AccueilApproches plurielles du fait théâtral (2013-2014)

Approches plurielles du fait théâtral (2013-2014)

Plural approaches to theatre (2013-2104)

*  *  *

Publié le mardi 03 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Cette première année de séminaire voudrait poser des jalons susceptibles à la fois de retracer l’histoire des études et des recherches théâtrales en France depuis le premier vingtième siècle, et de resituer le fait théâtral au croisement d’approches disciplinaires elles-mêmes diverses : philosophie, sociologie, génétique, etc. Ce sont donc de grandes figures, soucieuses de porter haut le « fait théâtral » qui seront d’abord abordées : Gustave Cohen, Etienne Souriau, Jacques Scherer, Jean Duvignaud, mais aussi l’histoire de lieux de mémoire qui sont autant de lieux fondateurs, comme la Revue d’Histoire du Théâtre ou la Société d’histoire du théâtre qui sera esquissée. Ces approches, délibérément plurielles, fortement historicisées, devraient aider à penser les termes et les enjeux de points nodaux (lieux de différends et de tensions) dont les origines tendent trop souvent à se perdre ou à devenir légendaires.

Annonce

Argumentaire

Séminaire « Approches plurielles du fait théâtral » (2013-2014) organisé par Catherine Brun (EA 4400 « Écritures de la modernité », en délégation à l’UMR 7172 ARIAS), Jeanyves Guérin (EA 4400 « Écritures de la modernité »), Marie-Madeleine Mervant-Roux (UMR 7172 ARIAS)

La réunion, dans la future UMR THALIM (Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité), de deux équipes aux traditions épistémologiques et critiques diverses – « Écritures de la modernité », essentiellement attachée à la textualité théâtrale, et « ARIAS », davantage tournée vers les arts du spectacle – nous a incités à constituer nos approches disciplinaires en objets d’interrogation.

Pour ce faire, il a paru souhaitable de commencer – ce sera le sens de cette première année de séminaire – par poser des jalons susceptibles à la fois de retracer l’histoire des études et des recherches théâtrales en France depuis le premier vingtième siècle, et de resituer le fait théâtral au croisement d’approches disciplinaires elles-mêmes diverses : philosophie, sociologie, génétique, etc. Ce sont donc de grandes figures, soucieuses de porter haut le « fait théâtral » qui seront d’abord abordées : Gustave Cohen, Etienne Souriau, Jacques Scherer, Jean Duvignaud, mais aussi l’histoire de lieux de mémoire qui sont autant de lieux fondateurs, comme la Revue d’Histoire du Théâtre ou la Société d’Histoire du théâtre qui sera esquissée.

Ces approches, délibérément plurielles, fortement historicisées, devraient aider à penser les termes et les enjeux de points nodaux (lieux de différends et de tensions) dont les origines tendent trop souvent à se perdre ou à devenir légendaires.

Programme

Les séances auront lieu les samedis, de 9h30 à 12h30, sur le site de l’INHA (2 rue Vivienne, 75 002 Paris)

7 décembre 2013 (Salle VASARI)

C. Brun, JY. Guérin, M.-M. Mervant-Roux : Présentation du séminaire

  • Véronique Dominguez : « Gustave Cohen et le théâtre médiéval » 

Véronique Dominguez est MCF en langue et littérature médiévales à l'Université de Nantes. Ses travaux portent sur le théâtre du Moyen Age, et notamment sur les rapports entre théologie et mise en scène (La Scène et la Croix : le jeu de l'acteur dans les Passions dramatiques françaises (XIVe-XVIe siècles), Brepols, 2009, issu de la thèse de doctorat), ainsi que sur la réception critique et esthétique de ce théâtre (sérieux comme joyeux) du XIXe siècle à aujourd'hui. Dernières publications, liées à la réception : Renaissance du théâtre médiéval (dir.), Presses Universitaires de Louvain, 2010 ; Les Pères du théâtre médiéval (co-dir.), PUR, 2011 ; Le Jeu d’Adam (XIIe s): édition, traduction et commentaire (Champion Classiques, 2012). L'inédit de l'HDR qu'elle soutient cet automne s'intitule précisément « Gustave Cohen et le théâtre médiéval ».

25 janvier 2014 (Salle MARIETTE)

La séance sera dédiée à Étienne Souriau, avec les contributions de Flore Garcin-Marrou et Aline Wiame.

  • Flore Garcin-Marrou : « Élaborer les bases d’une “philosophie de la dramaturgie”, ou comment Etienne Souriau établit un lien réciproque et indéfectible entre la philosophie et ce qui deviendra les “études théâtrales”

Flore Garcin-Marrou est docteur en Littérature française de l’Université Paris-Sorbonne (Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie. Pour un théâtre de l’à venir, dir. Denis Guénoun), diplômée de Philosophie (Paris I) et d’Études théâtrales (Paris III). Ses recherches portent essentiellement sur le lien entre théâtre et philosophie. Elle a co-organisé le colloque « Images et fonctions du théâtre dans la philosophie française contemporaine » (CIEPFC, Ens Ulm, 2012), et fondé le Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène qui pratique une « philosophie de terrain » (colloque à venir : « Théâtre, performance, philosophie américaine », Sorbonne, 26-28 juin 2014). Elle publie régulièrement des articles de philosophie et d’études théâtrales.

