AccueilArt et mondialisation

Art et mondialisation

Art and globalisation

Transferts, catégories, archives et récits

Transfers, categories, archives and narratives

*  *  *

Publié le mercredi 13 novembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Dans le cadre d’une collaboration entre le LABEX CAP (Création, Art, Patrimoine) et de jeunes chercheurs indépendants, nous proposons les 14 et 15 novembre 2013, deux journées de rencontres accueillies par le Centre Pompidou et le musée du quai Branly. Le programme de ces deux journées a été pensé comme un espace de débat et de réflexion autour de l’art dans le contexte de la mondialisation et présentera des travaux académiques et critiques pluridisciplinaires, visant une histoire de l’art élargie, en dialogue avec plusieurs domaines des sciences humaines et sociales telles que les cultural studies, l’histoire des expositions et l’esthétique.

Annonce

Présentation

Dans le cadre d’une collaboration entre le LABEX CAP (Création, Art, Patrimoine) et de jeunes chercheurs indépendants, nous proposons les 14 et 15 novembre 2013, deux journées de rencontres accueillies par le Centre Pompidou et le musée du quai Branly. Le programme de ces deux journées a été pensé comme un espace de débat et de réflexion autour de l’art dans le contexte de la mondialisation et présentera des travaux académiques et critiques pluridisciplinaires, visant une histoire de l’art élargie, en dialogue avec plusieurs domaines des sciences humaines et sociales telles que les cultural studies, l’histoire des expositions et l’esthétique.

Ces deux journées seront divisées en quatre sessions de travail complémentaires organisées autour de plusieurs axes de réflexion : les transferts, les catégories, les archives et les récits.
Dans la première session, intitulée « De la transculturation dans la création artistique », il s’agira d’étudier la circulation des artistes, des idées, des techniques, des styles et des images dans un monde globalisé et de réfléchir plus particulièrement aux créations et aux nouveaux imaginaires émergeant de ces rapports transculturels ou transnationaux.
Dans la deuxième session, intitulée « Les catégories au prisme de l’art : usages, traductions et déplacements dans les années 1980 », il sera question de l’émergence de nouvelles catégories dans les mondes de l’art dans les années 1980, de leurs déplacements, traductions (d’un champ à l’autre, d’un contexte culturel à l’autre), des débats ou de l’absence de réflexion qu’elles ont suscité.
Dans la troisième session, intitulée « Terrain et archives : processus d’historicité, reconstruction de la mémoire et recueil de l’information dans des terrains contraints », il s’agira de réaliser une révision épistémologique du récit historiographique pour montrer comment les outils de recherche représentent une enclave dans la restitution de la mémoire collective. A cet égard, nous examinerons les nombreuses méthodes mises en place par les chercheurs pour collecter l’information dans des contextes politiquement restrictifs.
Enfin, la quatrième et dernière session, intitulée « L’exposition comme récit ? », se concentrera sur le développement de nouveaux cadres interprétatifs (histoire des expositions, études curatoriales, études postcoloniales) qui, depuis les années 1980, se sont avéré cruciaux pour repenser les récits de l'art. Désormais, écrire et réécrire l’histoire de l’art, c’est l’envisager comme un palimpseste de récits plurivoques et discontinus, «d’histoires qui se chevauchent (…) mais ne se correspondent pas » (Stuart Hall).

Programme

Jeudi 14 novembre 2013

Centre George Pompidou, petite salle, niveau -1

13h30-14h : Introduction aux deux journées par Catherine Grenier (Directrice adjointe du Musée national d’art moderne-Centre Pompidou) et Philippe Dagen (Directeur du labex CAP).

14h-17h : De la transculturation dans la création artistique

  • Introduction par Audrey Coudre (Doctorante en ethnographie à l’Ehess), Cecile Laly (Docteure en histoire de l’art de l’université Paris-Sorbonne) et Némésis Srour (Doctorante en anthropologie sociale et ethnologie à l’Ehess)
  • Table ronde « Création musicale », animée par Stéphane Dorin (Maître de conférences à l’université Paris 8) – Intervenants : Panagiota Anagnostou (Docteure en science politique de l’université Bordeaux 4), Liao Lin-Ni (Compositrice et Chercheuse à l’université Paris-Sorbonne) et Wataru Miyakawa (Compositeur et Docteur en musicologie de l’université de Provence).
  • Table ronde « Création contemporaine », animée par Denis Vidal (Chercheur associé au Ceias, Ehess) – Intervenants : Pierre-Nicolas Bounakoff (Doctorant en anthropologie sociale à l’Ehess et à l’université de Bayreuth), Hanako Murakami (Doctorante en arts plastiques à l’université Paris 8 et Artiste) et Mickaël Robert-Gonçalves (Doctorant à l’université Sorbonne Nouvelle).
  • Table ronde « Création au féminin », animée par Denis Vidal – Intervenants : Domitille Barbe (Doctorante en histoire de l’art à l’université Paris Panthéon-Sorbonne), Zhe Zhou (M2 de civilisation contemporaine à l’université Paris-Sorbonne) et Cecile Laly.

