AccueilSorcellerie et violence en Afrique : une ethnographie par l'image

Sorcellerie et violence en Afrique : une ethnographie par l'image

Witchcraft and violence in Africa: ethnography in images

*  *  *

Publié le vendredi 15 novembre 2013 par Elsa Zotian

Résumé

L’approche de la sorcellerie est l’un des défis les plus délicats à relever pour l’anthropologue, notamment du point de vue de la méthode ethnographique et de la posture de l’observateur observant l’invisible. Les médias africains, audiovisuels locaux et globaux, se font les vecteurs de la violence associée à la sorcellerie, livrant à profusion témoignages, documents et fictions. Le recours à l’image est ainsi directement mis en cause par des pratiques anti-sorcières qui visent à la spectacularisation et à l’exemplification. L’ethnographe est alors amené à s’interroger sur la légitimité de sa posture éthique et méthodologique. Filmer la violence est-il légitime et jusqu’où peut-on filmer ? À quel moment l’ethnologue bascule-t-il de l’observation à la complicité passive face à ces situations extrêmes ? Quels usages, éventuellement pédagogiques, militants, peuvent être faits des vidéos témoignant de telles scènes de violence ?

Annonce

Séminaire organisé par

  • Bruno Martinelli, professeur à Aix-Marseille Université
  • Sandra Fancello, chargée de recherche au CNRS
  • Jean-Claude Penrad, maître de conférences à l’EHESS

Programme

Vendredi 8 novembre 2013 : Voir la sorcellerie

  • Avec : André Mary (LAHIC), à propos du film Les yeux de ma chèvre 
  • et Jean-Paul Colleynà propos de son film Nkpiti. La rancune et le prophète.

Vendredi 13 décembre 2013 : Enfants-sorciers et enfants de rue

  • Sylvie Ayimpam (CEMAf), « Une jeunesse dans un contexte de précarité et d’insécurité (Congo-Kinshasa) », à propos du film Les enfants du Diable (RD Congo)
  • et Andrea Ceriana Mayneri (UCL) : « Enfance, abandon et sorcellerie à Bangui (Centrafrique) » à propos du film Enfants-sorciers.

Vendredi 10 janvier 2014 : Justice et sorcellerie

  • avec Rémy Bazinguissa-Ganga (CEAf), à propos du film Tenrikyo, une tradition en toge noire.
  • et Bruno Martinelli (CEMAf), à propos du film World of Witchcraft (Centrafrique).

Vendredi 14 février 2014 : Maladie et sorcellerie

  • avec Alain Epelboin (MNHN), autour du film Ebola, ce n’est pas une maladie pour rire.
  • Parfait D. Akana (IIAC), « Sorcellerie et folie dans les téléfilms camerounais ».

Vendredi 14 mars 2014 : Possession et délivrance

  • avec Sandra Fancello (CEMAf), à propos du film Marchands de miracles (Kinshasa)
  • et Erwan Dianteill (Univ. Paris Descartes), « Filmer une initiation : le Fa à Porto-Novo (Bénin) ».

Vendredi 11 avril 2014 : Le corps humain possédé, verbe des djinn

avec Jean-Claude Penrad (CEAf), « Filmer la possession dans les mondes musulmans en Afrique »

Vendredi 13 juin 2014 : Présentation des travaux des étudiants

Catégories

Lieux

  • EHESS, salle 1 - 105 bd raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 08 novembre 2013
  • vendredi 13 décembre 2013
  • vendredi 10 janvier 2014
  • vendredi 14 février 2014
  • vendredi 14 mars 2014
  • vendredi 11 avril 2014
  • vendredi 13 juin 2014

Mots-clés

  • Afrique, sorcellerie, violence, image

Contacts

  • Jean-Claude Penrad
    courriel : penrad [at] ehess [dot] fr
  • Bruno Martinelli
    courriel : bruno [dot] martinelli [at] univ-amu [dot] fr
  • Sandra Fancello
    courriel : sandra [dot] fancello [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sandra Fancello
    courriel : sandra [dot] fancello [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sorcellerie et violence en Afrique : une ethnographie par l'image », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 15 novembre 2013, http://calenda.org/266775