professeur de sociologie, Université de Strasbourg)
  • Javeau Claude (Professeur de sociologie, Université Libre de Bruxelles)
  • Tarot Camille (Professeur émérite en sociologie, Université de Caen Basse-Normandie)
  • Urbain Jean-Didier (Professeur d’anthropologie, Université Paris-Descartes)
  • Veyrié Nadia (Docteure en sociologie, Universités de Caen et Montpellier)

Lieux

  • IMEC (Institut Mémoires de l'édition contemporaine) - Abbaye d’Ardenne
    Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, France (14)

Dates

  • mercredi 15 janvier 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Louis-vincent Thomas, mort, Afrique Noire, thanatologie, rite, science-fiction, imaginaire

Contacts

  • Clément Poutot
    courriel : clement [dot] poutot [at] unicaen [dot] fr
  • Pauline Launay
    courriel : pauline [dot] launay [at] unicaen [dot] fr

Source de l'information

  • Clément Poutot
    courriel : clement [dot] poutot [at] unicaen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Une pensée autre. Louis-Vincent Thomas : 20 ans après », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 octobre 2013, http://calenda.org/262024