AccueilPolitiques publiques et pratiques de développement mobile

Politiques publiques et pratiques de développement mobile

Public Policies and Mobile Development Practices

Opportunités, contraintes et rôle des acteurs

Opportunities, Constraints and Role of Stakeholders

*  *  *

Publié le mardi 19 novembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Ce panel envisage interroger d’une part la place des politiques publiques (ou leur absence) à travers le rôle de l’État et des organes de régulation, et d’autre part les pratiques concrètes de développement d’applications mobiles pour le développement (santé, éducation, économie, agriculture etc.). On insistera sur les contraintes, les opportunités, les expériences concrètes de divers groupes formels ou informels de développement d’applications mobiles.

Annonce

Responsables scientifiques

Argumentaire

La forte croissance que connait le secteur des télécommunications, notamment celui de la téléphonie mobile, en Afrique depuis le début des années 2000, met aux prises différents acteurs : l’État, les opérateurs internationaux et nationaux de téléphonie, les prestataires de services, les consommateurs, mais aussi des groupes d’intérêt divers relevant soit de la société civile soit des forces du marché.; 

Devenue plurielle, la gouvernance des TICs tient à la conjonction de facteurs parfois antagonistes dans le cadre de la négociation de leurs positions par ces multiples acteurs. Si les sciences sociales, notamment la géographie, ont particulièrement examiné ce succès de la téléphonie mobile en Afrique, tout comme le droit et l’économie de manière plus générale dans le domaine des télécommunications et des TICs, les usages des acteurs sont peu examinés.          

Le développement d’applications, utilisant le téléphone mobile comme support apparait de plus en plus comme un outil central de la problématique de l’utilité du mobile dans le développement.

Ce panel envisage interroger d’une part la place des politiques publiques (ou leur absence) à travers le rôle de l’État et des organes de régulation, et d’autre part les pratiques concrètes de développement d’applications mobiles pour le développement (santé, éducation, économie, agriculture etc.). On insistera sur les contraintes, les opportunités, les expériences concrètes de divers groupes formels ou informels de développement d’applications mobiles. Une attention particulière sera accordée aux contributions de praticiens, aux expériences vécues et études de cas (succès ou échec).                

Conditions de soumission

Les propositions incluent toutes les disciplines et seront acceptées en anglais.

Le résumé peut être rédigé en français ou en anglais et est attendu  à l’adresse eelieth@yahoo.fr

pour le 28 Novembre 2013.

La soumission finale du résumé se fera ensuite en ligne avant le 1er décembre 2013.

Le colloque se tiendra à Dakar les 8 et 9 avril 2014.

Comité scientifique 

General Chair: Ibrahim Niang (UCAD, Senegal) Local Organizing Chair: Christelle Sharff (Pace University, USA) Co-chair: Johan Hellström (Stockholm University, Sweden) Co-chair: Régis N'Dossani (UCAD, Sengal) Co-chair: Babacar Ngom (UCAD, Senegal) Co-chair: Jean Marie Preira (ESMT, Senegal) Co-chair: Jakob Svensson (HumanIT, Karlstad University, Sweden) Co-chair: Caroline Wamala (HumanIT, Karlstad University, Sweden)

 

Lieux

  • Dakar, République du Sénégal

Dates

  • jeudi 28 novembre 2013

Mots-clés

  • public policy, governance, mobile, mobile development, ICT, Africa

Contacts

  • Elieth Eyebiyi
    courriel : migdevri-infos [at] lasdel [dot] net

Source de l'information

  • Elieth Eyebiyi
    courriel : migdevri-infos [at] lasdel [dot] net

Pour citer cette annonce

« Politiques publiques et pratiques de développement mobile », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 19 novembre 2013, http://calenda.org/264417