AccueilAgir pour chercher, chercher pour agir : recherches interventionnelles en SHS sur le cancer

Agir pour chercher, chercher pour agir : recherches interventionnelles en SHS sur le cancer

Acting for research, researching to act: HSS interventional research on cancer

*  *  *

Publié le lundi 28 octobre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Dans des travaux de recherche en cours dans le champ des sciences sociales du cancer, les pratiques de recherche-interventionnelle semblent aujourd’hui prendre une importance croissante. Cependant, cette évolution ne semble pas infléchir les représentations du champ académique français qui tendent à déconsidérer ces pratiques par rapport aux recherches dites fondamentales. Pour autant, il semble que de nombreuses recherches en sciences sociales ont pour but ultime de générer des recherches pour l’action. En sciences sociales, notamment, étudier les inégalités sociales, n’est-ce pas, au-delà de la description et de l’analyse, chercher à les combattre ? 

Annonce

Argumentaire

Dans des travaux de recherche en cours dans le champ des sciences sociales du cancer, les pratiques de recherche-interventionnelle semblent aujourd’hui prendre une importance croissante. Cependant, cette évolution ne semble pas infléchir les représentations du champ académique français qui tendent à déconsidérer ces pratiques par rapport aux recherches dites fondamentales. Pour autant, il semble que de nombreuses recherches en sciences sociales ont pour but ultime de générer des recherches pour l’action. En sciences sociales, notamment, étudier les inégalités sociales, n’est-ce pas, au-delà de la description et de l’analyse, chercher à les combattre ?

Le contexte actuel de mise en lumière de la recherche-interventionnelle notamment dans le cadre des appels d’offres actuels ne doit pas faire oublier que cette dynamique est assez ancienne. Par ailleurs, ces pratiques de recherche sont fréquemment mises en œuvre dans d’autres champs que celui des sciences sociales du cancer, comme la médecine, la santé publique, encore le travail social.

La polysémie du terme nécessite à la fois de réfléchir sur sa/ses définitions mais aussi de situer ces pratiques d’un point de vue historique et géographique. Qu’entend-on concrètement par recherche-action, recherche-interventionnelle, recherche translationnelle ? En quoi et comment ces pratiques se distinguent-elles de la recherche dite fondamentale ? Quels sont les lieux de production de ce type de recherche ? Comment ces lieux, s’ils sont différents s’articulent aux lieux de production de la recherche fondamentale ? Qu’est-ce qui motive le chercheur à s’engager dans ce type de recherche ? Quelles richesses et quelles limites ? Parce qu’elles mettent en jeu plusieurs catégories d’acteurs, ces recherches interrogent avec acuité la position de chercheur en SHS qui doit composer avec d’autres acteurs (professionnels, malades,...), voire d’autres disciplines dans la construction de son objet. Comment s’articulent les différentes disciplines entre elles ? Comment les chercheurs et les autres acteurs prennent position les uns par rapport aux autres ? Il sera aussi question de s’interroger sur la position du chercheur confronté à de nouvelles demandes ainsi que la nécessité sur des terrains dits « sensibles » de s’engager dans une démarche de recherche où l’implication du chercheur est sinon plus forte du moins questionnée.

Organisation de la journée 

Cette journée s’organisera en deux temps. La matinée sera consacrée à la présentation de résultats et retour d’expériences de recherches-interventionnelles finalisées ou en cours. L’après-midi sera organisée autour de présentations d’outils de recherche et de méthodologie innovants dans le champ de la recherche-interventionnelle. Les communications seront sélectionnées suite à un appel à communication. Cette journée fera la part belle aux acteurs de la société civile engagés ou intéressés par les pratiques de recherche interventionnelle en cancérologie, c’est-à-dire à la fois les professionnels du travail relationnel en tout genre (professionnels de santé quels qu’ils soient (médecins, infirmières, aides-soignantes, professions paramédicales, accompagnateurs en santé), professionnels de l’éducation ou encore du travail social), mais aussi les acteurs associatifs et les chercheurs (jeunes chercheurs ou chercheurs confirmés).

