AccueilLes nouvelles formes de l'engagement littéraire en Italie

Les nouvelles formes de l'engagement littéraire en Italie

The new forms of literary commitment in Italy

*  *  *

Publié le mardi 26 novembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Une journée d’études intitulée « Les nouvelles formes de l’engagement littéraire en Italie » se tiendra à l’université Nice Sophia Antipolis le vendredi 14 mars 2014. Notre questionnement sera centré sur les relations entre littérature et réalité, et notamment sur le rôle de l’écrivain engagé dans l’Italie contemporaine. Il s’agira également d’analyser les nouvelles formes et thématiques de la littérature « dell’impegno », ainsi que les nouveaux supports et pratiques de l’écriture engagée. La journée d’études s’adresse aux doctorants, post doctorants et jeunes chercheurs en littérature et civilisation italiennes et sera suivie de la publication d’une sélection des actes dans les « Cahiers de Narratologie », revue en ligne du LIRCES (Laboratoire interdisciplinaire récits, cultures et sociétés – EA 3159).

Annonce

Argumentaire

« Moi je sais, et j’ai les preuves » dénonce Roberto Saviano dans Gomorra (2006). « Qu’est-ce que j’écris, de la fiction ou la réalité, des histoires inventées ou des faits ? Je ne sais pas. Je ne connais pas les noms des responsables – je ne les connais pas, car je ne suis pas un intellectuel » écrit, au contraire, Babsi Jones dans Sappiano le mie parole di sangue (2007). Ces différentes reformulations de la déclaration emblématique de Pier Paolo Pasolini « Moi je sais, mais je n’ai pas de preuves » (1974), expriment l’engagement d’une nouvelle génération d’écrivains face à des problématiques politiques et sociales et aux modalités et possibilités de leur représentation littéraire.

Quelles sont aujourd’hui les caractéristiques du « métier d’écrivain » ? Croit-on toujours que la littérature puisse intervenir sur la réalité ? Quelles sont les nouvelles formes de l’engagement dans la littérature contemporaine ?

Axes thèmatiques

Lors de cette journée d’études, la réflexion s’articulera autour des axes suivants :

  • Nouvelles thématiques de la littérature engagée.
  • Nouveaux genres littéraires. Hybridations des formes et des codes.
  • Nouvelles pratiques et nouveaux supports de l’écriture.
  • Écrivains engagés : nouveaux rôles, nouvelles fonctions.

L’appel s’adresse aux doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs en littérature et civilisation italiennes.

La journée d’études se déroulera à Nice, près la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, le vendredi 14 mars 2014.

Modalités d'envoi des propositions

 

Les communications pourront être présentées en français ou en italien. 

Les propositions de communication (300 mots environ), en français ou en italien, doivent parvenir

avant le 31 décembre 2013

à l’adresse suivante : journeedoctorantsunice@gmail.com.

Elles incluront un titre, un résumé, des mots-clés, des références bibliographiques et l’axe d’étude retenu, ainsi qu’une brève notice biographique de l’auteur.

À l’issue de la journée d’études, chaque intervenant pourra soumettre son article au comité de lecture de Cahiers de narratologie, revue en ligne du LIRCES, qui publiera les textes retenus dans un numéro spécial. Les articles seront rédigés en français et devront parvenir avant le 30 mai 2014 à l’éditeur de la revue Cahiers de Narratologie, LIRCES, UFR Lettres et Sciences Humaines, 98 bd. Édouard Herriot B.P. 3209, 06204 Nice Cedex 3.  

Comité organisateur

Maria Rosaria Baldassarre, Federica Lorenzi, Lia Perrone

Comité scientifique

Giorgio Bertone (Université de Gênes), Manuela Bertone (Université Nice Sophia Antipolis), Edwige Fusaro (Université Nice Sophia Antipolis), Barbara Meazzi (Université Nice Sophia Antipolis) Serge Milan (Université Nice Sophia Antipolis), Antonello Perli (Université Nice Sophia Antipolis), Francesca Sensini (Université Nice Sophia Antipolis)

 

 

Lieux

  • 98, bd Edouard Herriot
    Nice, France (06)

Dates

  • mardi 31 décembre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • littérature engagée, écriture, littérature et réalité, Italie, contemporanéité

Contacts

  • Lia Perrone
    courriel : journeedoctorantsunice [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Lia Perrone
    courriel : journeedoctorantsunice [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les nouvelles formes de l'engagement littéraire en Italie », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 novembre 2013, http://calenda.org/264681