AccueilConférences de l'Institut européen des jardins et paysages

Conférences de l'Institut européen des jardins et paysages

Conferences at the European Institute of Gardens and Landscapes

Accueil de la Belgique

Guest of honour - Belgium

*  *  *

Publié le lundi 21 octobre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Dans le cadre son 1er échange international, l’Institut européen des jardins et paysages accueille la Belgique. Cinq intervenants belges traiteront de la profession de paysagiste en Belgique, de la Bibliothèque René Pechère (spécialisée dans l’art des jardins), du travail d’inventaires des jardins historiques en Flandre et Wallonie et du travail de l’architecte-paysagiste. Les conférences sont gratuites et ouvertes à tous.

Annonce

Jean-Noël Capart : « la profession de paysagiste en belgique » et « l’histoire de la bibliothèque rene pechere »

Jean-Noël Capart est un paysagiste et urbaniste d'origine belge. Il est diplômé par l'Athenaeum de Lausanne (en 1962).  Il a continué ma formation en Urban Design à l'université de Californie (Berkeley) puis d'urbaniste en Belgique. Il a créé son propre bureau d'étude en 1968 (JNC international S.A.) dont il reste à 75 ans le conseillé actif. Jean-Noël Capart a son agence principale à Bruxelles, mais dispose également d'une agence à Lyon et d'une autre en Wallonie.  Il a travaillé dans plus de 20 pays.

Ses activités vont du jardin privé au quartier de ville en passant par le grand paysage. Il a personnellement dirigé comme pilote, avec Bertrand Warnier (urbaniste), une étude et un séminaire sur le grand paysage de l'Ile de France dans le cadre des grands projets en cours d'élaboration.

Il est, avec Jacques Simon, l'auteur de projet du parc de la Deule (700 Ha) qui a obtenu le grand prix du paysage (Fr) et le prix européen du paysage en 2011. Il a été président de la bibliothèque René Pechère à Bruxelles dont il reste administrateur et y a créé le prix littéraire R.P.


Hugo Martin : « la bibliothèque rené pechère, ses collections et son fonctionnement »

Hugo Martin est romaniste de formation (Université de Liège). Il a exercé des charges d'enseignant et de chercheur en littérature francophone à l'Université de Pécs (Hongrie), d'Aachen (Allemagne) ainsi qu'auprès de l'Agence universitaire de la Francophonie (A.U.F.). 

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur des plasticiens et écrivains tels que James Ensor, Serge Vandercam ou Jacques Meuris. Depuis 2006, il gère la collection des périodiques de la Bibliothèque René Pechère, dont il coordonne également les publications.


 Eric Hennaut : « le département des archives de la bibliothèque Rene Pechere »

Eric Hennaut est historien de l'art, diplômé de l'Université libre de Bruxelles où il enseigne dans l'option Patrimoine et Restauration de la Faculté d'architecture La Cambre-Horta. Il est l'auteur de nombreux articles et livres sur l'histoire de l'architecture entre les XVIIe et XXe siècles (Le bombardement de Bruxelles par Louis XIV et la reconstruction qui s'ensuivit, Henry Lacoste architecte, Architectures maçonniques, Cité-jardins en Belgique...).

Il a travaillé pendant longtemps aux Archives d'Architecture Moderne à Bruxelles et dirigé le deuxième tome du catalogue des collections. 

Il est actuellement responsable des archives et de la documentation de la Bibliothèque René Pechère. 


Hermann Van Den Bossche : « inventaire des parcs et jardins historiques en flandre »            

Herman van den Bossche est architecte  paysagiste (diplômé en 1978). Il travaille comme expert « Jardins et Parcs historiques » pour l’agence du Patrimoine flamand. Il enseigne « Aspects botaniques des jardins historiques » à la Haute Ecole Artesis à Anvers et « Introduction et théorie de la restauration des jardins historiques » à l’Institut du Patrimoine Wallon.

