AccueilLes arts de la scène (XIXe-XXIe siècle)

Les arts de la scène (XIXe-XXIe siècle)

Performance arts, 19th-21st centuries

Déjouer l'injouable

Undoing the unplayable

*  *  *

Publié le mardi 26 novembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

À l’heure où le public s’est habitué à laisser vagabonder son imaginaire face à des décors non réalistes, à l’heure où il est admis que le metteur en scène peut « faire théâtre de tout » sans se cantonner au texte dramatique, on aurait pu penser que l’idée même d’injouable est devenue caduque et que plus rien n’est irréalisable sur un plateau de théâtre. Et pourtant, le champ des impossibles s’est probablement plus déplacé qu’évanoui. Afin de cerner les contours des injouables contemporains qui persistent à défier la scène, chercheurs et artistes viendront évoquer ces œuvres longtemps perçues comme non théâtrales, ces expérimentations techniques et projets utopiques qui aimantent les créateurs, précisément parce qu’ils constituent autant d’invitations paradoxales à remettre en jeu(x) les limites du théâtre.

Annonce

Le texte de théâtre n’aura de valeur pour nous qu’inattendu, et – proprement – injouable. L’œuvre dramatique est une énigme que le théâtre doit résoudre. Il y met parfois beaucoup de temps. Nul ne savait comment jouer Claudel au commencement, ni Tchékhov, mais c’est d’avoir à jouer l’impossible qui transforme la scène et le jeu de l’acteur […].

Antoine Vitez, L’Art du théâtre, (1985)

Présentation

Le texte de théâtre n’aura de valeur pour nous qu’inattendu, et – proprement – injouable. L’œuvre dramatique est une énigme que le théâtre doit résoudre. Il y met parfois beaucoup de temps. Nul ne savait comment jouer Claudel au commencement, ni Tchékhov, mais c’est d’avoir à jouer l’impossible qui transforme la scène et le jeu de l’acteur […] Antoine Vitez, L’Art du théâtre, 1985

À l’heure où le public s’est habitué à déployer son imaginaire face à des décors non réalistes, à l’heure où il est admis que le metteur en scène peut « faire théâtre de tout » sans se cantonner au texte dramatique, on pourrait penser que l’idée même d’injouable est devenue caduque et que plus rien n’est irréalisable sur un plateau de théâtre.

Et  pourtant,  le  champ  des  impossibles  s’est  probablement  plus  déplacé  qu’évanoui.  Afin  de  cerner les  contours  des  injouables  contemporains  qui  persistent  à  défier  la  scène,  chercheurs  et  artistes  viendront évoquer  ces  œuvres  longtemps  perçues  comme  non  théâtrales,  ces  expérimentations  techniques  et  projets utopiques qui aimantent les créateurs – précisément parce qu’ils constituent autant d’invitations paradoxales à remettre en jeu(x) les limites du théâtre.

Programme

Jeudi 28 novembre 2013

(Campus de St-Martin d’Hères)

DE LA RELATIVITÉ DE L’INJOUABLE

9h : Ouverture de la journée

  • Mots de bienvenue de Lise Dumasy, Présidente de l’Université Stendhal-Grenoble 3
  • Introduction au colloque par Alice FOLCO (TRAVERSES 19-21 / CINESTHEA, Univ. de Grenoble) 
  • Lecture par les étudiants en Arts du Spectacle, en partenariat avec Troisième Bureau

Session 1 - Modératrice : Alice FOLCO

  • 9h30 :  Anne PELLOIS  (UMR  LIRE,  ENS  de  Lyon)  :  L’injouable selon les écrits d’acteurs au tournant des 19e et 20e siècles : Mounet-Sully, Sarah Bernhardt, Coquelin
  • 10h : Marianne BOUCHARDON  (CEREDI,  Univ.  de  Rouen)  : Mangeront-ils ? de Victor Hugo : de la scène interdite à la scène utopique

10H30 : DISCUSSION

10H45 : PAUSE

  • 11h : Sophie LUCET (CERILAC, Univ. Paris 7 – Denis Diderot) : Roussel injouable ?
  • 11h30 : Christine FARENC (Docteur de l’Univ. Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) : Un défi pour l’acteur contemporain : trois scènes “injouables” du répertoire shakespearien
  • 12h : Stéphane HERVÉ (Docteur de l’Univ. Montpellier 3, Lycée Jean Prouvé, Lomme) : L’anachronisme conjuré ou la mise en scène d’opéra contemporaine

12H30 : DISCUSSION

12H45-14H : PAUSE REPAS

Session 2 - Modératrice : Marie-Christine LESAGE

  • 14h15 : Lecture par les étudiants en Arts du Spectacle, en partenariat avec Troisième Bureau
  • 14h30  :  Catherine  AILLOUD-NICOLAS  (ESPE-UMR  LIRE,  Univ.  Lyon  1  – Claude  Bernard  /  Comédie  de  Valence) :  Le contexte théâtral : un fantôme encombrant ?
  • 15h : Brigitte JOINNAULT (CTEL, Univ. de Nice) : Quand le jouable est l’injouable
  • 15h30 : Marion CHÉNETIER-Alev (ICD, Univ. de Tours - François Rabelais) et Emilie MARTZ-KUHN (Univ. du Québec à Montréal) : Jouer l’inhumain

15H45 : DISCUSSION

16H : PAUSE

TÉMOIGNAGES

  • 16h30 : Anna FURSE (Goldsmiths, University of London) : Speaking the unspeakable : when all else fails, avec le concours de Gretchen SCHILLER pour la traduction
  • 17h15-18h15 : La scène, espace de tous les possibles ? Rencontre croisée avec Aurélien BORY (CIE 111) et  Joris MATHIEU (CIE HAUT ET COURT) animée par Julie VALERO (TRAVERSES 19-21 / CINESTHEA, Univ. de Grenoble)

