AccueilMédecine et savoirs psy dans la justice : quelles expertises ?

Médecine et savoirs psy dans la justice : quelles expertises ?

Medicine and psychological knowledge in justice: what expertises?

*  *  *

Publié le vendredi 29 novembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Organisée par un groupe de chercheurs réunis autour de l’analyse des expertises judiciaires et des manières dont se rencontrent savoirs et pratiques scientifiques et technologiques d’une part, droit et justice d’autre part, cette journée visera à étudier comme la médecine, et plus particulièrement les savoirs psychiatriques, sont mobilisés par l’institution judiciaire. Journée organisée par le laboratoire Printemps dans le cadre du projet ISIS (université Paris Saclay) sur l’expertise judiciaire. Ce projet réunit des chercheurs du CESDIP, du DANTE, de l’ISP Cachan et du PRINTEMPS.

Annonce

Présentation

La journée d'études Médecine et savoirs psy dans la justice : quelles expertises ? organisée par le laboratoire Printemps dans le cadre du projet ISIS (Université Paris Saclay) sur l’expertise judiciaire réunissant des chercheurs du CESDIP, du DANTE, de l’ISP Cachan et du PRINTEMPS, se tiendra le 5 décembre 2013 à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. 

Organisée par un groupe de chercheurs réunis autour de l’analyse des expertises judiciaires et des manières dont se rencontrent savoirs et pratiques scientifiques et technologiques d’une part, droit et justice d’autre part, cette journée visera à étudier comme la médecine, et plus particulièrement les savoirs psychiatriques, sont mobilisés par l’institution judiciaire. Profitant de la venue en France de deux chercheurs nord-américains – Pierre Deschamps, professeur de droit au Québec et Robin Stryker, professeure de sociologie à l’Université d’Arizona -, cette journée entend examiner comment les savoirs psychiatriques, objets de fortes controverses dans la communauté médicale et au-delà, font l’objet de pratiques d’expertises auxquels recourent largement les juges dans de nombreuses affaires. Ces controverses, anciennes, ont connu une actualité particulièrement forte avec la résonnance toujours actuelle des travaux de Michel Foucault dont se fera l’écho l’après-midi, qui s’organisera autour d’une table ronde réunissant chercheuses et médecins ayant récemment réfléchi à ces dimensions.

Programme

5 décembre 2013

Matinée : 9h45-12h15

  • Expertise, droit et justice - quelques mots d'introduction, par Jérôme Pélisse (MCF sociologie, Printemps, UVSQ) et Laurence Dumoulin (CR CNRS, sciences politiques, ISP Cachan)
  • Expertise et Santé: approche juridique conjointe des expertises médicale et sanitaire, par Amel Ghozia (docteure en droit, DANTE-UVSQ)
  • L’expert psychiatre : a-t-il besoin de garde-fou pour demeurer intègre ? par Pierre Deschamps (professeur de droit à l’Université McGill, Canada)
  • Les psychologues du travail américains au tribunal, par Robin Stryker (Professeure de sociologie et de droit, Université d’Arizona, USA)

Déjeuner-buffet au laboratoire Printemps
Après-midi : 14h-17h

  • Table ronde : La psychiatrie et la justice : quel dépassement possible des approches critiques ?

Discutante : Aude Leroy (doctorante en sociologie à l’ISP Cachan)

  • Pour une sociologie pragmatique de l'expertise psychiatrique, par Céline Borelle (docteure en sciences politiques, Pacte-ISP Cachan)
  • L’expertise de parricide, un art difficile entre mobiles, sens et fonction, par Franck Hardouin (psychologue clinicien au SMPR de Caen et au CRIAVS de Basse-Normandie, chargé de cours à l’Université de Caen)
  • Qu'est-ce qu’une approche "critique" de l'expertise psychiatrique? Le cas des malades mentaux criminels en France (1950-2007), par Caroline Protais (docteure en sociologie, ATER à l’Université du Havre)
  • Les thèses foucaldiennes à l'épreuve d'une recherche empirique au sein de trois cours d'assises, par Sébastien Saetta (docteur en sociologie, ATER à l’École de Santé Publique, Université de Lorraine)

Inscription recommandée auprès de jerome.pelisse@uvsq.fr et carine.bourlard@uvsq.fr

Accès :
Depuis Paris, vous pouvez prendre un train SNCF banlieue ou le RER (zone Navigo 5).
Train La Défense - La Verrière, arrêt Saint-Quentin-en-Yvelines (Montigny le Bretonneux)
Train Montparnasse - La Verrière ou Montparnasse - Rambouillet. Arrêt Saint-Quentin-en-Yvelines (Montigny le Bretonneux)
RER C - arrêt Saint-Quentin-en-Yvelines (Montigny le Bretonneux)
Compter ensuite 10 minutes de marche à pied pour rejoindre le bâtiment Vauban.
Accès en voiture : de Paris
de la Porte de St Cloud, prendre l'A13, puis l'A12 direction St-Quentin-en-Yvelines/Rambouillet
Sortie St-Quentin-en-Yvelines Centre Cial régional puis suivre Université.
















Lieux

  • Laboratoire Printemps, 6ème étage du Bâtiment Vauban, Université Versailles Saint Quentin en Yvelines - 47 boulevard Vauban
    Guyancourt, France (78)

Dates

  • jeudi 05 décembre 2013

Mots-clés

  • expertise judiciaire, sociologie du droit, sociologie du travail

Contacts

  • Carine Bourlard
    courriel : carine [dot] bourlard [at] uvsq [dot] fr

Source de l'information

  • Aude Leroy
    courriel : audeiileroy [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Médecine et savoirs psy dans la justice : quelles expertises ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 29 novembre 2013, http://calenda.org/265937