AccueilL'occident au prisme de l'islam

L'occident au prisme de l'islam

The west through the prism of Islam

*  *  *

Publié le lundi 28 octobre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Comment repenser aujourd’hui du côté du monde turco-ottoman et arabe les rapports entre l’islam et l’occident depuis le XIXe siècle ? La question engage une double problématique, celle des « occidentalismes » de l’islam (les constructions musulmanes de l’occident ) et celle de son occidentalisation (l’ensemble des transformations de l’Islam sous l’influence occidentale). On en proposera une approche inter-disciplinaire qui réunira notamment la littérature, l’ethnologie, l’islamologie et la sociologie des sciences.

Annonce

Programme de recherche interdisciplinaire de la MSH de Montpellier 2013.

Présentation

1) Délimitation de l’objet

Quel Islam ? on utilisera le terme dans son sens civilisationnel le plus large, et non pas dans une acception exclusivement religieuse, et on choisira d’aborder l’ensemble du monde turco-ottoman et arabe, dans la mesure où il est difficile jusqu’au XIXe siècle de considérer le monde arabe isolément de l’empire ottoman, en raison des relations de sujétion plus ou étroites des « principautés » arabes au gouvernement de la « Sublime porte ». Pour ne pas donner une extension excessive et difficilement maîtrisable à l’objet de la réflexion, on exclura en revanche le monde perso-iranien, de même que l’Asie et l’Afrique musulmanes, sans s’interdire ponctuellement, à titre de comparaison, des ouvertures vers ces autres aires géographiques.

Quelle période ? XIXe-XXIe siècle, depuis l’expédition française d’Egypte (1798-1801). Pourquoi ? Le choc de la rencontre avec la modernité occidentale ouvre une nouvelle séquence dans l’histoire de l’Islam : avec l’expédition d’Egypte, c’est la première fois depuis les Croisades que les Occidentaux pénètrent militairement en terre d’islam. A partir du XIXe siècle, c’est l’ensemble du monde turco-ottoman et arabe qui s’est retrouvé à subir, de manière directe ou indirecte, l’influence et le plus souvent la mainmise politiques, économiques et culturelles de l’Occident, ce qui l’a conduit à développer à son égard une attitude ambivalente, entre fascination et rejet.

2) Une double problématique

A- Les « occidentalismes » de l’Islam. Le mot « occidentalisme » sera ici utilisé dans un usage symétrique de la notion d’« orientalisme », telle qu’elle a été théorisée par Edward Saïd (1978). Sans méconnaître la polémique autour des thèses de Said, il s’agit surtout ici de renverser la perspective et d’interroger la manière dont l’Islam turco-ottoman et arabe a pour sa part perçu, construit, « créé » l’Occident, son Occident, ses Occidents, aux XIXe-XXIe siècles.

B- L’occidentalisation de l’Islam. Dans cet axe, on s'attachera à comprendre les modalités de la rencontre et du contact culturel entre le monde arabo-musulman et l’Occident.

3) Champs disciplinaires

Il s’agit  de construire une approche  inter-disciplinaire de la question. Quatre champs seront privilégiés : la littérature, l'ethnologie, l'islamologie, la sociologie des sciences.

Partenaires du programme : RIRRA 21, CERCE, Passages XX-XI, Centre Jacques Berque,

Responsables du programme : Maxime Del Fiol et Claire Mitatre

Calendrier du programme

Vendredi 22 mars

  • Rencontre avec François Pouillon (EHESS) autour de Après l’orientalisme. L’Orient créé par l’Orient (Pouillon François et Vatin Jean-Claude (éd.) Karthala, Paris, 2011) 


Jeudi 30 mai, journée d’études

L’Islam face à la question religieuse occidentale : christianisme, sécularisation, laïcité

  • Karima Dirèche, chargée de recherches HDR à Telemme, MMSH, CNRS-Université Aix-Marseille I : Conversions néo-évangéliques au Maghreb : quelles réalités ? 

  • Rafaa Ben Achour, professeur à la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, Université de Carthage, Directeur de l’Unité de recherches en droit international, juridictions internationales et droit constitutionnel comparé : Les droits des femmes dans la culture juridique musulmane comparés avec celle de l’Occident

Vendredi 27 septembre

  • Rencontre avec François Pouillon (EHESS) et Dominique Casajus (CNRS) autour de Terrains d’écrivains. Littérature et ethnographie (Anacharsis, 2012) avec Corinne Saminadayar et Gaetano Ciarcia comme discutants.

Mercredi 6 novembre, journée d’études

L’Islam face aux sciences, arts et techniques de l’Occident : influences, résistances, appropriations

  • 9h30 : présentation par Baudoin Dupret, Claire Mitatre et Maxime Del Fiol
  • 10h Frédéric Abécassis (ENS-Lyon) : Savoirs occidentaux et fabrique communautaire : quelques réflexions sur l'Egypte libérale
  • 11h Amalia Dragani (Laboratoire d'Anthropologie Sociale, Paris) Jnun blonds, ondes magnétiques. Les Touareg face aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC)
  • 12h Baudoin Dupret (Centre Jacques Berque, Rabat) La vérité et son attestation. Révélation coranique et preuve archéologique dans le documentaire créationniste
  • 14h30 Hassan Rachik (Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales de Casablanca) Islam et science : La position atypique de Jamal al-Din al-Afghani
  • 15h30 Richard Jacquemond (Université Aix-Marseille) Tendances de la traduction arabe de la littérature mondiale dans la seconde moitié du XXe siècle

Lieux

  • 1er étage - 17 rue Abbé de l'épée
    Montpellier, France (34)

Dates

  • vendredi 22 mars 2013
  • jeudi 30 mai 2013
  • vendredi 27 septembre 2013
  • mercredi 06 novembre 2013

Mots-clés

  • islam, ocident, littérature, ethnologie, sociologie des sciences, islamologie

Contacts

  • Claire Mitatre
    courriel : opi [at] msh-m [dot] org
  • Maxime Del Fiol
    courriel : opi [at] msh-m [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Claire Mitatre
    courriel : opi [at] msh-m [dot] org

Pour citer cette annonce

« L'occident au prisme de l'islam », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 28 octobre 2013, http://calenda.org/262901