20h : SPECTACLE À L’HEXAGONE (sur réservation) – La Maison d’Antan, d’Oscar GOMEZ MATA, d’après Stevenson (Hexagone, Scène Nationale Arts Sciences - Meylan)

Vendredi 29 novembre 2013

(Meylan)

LA SCÈNE CONTEMPORAINE À L’ÉPREUVE DE L’IMPOSSIBLE

9h : Ouverture de la journée

  • Mots de bienvenue d’Antoine CONJARD, directeur de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences de Meylan
  • Introduction à la journée par Séverine RUSET (TRAVERSES 19-21 / CINESTHEA, Univ. de Grenoble) 

Session 3 - Modératrice : Séverine RUSET

  • 9h15  :  Marie  BERNANOCE,  (TRAVERSES  19-21  /  CEDILIT/CINESTHEA,  Univ.  de  Grenoble)  :  Le double théâtralisé dans le théâtre jeunesse : défi à la scène, nouveau regard sur le monde ?
  • 9h45 :  Aude  ASTIER  (HAR/CERCC,  Paris  Ouest/Université  de  Lyon)  :  La scène à l’épreuve de l’infini : exemple de l’expérimentation de Luca Ronconi lors de la mise en scène d’Infinities de John D. Barrow
  • 10h15 :  Pascale CAEMERBEKE  (Docteur  de l’Univ.  Paris  3 – Sorbonne Nouvelle) : Effacement d’un texte injouable. Faces de Maguy Marin

10H45 : DISCUSSION

11H : PAUSE

  • 11h15 : Gretchen SCHILLER  (TRAVERSES 19-21 / CINESTHEA, Univ. de Grenoble) : Beholding Stillness / l’interprète à l’épreuve de l’immobilité
  • 11h45 : Eugénie PASTOR (Royal Holloway, University of London) : Construire le théâtre de notre temps: Jean Lambert-wild ou la scène au-delà du visuel

12H15 : DISCUSSION

12H30-13H45 : PAUSE REPAS

Session 4 - Modératrice : Ariane MARTINEZ (TRAVERSES 19-21 / CINESTHEA, Univ. de Grenoble)

  • 13h45 : Marie-Christine LESAGE (Univ. du Québec A Montréal) : Denis Marleau : Déjouer le théâtre pour mieux l’inventer
  • 14h15 : Erica MAGRIS (EA Scènes et savoirs, Univ. Paris 8) : Les technologies audiovisuelles et l’exploration interne du sujet sur les scènes contemporaines
  • 14h45 :  Anyssa  KAPELUSZ  (LESA,  Univ  d’Aix-Marseille) :  Du jouable et de l’injouable dans les dispositifs participatifs contemporains

15H15 : DISCUSSION – 15H30 : PAUSE

  • 15h45 : Lecture par les étudiants en Arts du Spectacle, en partenariat avec Troisième Bureau

TÉMOIGNAGES

  • 16h-17h  :  « D’avoir à jouer l’impossible… ».   Table  ronde  animée  par  Vincent RAFIS  (TRAVERSES  19-21  / CINESTHEA,  Univ.  de Grenoble),  avec  Muriel  VERNET,  comédienne,  metteur  en  scène  (CIE  CHOSES  DITES)  et  professeure  au  Conservatoire  de Grenoble ; Sylvie  JOBERT,  comédienne,  membre  de  Troisième  Bureau ;  Mickaël  CHOUQUET,  comédien  (CIE  LES  ATELIERS  DU SPECTACLE / N+1)
  • 17h :  Rencontre avec  Oscar  GÓMEZ  MATA  (CIE  ALAKRAN)  animée  par  Séverine  RUSET  (TRAVERSES  19-21  /  CINESTHEA,  Univ.  de Grenoble)

18h : FIN DU COLLOQUE

Organisation

Alice Folco et Séverine Ruset (Université de Grenoble, Traverses 19-21/Cinesthéa)

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Peter Boenisch (University of Kent), Bénédicte Boisson (Université Rennes 2), Christophe Cave (Université Stendhal-Grenoble 3), Joseph Danan (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Marie-Christine Lesage (Université du Québec A Montréal), Ariane Martinez (Université Stendhal-Grenoble 3), Gretchen Schiller (Brunel University / Université Stendhal-Grenoble 3), Julie Sermon (Université Lumière-Lyon 2), Julie Valero (Université Stendhal-Grenoble 3)

Avec le soutien de : l’université Stendhal  (équipe d’accueil Traverses 19-21, pôle CINESTHEA ; Maison de la Création/OPSIS ; UFR LLASIC), la Région Rhône-Alpes, Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble et Troisième Bureau.

En partenariat avec : l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – Meylan / Troisième Bureau

Appui à la recherche : Ludivine Raimondo

Lieux

  • Amphidice - 1180 Avenue Centrale
    Saint-Martin-d'Hères, France (38)
  • Hexagone - 24 Rue des Aiguinards
    Meylan, France (38)

Dates

  • jeudi 28 novembre 2013
  • vendredi 29 novembre 2013

Mots-clés

  • imaginaire, théâtre, arts, créations

Contacts

  • Séverine Ruset
    courriel : severine [dot] ruset [at] u-grenoble3 [dot] fr
  • Alice Folco
    courriel : alice [dot] folco [at] u-grenoble3 [dot] fr

Source de l'information

  • Ludivine Raimondo
    courriel : stephanie-ludivine [dot] raimondo [at] u-grenoble3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les arts de la scène (XIXe-XXIe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le mardi 26 novembre 2013, http://calenda.org/266660