Elle a été ATER en Études théâtrales à l’Université Toulouse 2 Le Mirail, chargée de cours à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Lille et à l’Université Paris-Est. Elle enseigne aujourd’hui à Columbia University in Paris et à l’école de design Strate College (Sèvres). http://floreblog.com/ http://labo-laps.com/

  • Aline Wiame : « Le théâtre ontologique d'Etienne Souriau, des Différents modes d'existence aux 200 000 situations dramatiques »

Aline Wiame est titulaire d'un master en arts du spectacle vivant et d'un doctorat en philosophie de l'Université Libre de Bruxelles. Sa thèse, soutenue en février 2012, portait sur L'esthétique de la défiguration dans l'écriture théâtrale du vingtième siècle et ses implications philosophiques. Elle travaille sur les rapports entre théâtre et philosophie, sur la philosophie de l'image et les visual studies, sur le pragmatisme de William James et sur la philosophie française contemporaine (Bergson, Souriau, Foucault, Deleuze). Elle est cofondatrice du séminaire de recherche "L'Atelier Souriau" à l'ULB et travaille avec Fleur Courtois-l'Heureux à la coédition d'un collectif sur l'ontologie d'Etienne Souriau, à paraître chez Vrin en 2015. Chargée de recherche du FNRS à l'ULB, elle est pour l'année académique 2013-2014, Visiting Scholar à la Penn State University (USA) grâce à une bourse postdoctorale de la Belgian American Educational Foundation.

8 mars 2014 (Salle VASARI)

La séance sera dédiée à Jean Duvignaud, avec les contributions de Serge Chaumier et Jean Lagoutte

  • Jean Lagoutte : « Jean Duvignaud ou l’indiscipline »

Jean Lagoutte a été maître de Conférences à l’Université de Tours de 1972 à 2003. Après des études de lettres classiques, ses engagements militants (syndicalisme, théâtre amateur, associations d’éducation populaire et notamment association d’accueil des troupes théâtrales de la décentralisation) le conduisent à se réorienter vers la sociologie. Assistant en 1972 à la Faculté des Lettres de Tours où l’a attiré la présence de l’auteur de Sociologie du théâtre, il cosigne avec lui Le théâtre contemporain (Larousse, 1974). Il entreprend ensuite, sous la direction de Duvignaud, une thèse de troisième cycle (Idéologies, croyances et théories de l’équitation et de l’art équestre…1974), avant de prendre la responsabilité d’une formation d’animateurs socioculturels à l’IUT de Tours (1976) puis de participer à la création de diverses formations qui ont orienté ses recherches vers les activités de médiation (scientifique et muséale notamment).

  • Serge Chaumier : « Jean Duvignaud et le théâtre du monde »

Serge Chaumier, professeur des universités, est responsable du master « Expographie Muséographie » à l'Université d'Artois. Il a été étudiant de Jean Duvignaud qui lui a en quelque sorte ouvert les portes des musées. Il a publié dernièrement La Médiation culturelle avec François Mairesse chez Armand Colin et Traité d'Expologie, les écritures de l'exposition à la Documentation française.

5 avril 2014 (Salle Fabri de PEREISC)

La séance sera dédiée à la Revue d’histoire du théâtre avec les contributions de Léonor Delaunay et Jeanyves Guérin

  • Jeanyves Guérin : « Aux origines de la Revue d’Histoire du Théâtre : le bulletin de la société d'histoire du théâtre (1933-1942) »
  • Léonor Delaunay : « Érudits, témoins, historiens.
La Revue d'Histoire du Théâtre de 1948 à nos jours »


Après un doctorat sur les expériences théâtrales prolétariennes et révolutionnaires en France dans l’entre-deux-guerres, Léonor Delaunay poursuit ses recherches sur les aspects intimes et matériels du théâtre populaire et sur l’histoire des scènes théâtrales dans les colonies au XIXe et XXe siècles.

Administratrice depuis 2012 de la Société d’Histoire du Théâtre, elle travaille sur les mises en récit et en exposition de l’histoire du théâtre. L’archive et ses prolongements numériques se situent au cœur de ses réflexions.

17 mai 2014 (Salle MARIETTE)

La séance sera dédiée à Jacques Scherer (programme en cours de définition).

Parmi les séances en préparation pour l'année 2014-2015 : « L’Histoire du théâtre de Lucien Dubech » (JY. Guérin), « Henri Gouhier » (Mildred Galland-Szymkowiak), « Jean Jacquot et la naissance des “recherches théâtrales et musicologiques” au CNRS » (M.-M. Mervant-Roux), « L’approche génétique » (Almuth Grésillon).

Contacts :

  • Catherine Brun catherine.brun@univ-paris3.fr
  • JeanYves Guerin jeanyves.guerin@univ-paris3.fr
  • Mervant-Roux Marie-Madeleine marie-madeleine.MERVANT-ROUX@cnrs.fr

 

 

Lieux

  • 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • samedi 07 décembre 2013
  • samedi 25 janvier 2014
  • samedi 08 mars 2014
  • samedi 05 avril 2014
  • samedi 17 mai 2014

Mots-clés

  • études théâtrales, genèse, histoire, figures, pluridisciplinarité

Contacts

  • Catherine Brun
    courriel : catherine [dot] brun [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr
  • Marie-Madeleine Mervant-Roux
    courriel : marie-madeleine [dot] mervant-roux [at] cnrs [dot] fr
  • Jeanyves Guérin
    courriel : jeanyves [dot] guerin [at] univ-paris3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Catherine Brun
    courriel : catherine [dot] brun [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Approches plurielles du fait théâtral (2013-2014) », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 03 décembre 2013, http://calenda.org/266781