Axe 1 : Résultats de recherches interventionnelles en sciences sociales sur le cancer

La matinée sera consacrée à la présentation de recherches en cours ou achevées. Sont attendues des communications présentant à la fois le contexte de la recherche (cadre institutionnel, financements, composition de l’équipe, autres caractéristiques spécifiques...) que les principaux résultats de la recherche (que produit la recherche ?). Seront mis en discussion les apports de ces travaux au regard de travaux plus classiques en SHS, tant du point de vue du contenu des recherches que de l’expérience des chercheurs qui s’y sont engagés.

Axe 2 : Postures de chercheurs et méthodologies innovantes

L’après-midi sera consacrée à une réflexion méthodologique sur des travaux en cours ou achevés. Sont attendues des communications présentant des dispositifs méthodologiques originaux mis en place dans le cadre de recherches dites interventionnelles. Seront mis en discussions différents aspects soulevés par ces recherches : Qu’est ce que l’intervention fait à la production de connaissances et inversement ? Quelle temporalité entre production de connaissances et intervention ? Quelles relations entre les sociologues et les chercheurs d’autres disciplines ? Entre les chercheurs et les autres acteurs de la recherche (commanditaires/financeurs, public visé,...) ?

Remarque générale

Bien que la journée distingue le matin, la présentation du contenu des recherches, et l’après midi les dispositifs méthodologiques mis en place, il sera certainement difficile d’aborder les deux axes de façon totalement séparée, puisqu’un aspect des plus importants des recherches interventionnelles est lié à leurs innovations méthodologiques. Cependant, nous nous attacherons à consacrer autant de temps (le matin) au contenu des productions des travaux présentées qu’à leurs aspects méthodologiques (l’après-midi) et invitons tant les communicants que les participants à rester vigilants sur cet aspect.

Pré-Programme indicatif de la journée

  • 9h-9h30 : Accueil des participants
  • 9h30-10h : Introduction de la journée par Annie Thébaud-Mony (sociologue, directrice de recherche honoraire Inserm)
  • 10h-10h30 : Discussion
  • Axe 1 : Résultats de recherches interventionnelles en sciences sociales sur le cancer 10h30-11h : Communication sélectionnée 1
  • 11h-11h30 : Communication sélectionnée 2
  • 11h30-11h45 : Pause
  • 11h45 12h15 : Communication sélectionnée 3
  • 12h15-13h : Discussion générale
  • 13h-14h : Déjeuner offert (sous réserve d’être inscrit)
  • Axe 2 : Postures de chercheurs et méthodologies innovantes
  • 14h00-14h30: Communication sélectionnée 1
  • 14h30-15h00 : Communication sélectionnée 2
  • 15h00-15h30 : Communication sélectionnée 3
  • 15h30 15h45 : Pause
  • 15h45 16h45 : Discussion
  • 16h45 17h30 : Vie du groupe « jeunes chercheur-e-s en sciences sociales sur le cancer » (réservé aux membres du Groupe, inscription sur demande)

Instructions aux auteurs 

Un résumé de la communication (1500 signes) est attendu

pour le 28 octobre 2013

et doit être envoyé aux adresses suivantes : bourgeois.socio.orga@free.fr, anne.chand@wanadoo.fr , learestivo@gmail.com, zoe.rollin@gmail.com).

Vous serez informés le 8 novembre des communications sélectionnées.

En amont de la journée, et pour mieux discuter vos travaux, nous demanderons aux communicants sélectionnés de nous faire parvenir un texte. Ces textes sont attendus pour le 2 décembre au plus tard.
Pour tout ou partie, une publication ultérieure sera envisagée.

N’hésitez pas à revenir vers nous pour davantage de précisions. 

Lieux

  • Institut National du Cancer - 52, avenue André Morizet
    Paris, France (75)

Dates

  • lundi 28 octobre 2013

Mots-clés

  • cancer, recherche action, recherche interventionnelle, posture d'enquête

Contacts

  • Anne Marchand
    courriel : anne [dot] chand [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Marchand
    courriel : anne [dot] chand [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Agir pour chercher, chercher pour agir : recherches interventionnelles en SHS sur le cancer », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 28 octobre 2013, http://calenda.org/263968