17h30-20h30 : Les catégories au prisme de l’art : usages, traductions et déplacements dans les années 1980

  • Introduction par Sophie Orlando (Professeure d’histoire de l’art à l’École d’art nationale supérieure de la Villa Arson, Nice)
  • « Cosmopolit/an/ism/e/s, détours historiques », Fanny Drugeon (Chercheuse associée du Labex CAP et du Laboratoire de recherche InTRu)
  • « De Fremdheit à otherness dans Homi K. Bhabha, ou l’agency de la traduction-transplantation des concepts », Hélène Quiniou (Traductrice, membre du collectif de rédaction de la Revue des Livres)
  • « Julio Galán and Neo-Mexicanism ; Crossing the Border Between Nostalgia and Burla », Teresa Eckmann (Assistant Professor en histoire de l’art à l’université du Texas de San Antonio)
  • « La scène irlandaise des années 1980 : changements de cap », Valérie Morisson (Maître de Conférences en anglais à l’université de Bourgogne, Dijon)
  • Conclusion par Stéphanie Dadour (Maître assistant chercheur associé au Laboratoire Architecture Culture Société à l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais)
  • Table ronde « Les années 1980 : entre retour à l’ordre et émancipation », Introduction par Annabela Tournon (Doctorante en histoire et histoire de l’art à l’Ehess / Cehta) – Intervenants : Carmen Popescu (Chargée de cours à l’université Paris Panthéon-Sorbonne), Sjoukje van der Meulen (Professeure au Département d’études des médias: les nouveaux médias et la culture numérique, université d’Amsterdam), Annabela Tournon, Sophie Orlando et Stéphanie Dadour.

Vendredi 15 novembre 2013

Musée du quai Branly, salle de cinéma

9h30-12h30 : Terrain et archives : processus d’historicité, reconstruction de la mémoire et recueil de l’information dans des terrains contraints

  • Introduction par Carolina Ariza (Doctorante à l’université Paris Panthéon-Sorbonne)
  • « Capturez la vie : Tropes de l’archive dans la culture visuelle récente au Venezuela », Lisa Blackmore (Docteure en études culturelles latino-américaines de l’université de Londres et Professeure de l’université de Leeds, UK)
  • « Privilégier la recherche ‘par le bas’ ? Récits, bouts de papier, mémoire collective et vieilles photos pour interroger la domination à travers les arts visuels au Yémen », Anahi Alviso-Marino (Doctorante à l’université Paris Panthéon-Sorbonne et à l’université de Lausanne)
  • « Le chercheur face au ‘besoin d’histoire’ : le recours à l’archive dans la pratique artistique algérienne contemporaine », Fanny Gillet-Ouhenia (Doctorante au Chsim de l’Ehess)
  • « Bureau d’études non officielles cherche jeunes artistes pour colmater les fissures de l’histoire. CDI, temps plein. Annonce sérieuse. Salaire motivant », Yekhan Pinarligil (Doctorant en histoire de l’art à l’université Paris Panthéon-Sorbonne et commissaire d’exposition indépendant)
  • « La mémoire interstitielle », Claudia Fontes (Artiste)
  • Table ronde « Fissures et expériences dans différents contextes extra-occidentaux », animée par Carolina Ariza – Intervenants : Anahi Alviso-Marino, Lisa Blackmore, Claudia Fontes, Fanny Gillet-Ouhenia, Yekhan Pinarligil.

14h-17h : L’exposition comme récit ?

  • Introduction par Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros (Commissaires d’exposition et doctorants à l’université Paris Panthéon-Sorbonne)
  • « Expositions et récits. Le montage du sens à travers les oeuvres », Susanna Muston (Doctorante à l’université Paris 8 et Università degli Studi di Milano)
  • « Les récits de la ville représentés dans le musée : le cas du Musée d’Art de Rio », Camila Bechelany (Doctorante à l’Ehess et commissaire d’exposition)
  • « The Venice Biennale from a ‘show of shows’ to a thematic exhibition. How a large scale exhibition could tell us a story », Vittoria Martini (Docteure en histoire de l’art, Ssav, Uiversità Ca’ Foscari, Venezia)
  • « Échanges théoriques et artistiques entre la France et le Brésil à l’occasion des Biennales d’art contemporain (1959-1985) », Vinicius Spricigo (Chercheur associé à l’université Libre de Berlin)
  • « Pour une image sismique des années 80 en Amérique latine : liens d’affinité et de contagion », Mabel Tapia (Doctorante à l’Ehess et à l’université de Buenos Aires, commissaire d’exposition)
  • Table ronde « Narrations visuelles et écriture de l’histoire de l’art »,  animée par Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros – Intervenants : Susanna Muston, Camila Bechelany, Vittoria Martini, Vinicius Spricigo, Mabel Tapia

Lieux

  • Centre Georges Pompidou | Musée du quai Branly - 19, rue Beaubourg | 37 quai Branly
    Paris, France (75004 | 75007)

Dates

  • jeudi 14 novembre 2013
  • vendredi 15 novembre 2013

Mots-clés

  • transferts, catégories, récits, archives, arts, représentations, création, déplacement, exposition

Contacts

  • Cecile Laly
    courriel : cecilelaly [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Cecile Laly
    courriel : cecilelaly [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Art et mondialisation », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 13 novembre 2013, http://calenda.org/264818