Il est membre expert votant pour la Belgique du comité scientifique international des paysages culturels ICOMOS/IFLA. Il est membre de la rédaction de M&L, revue des monuments, paysages et archéologie. Il est président du jury du Prix Hans Vredeman de Vries pour la restauration des jardins historiques en Flandre, organisé par la Fondation Roi Baudouin pour le Fond Louise Vanden Bulcke. Il est expert UNESCO pour les paysages culturels. Il est président du jury du Prix littéraire néerlandophone René Pechère (éditions 2011 et 2013). Il est membre du bureau de l’association « Jardins Ouverts de Belgique » et vice-président de l’Association belge des Architectes de jardins et du Paysage et président de la chambre  néerlandophone.


Nathalie de Harlez : « inventaire des parcs et jardins historiques de wallonie »

Nathalie de Harlez est historienne des jardins. Elle est diplômée en « Jardins historiques, patrimoine et paysages » (Ecole d’architecture de Versailles) et finalise actuellement une thèse de doctorat sur « L’art des jardins dans les Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège de 1760 à 1830 » à l’université de Liège.

Coordinatrice de l’Inventaire des parcs et jardins historiques de Wallonie (1992-2003), elle est l’auteur d’un ouvrage de synthèse consacré à l’histoire des parcs et jardins historiques de Wallonie (Institut du Patrimoine wallon 2008).

Coordinatrice également d’études préalables à la restauration de jardins historiques de la villa Médicis à Rome, de la villa Demoiselle à Reims, du château d’Annevoie et du château de Freÿr.  Enfin, elle est membre spécialiste « jardins historiques » auprès de la Commission royale des Monuments sites et fouilles et membre du Comité international des paysages culturels de l’Icomos (depuis 2012).


Paul Hautecler : « Architecte paysagiste ou architecte et paysagiste »

Les parcs et paysages sont étudiés à partir du regard de l’architecte restaurateur. L’attention est portée sur les architectures et les parcs et les paysages qui les accompagnent. Il y a dans la rencontre du passé et du présent une harmonie et une dialectique qui s’expriment sous diverses formes, architecturales, paysagères, scénographiques. L’analyse du Genius loci permet de comprendre la complexité du lieu et d’aboutir à un concept d’ensemble qui témoigne de l’esprit de continuité entre ce passé et le présent, entre le bâti et le paysage.

Présentation à partir d’exemples en Belgique : Le château et son parc à la campagne : le château d’Aigremont et sa composition à partir des traités d’architecture. Le monument historique et son parc urbain : le parc néoclassique de Bruxelles. Un palais de l’exposition universelle de 1905, dans son parc paysager et le système des parcs qui se développe à Liège après les grands travaux du XIXème siècle. La cité jardin, composition d’un espace alternatif des espaces urbains.

Paul Hautecler est architecte restaurateur depuis 1981. Etudes à Liège et à Hasselt. Création en 1998 du cabinet p. HD avec Pascal Dumont. Membre de la commission royale des monuments sites et fouilles.

Chef de travaux à la faculté d’architecture de l’université de Liège. Restauration de nombreux monuments historiques (Eglise Saint-Barthélemy à Liège) et plus particulièrement spécialisé dans la restauration des décors. Création des jardins en collaboration avec Eric Dhont, plasticien et paysagiste. Restauration et aménagement en collaboration avec l’architecte Rudy Ricciotti, du musée CIAC dans le parc de la Boverie à Liège et étude paysagère en collaboration avec Rita Occhiuto.

Lieux

  • Salle des communs 1er étage - Château de Bénouville
    Bénouville, France (14970)

Dates

  • samedi 19 octobre 2013

Mots-clés

  • art des jardins

Contacts

  • Delphine Guioc
    courriel : iejp [at] sfr [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Delphine Guioc
    courriel : iejp [at] sfr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Conférences de l'Institut européen des jardins et paysages », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 21 octobre 2013, http://calenda.org/263114