AccueilPaul Ricœur, une éthique de la connaissance

Paul Ricœur, une éthique de la connaissance

Paul Ricoeur, an ethics of knowledge

*  *  *

Publié le jeudi 31 octobre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Nous voudrions, par des intervenants venus des quatre coins du monde, déplier l’apport de la philosophie ricœurienne quant aux implications éthiques et éducatives de l’ère numérique, montrer comment le tragique de l’action instruit l’éthique de la science par l’écart creusé entre « l’horizon d’attente et l’espace de l’expérience » à l’âge de la techno-science et de ses conséquences planétaires, mais aussi comprendre l’homme souffrant en interrogeant la place du « soin » dans nos sociétés, et chercher les chemins de sagesse ou de traduction qui passent de la science du langage à la compréhension de la religion.

Annonce

Trois colloques sont organisés fin novembre à Paris à l'occasion du centenaire de Paul Ricœur : « Paul Ricœur et la philosophie contemporaine de langue anglaise » : 18-20 novembre 2013 (IPT 83 Bd Arago 75014 Paris), « Paul Ricœur : la traversée du siècle » : le 21 novembre 2013 (Amphithéâtre Poincaré, Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, 25, rue de la Montagne Sainte Geneviève) - cette journée, placée sous le haut patronage du Président de la République, se clôturera par la remise du Prix Ricœur, « Paul Ricœur : de la phénoménologie à l’herméneutique, et retour » : les 22 et 23 novembre 2013 (IPT 83 Bd Arago 75014 Paris, et Amphithéâtre Guizot à la Sorbonne). Le mercredi 20 à 11h, le Maire de Paris Bertrand Delanoë inaugurera une « Place Paul Ricœur » devant l’Université Diderot, 75013. Il y aura aussi une soirée à l’Institut Goethe le mardi 19, et une table ronde à l’Unesco le mercredi 27 après midi.

Présentation

Notre monde est profondément transformé par le savoir et la technique, et jamais l’apprentissage du questionnement philosophique n’a été si urgent, pour chercher à comprendre ensemble les problèmes qui nous assaillent. Paul Ricœur, né en 1913 et mort en 2005, qui a su accompagner si longuement les travaux de l’UNESCO, et tenir ouvert le dialogue entre les grandes traditions philosophiques et les sciences humaines, nous aide à comprendre la science comme mode de compréhension de nous mêmes, à la fois sujets agissants et impuissants, responsables et vulnérables. Nous voudrions, par des intervenants venus des quatre coins du monde, déplier l’apport de la philosophie ricœurienne quant aux implications éthiques et éducatives de l’ère numérique, montrer comment le tragique de l’action instruit l’éthique de la science par l’écart creusé entre « l’horizon d’attente et l’espace de l’expérience » à l’âge de la techno-science et de ses conséquences planétaires, mais aussi comprendre l’homme souffrant en interrogeant la place du « soin » dans nos sociétés, et chercher les chemins de sagesse ou de traduction qui passent de la science du langage à la compréhension de la religion.

Mercredi 27 novembre, de 14h à 16h30

Modération : John Crowley, Chef de l’Equipe du changement global de l’environnement, Division de l’éthique et du changement global, Secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO

  • Beatriz Contreras Tasso, Professeur de philosophie à l’Université pontificale du Chili, « Les défis de l’éthique selon Ricoeur à l’ère de la connaissance technoscientifique »
  • André Duhamel, Professeur au Département de philosophie et d’éthique appliquée de l’Université de Sherbrooke, Canada, « Le tragique de l’action peut-il instruire l’éthique de la science aujourd’hui ? »
  • Peter Kemp, Université d’Aahrus, Président honoraire de la Fédération Internationale des Sociétés de Philosophie, « De la science du langage à la compréhension de la religion »
  • Claire Marin, Professeur de philosophie, rattachée au Centre International de Recherches sur la Philosophie Française Contemporaine de l'Ecole Normale Supérieure, Paris, « Comprendre l'homme souffrant »

Lieux

  • Maison de l’UNESCO - 7 place de Fontenay
    Paris, France (75007)

Dates

  • mercredi 27 novembre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • philosophie, éthique, responsabilité, techno-science, Paul Ricoeur

Contacts

  • Julie Solviche
    courriel : julie [dot] solviche [at] hotmail [dot] fr
  • Communication Service
    courriel : communication [at] iptheologie [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Julie Solviche
    courriel : julie [dot] solviche [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Paul Ricœur, une éthique de la connaissance », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 31 octobre 2013, http://calenda.org/264227